Santé / Toxicomanie

  • Ce livre, écrit comme un récit, mais aussi comme un journal, est le résultat de l'étude quotidienne depuis janvier 2020 de tous les cas et de tous les morts du Covid-19 rapportés par les différents pays du monde. Basé sur les statistiques officielles et les sources scientifiques les plus éminentes et les plus indiscutables, il donne au lecteur un tableau de la réalité, basé sur les faits, rien que les faits, en dehors de tout aspect polémique. De plus, il analyse et critique les politiques mises en place face à ce fléau et fait des propositions. Un seul monde. C'est un seul monde que depuis presque deux ans le Covid-19 a attaqué. C'est l'ensemble des peuples qu'il a touchés, blessés, meurtris. Mais c'est aussi l'ensemble des peuples de la Terre qui font face et qui, pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, se mobilisent avec un objectif commun?: sauver des vies humaines. Et adressent ainsi un message d'espérance et d'espoir. Le professeur Jean-Philippe Derenne est l'ancien chef du service de pneumologie et réanimation de la Salpêtrière à Paris. Il est l'auteur, avec le professeur François Bricaire de Pandémie. La grande menace de la grippe aviaire (Fayard, 2005). Préface de François Bricaire?: ancien chef de service des maladies infectieuses de la Salpêtrière. 

  • On n'a jamais autant parlé de sécurité et de santé. Et si ces prétendues priorités étaient en fait des prétextes opportuns que l'État utilise pour nous contrôler, afin d'assurer sa pérennité et celle du système socioéconomique actuel ? Dans une démonstration remarquablement documentée, l'auteur, chercheur en santé publique, montre qu'en réalité presque rien n'est fait pour lutter contre les principales causes de maladies et de décès qui touchent la population. Au fil des pages, la vraie nature de l'État se révèle : une organisation totalitaire qui forme des individus incultes, hyperspécialisés, mystifiés, asservis, dépossédés de leur vie. Ce livre appelle à une prise de conscience, car il ne tient qu'à nous de construire une société radicalement différente. Réveillez l'homme ou la femme libre qui dort en vous !

  • Avoir une pilosité excessive, des seins trop petits, trop gros, asymétriques ou trop visibles (quand on est un homme), ne pas pouvoir s'empêcher de grincer des dents, souffrir d'incontinence urinaire ou anale, de flatulences excessives, d'une transpiration anormale ou d'une mauvaise haleine, avoir mal en faisant l'amour... Pas de panique ! Tous ces maux qui empoisonnent la vie ont leurs causes et surtout leurs solutions. Ce livre réunit les meilleurs spécialistes. Chacun a des réponses simples aux problèmes de santé les plus gênants et les plus fréquents, mais dont on n'ose pas parler. Un ouvrage instructif, déculpabilisant et avant tout utile.

  • La mine de Salsigne a longtemps fait vivre la vallée de l'Orbiel, dans l'Aude. Elle a fermé ses portes en 2004. L'histoire aurait pu s'arrêter là  : celle d'une entreprise qui faisait rêver - l'or - qui procurait emploi et dynamisme à toute une région et qui en disparaissant emportait ses secrets. Même Alexandra Saviana qui a grandi dans la région ignorait son existence, les conditions de vie des mineurs, les réalités de l'extraction. Mais en 2018 les grandes inondations qui frappent la région mettent au jour son empreinte terrible. Arsenic, plomb, aluminium ont été enfouis pendant des années et se sont déversés dans les cours d'eau, sur les champs, empoissonnant les hommes, les cultures. C'est un des plus gros scandales écologiques et industriels.Alexandra Saviana s'est passionnée pour cette affaire et a rencontré tous ceux qui se battent pour que la vérité éclate et que des décisions soient prises  : l'ancien mineur et délégué syndical Robert Montané  ; Max Brail, ancien agent de maîtrise et maire d'un village de la vallée, licencié pour avoir alerté la presse sur les dangers de l'arsenic  ; François Espuche, expert des procédures judiciaires dans les affaires de pollution, Frédéric Ogé, chercheur qui recense depuis des années les dommages causés par l'exploitation minière. Le mal est invisible et pernicieux mais la colère, la quête de justice et de vérité sont plus forts.« Une recontextualisation du passé minier précieuse, pour aborder l'enjeu économique qui a trop longtemps primé sur la santé et l'environnement.»  La Dépêche du Midi
    « Au fil d'une enquête enrichie par des témoignages prenants, un dense travail de recherche et une écriture didactique, elle nous raconte l'histoire tumultueuse de la mine de Salsigne. »  Marianne

  • Jour zéro

    Stéphanie Braquehais

    Assez des réveils poisseux. Des trous noirs. Un matin, elle décide d'arrêter l'alcool. C'est le jour zéro. Le début d'une vie nouvelle qu'elle retrace dans un journal.
    L'alcool désinhibe, rend tout-puissant, décuple les sensations. Un petit verre pour oublier ses soucis, un apéro qui l'air de rien se prolonge... Où se situe la frontière entre bien boire et trop boire ? À quel moment l'alcool prend-il trop de place dans notre vie ?
    Stéphanie Braquehais aborde ces questions de manière intime. En s'appuyant sur les neurosciences, elle cherche à comprendre les ressorts de l'addiction au féminin et les moyens d'y échapper.
    Un récit sans concession et plein d'humour pour reconquérir sa liberté.

  • Que s'est-il réellement passé ? D'où vient le virus du Covid-19 ? Un an après le début de la pandémie, alors que la Chine n'autorise l'accès ni aux lieux ni aux données sensibles, le journaliste Brice Perrier décide de mener l'enquête. En passant au tamis les publications scientifiques et en interrogeant tous les protagonistes, il explore un à un chaque scénario. Sans tabous. Ce livre révèle pourquoi et comment la fausse piste du pangolin a permis d'écarter ou de négliger d'autres scénarios plus dérangeants ; les enjeux géopolitiques ; le rôle clef de certains scientifiques, parties prenantes ou sous influence ; les médias manipulés. Il exhume les histoires « oubliées ». Il questionne aussi les manipulations menées dans des laboratoires de virologie sur les virus les plus dangereux de la planète. Le 4 mars dernier, après l'échec de la mission de l'Organisation mondiale de la santé à Wuhan, une trentaine de scientifiques du monde entier ont réclamé, de façon solennelle, une enquête « approfondie et crédible » qui ne devrait exclure aucune piste.
    Le vent a commencé à tourner.

  • - Je m'appelle Frank T... et je suis un alcoolique.
    - Je m'appelle Elizabeth F... et je suis une alcoolique.
    Selon la condition sociale, le vêtement était luxueux, ou pauvre. Selon le degré d'éducation, variaient les manières et les voix. Mais l'origine, la culture, le costume, la fortune des hommes et des femmes qui parlaient ainsi et des hommes et des femmes à qui s'adressaient leurs propos n'avaient aucune importance. Ils étaient tous unis par un lien commun, plus fort que celui d'un milieu, d'une race, d'une famille, ou même d'un amour. Blancs ou Noirs, opulents ou misérables, illettrés ou savants, ils étaient solidaires, ils étaient frères à jamais, parce qu'ils avaient subi le même mal dévorant et qu'ils avaient laissé aux griffes du monstre leur chair et leur âme.

    Ce célèbre reportage contribua à l'installation en France des Alcooliques Anonymes. Il conserve toute son actualité.

  • " Ça fait débat ! ", la collection de livres "pour les Nuls' dirigée par Olivier Duhamel, qui décryptent les sujets d'actualité brûlants.
    La légalisation du cannabis conduit-elle à une augmentation de la consommation ?
    La légalisation fait-elle disparaître le marché noir ?
    La légalisation s'accompagne-t-elle d'une explosion des troubles mentaux ?
    Comment la légalisation s'est-elle passée dans les pays qui l'ont adoptée?
    Autant de questions délicates qui ponctuent le débat sur la légalisation du cannabis depuis quelques années, et auxquelles Renaud Colson et Henri Bergeron apportent des éléments de réponse.
    Fidèle à l'esprit des Nuls, cette nouvelle collection propose d'aider les lecteurs et lectrices à comprendre les enjeux des grands débats d'aujourd'hui et à se faire une opinion.
    Sur chaque sujet, un expert contextualise le débat puis expose les points de vue contradictoires d'une manière simple et pédagogique de façon impartiale.

  • « L'Amérique est censée incarner la liberté. Pourtant, la maladie et la peur nous ont rendus moins libres. Être libre, c'est devenir soi-même, se déplacer dans le monde en suivant ses valeurs et ses désirs. Chacun d'entre nous possède un droit au bonheur et à laisser une trace. La liberté s'arrête lorsque nous sommes trop malades pour envisager le bonheur et trop faibles pour nous lancer à sa poursuite. Le mot liberté devient hypocrite quand il est prononcé par ceux-là mêmes qui créent les conditions de notre maladie et de notre impuissance. Dès lors que notre gouvernement fédéral et notre médecine commerciale ruinent notre santé, ils nous ôtent la liberté. » T. S.

  • Un ouvrage qui répondra à toutes vos questions sur l'Alzheimer.
    Qu'est-ce que la maladie d'Alzheimer ? Quels en sont les symptômes ? Et, surtout, comment continuer à vivre au quotidien avec les changements et difficultés que celle-ci entraîne ? Dans Vivre avec Alzheimer, Valentine Charlot répond à ces questions naturellement posées par toute personne confrontée à son diagnostic.
    À ce jour, la maladie d'Alzheimer est la maladie neurodégénérative la plus diagnostiquée. On en parle donc beaucoup, parfois trop, souvent mal, ce qui entraîne de nombreuses attitudes de stigmatisation et provoque beaucoup d'angoisse. Pour contrer cette dramatisation, Valentine Charlot offre un regard lucide, nuancé et pratique sur cette maladie. De manière claire et accessible, elle donne aux personnes concernées et à leur entourage des conseils et explications permettant de mieux comprendre la maladie pour la vivre de manière plus apaisée.
    Un ouvrage optimiste mais réaliste sur la maladie d'Alzheimer et les moyens d'y faire face.

  • C'était il y a 40 ans déjà  ! En 1981. Deux articles scientifiques décrivaient 5 cas de malades à Los Angeles et 26 à New York. De quoi s'agissait-il  ? D'une aberration clinique  ? D'un épiphénomène  ? Ce sont en fait les premiers cas recensés d'une nouvelle maladie  qu'on appellera bientôt le sida. Une maladie qui se transforme en véritable pandémie touchant encore 38 millions de personnes aujourd'hui.
    Ce livre ne raconte pas le sida. Il tente de retracer certaines des luttes qu'il a engendrées, en France, entre le début des années 1980 et aujourd'hui. Des luttes qui ont bouleversé de nombreuses vies, mais plus largement la société.
    L'ouvrage nous replonge ainsi au tout début de l'épidémie, dans l'urgence des malades et celle des premières découvertes. Puis il nous fait vivre les premières années, au plus près des personnes touchées, de leurs proches et de leurs soignants. Il revient enfin sur cette mobilisation extraordinaire, sur ce mouvement social unique qui a chamboulé la politique, le droit, la santé publique, la recherche et le soin.
    Olivier MAUREL est consultant-chercheur indépendant, après avoir été dirigeant associatif pendant près de 15 ans. Diplômé en science politique et en gestion, il enseigne aussi dans plusieurs universités. Il est par ailleurs l'auteur des ouvrages suivants : La responsabilité des entreprises en matière de droits de l'Homme (2008-2009), Le Livre blanc des Etats généraux «  Vers un plan Coeur  » (avec C. Compagnon, 2014), La gestion des associations (avec J. Bernet, P. Eynaud et C. Vercher-Chaptal, 2016).
    Michel BOURRELLY est docteur en pharmacie. Il a effectué toute sa vie professionnelle dans la lutte contre le sida en tant que salarié, notamment à l'association Aides et au Crips Île-de-France. Consultant en santé publique et santé communautaire, il a rejoint l'unité mixte 1252 INSERM, SESSTIM à Marseille en 2016. Il est aussi l'auteur, avec Bruno Spire, du chapitre sur le sida dans l'ouvrage Santé publique : l'état des savoirs (coord. par B. Hauray et D. Fassin, 2019).

  • C’était un consensus scientifique avant même l’apparition de la COVID-19: 90% des épidémiologistes avaient prédit qu’un virus ou une bactérie causerait une pandémie planétaire. Avec l’éclosion de plus de 300 maladies infectieuses ces dernières décennies, la prévision paraît logique. Mais d’où viennent les coronavirus, les maladies comme Ebola, le paludisme ou le choléra, une des plus mortelles de l’histoire? Et si la santé mondiale dépendait de l’équilibre écologique mis à mal par des siècles de développement industriel? Des bidonvilles de New York au XIXe siècle aux marchés d’animaux sauvages en Chine, en passant par Port-au-Prince et les forêts centrafricaines, la journaliste Sonia Shah est partie sur les traces des épidémies dans cet essai digne d’un polar scientifique. Véritable voyage dans le corps, le temps et l’espace, Pandémie démontre avec brio le lien entre épidémie et écologie, mais aussi entre maladies infectieuses et conditions de vie des populations. De quoi regarder d’un autre œil la défense de la biodiversité et de la justice sociale.   Les pages qui suivent racontent l’histoire des pandémies à travers le prisme de l’action humaine. C’est une histoire où l’avenir des pandémies, tout comme leur passé, est mêlé au nôtre. Nous le tenons entre nos mains. — Sonia Shah  

  • Découvrez les grandes épidémies qui ont façonné notre histoire afin de mieux comprendre notre société actuelle et la crise d'aujourd'hui.
    Peste, lèpre, variole, syphilis, typhus, choléra, tuberculose, grippe espagnole, polio, sida... Les épidémies ont jalonné l'histoire de l'Occident et marqué des tournants dans l'évolution de ses sociétés. Aujourd'hui encore, nous n'en sommes pas épargnés : personne n'avait anticipé la crise sanitaire liée à la Covid-19. Et certains annoncent déjà un « monde d'après », changé par le coronavirus.
    Dans cet ouvrage, Henri Deleersnijder retrace l'histoire de ces grandes épidémies, en mettant en lumière leurs divers impacts. De la peste à la Covid-19, il décortique les mécanismes de chacune d'entre elles et décrit les bouleversements socio-politiques qu'elles ont produits. De plus, l'auteur s'attache à faire des parallèles entre les crises sanitaires du passé et l'actuelle, nous invitant ainsi à prendre du recul et à mieux appréhender celle-ci.
    Une compréhension historique des grandes épidémies et de leur fonctionnement, pour mieux aborder les jours à venir
    Dans cette frise chronologique, Henri Deleersnijder retrace les différentes épidémies qui ont influencé nos vies et en dégage les parallèles à faire entre elles afin que nous ne fassions plus les mêmes erreurs qu'hier.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Licencié en arts et sciences de la communication, Henri Deleersnijder est professeur d'histoire et collaborateur scientifique à l'université de Liège. Soucieux de mettre en évidence les mouvements historiques du temps long, ces courants politiques profonds et durables que l'actualité immédiate empêche trop souvent de déceler, il s'implique surtout dans des recherches à l'intersection de l'histoire des idées, de la science politique et des médias, intérêts qui se retrouvent dans ses ouvrages.

  • Qu'est-ce que l'autisme? Un trouble du développement, un handicap mental ou une différence cognitive naturelle, souvent apparentée à certaines formes de génie? Tout cela à la fois, et bien davantage encore. En dévoilant l'histoire de l'autisme, le journaliste d'investigation Steve Silberman offre un récit inédit et captivant. On y découvre notamment que Leo Kanner et Hans Asperger, les deux premiers cliniciens à avoir défini la notion d'autisme dans les années 1940, l'ont fait de manières profondément différentes. On y trouve également les véritables raisons de la forte augmentation des cas diagnostiqués ces dernières décennies, ainsi que le concept novateur de neurodiversité, amené à changer la donne. Au fil de l'enquête, les recherches scientifiques et les parcours courageux des personnes autistes, parfois célèbres, et de leurs proches montrent que les différences neurologiques mises en évidence par l'autisme (caractérisées par des troubles comme la dyslexie ou le déficit de l'attention) ne sont ni une maladie ni la conséquence de la toxicité du monde moderne, mais la simple expression de variations naturelles qui sont autant de richesses pour le genre humain. Un livre événement qui changera votre vision sur l'autisme.

  • Vincent Guerrier a 23 ans lorsqu'un médecin lui diagnostique un cancer. « Lymphome d'Hodgkin » est le nom de ce mal qui va l'obliger à suivre une chimiothérapie. Dès celle-ci terminée, il passera la ligne d'arrivée du marathon.
    Réflexe de journalistes, Léa et Vincent se documentent sur les bienfaits de l'activité physique pour les malades du cancer. Et découvrent que des études portant sur des milliers de patients démontrent une amélioration de la qualité de vie et une réduction des risques de récidive.

    Se soigner par le sport, qui est conscient que c'est une voie d'avenir ? Ce livre est destiné à sensibiliser patients, médecins et politiques sur les bienfaits du sport, que Vincent a éprouvés.

    Léa et Vincent se sont rencontrés à l'école de journalisme et ils ont combattu ensemble le cancer de Vincent. Ils ont créé une association et un site http://www.maladesdesport.fr/ pour diffuser les infos sur les bienfaits du sport comme remède contre le cancer. Bien connus de tous les réseaux liés au cancer, les deux journalistes signent aussi un documentaire pour la télévision, qui sera diffusé le 8 juin 2020.

  • La psychoéducation des patients bipolaires et de leurs proches Nouv.

    Ce guide a pour objectif de présenter toutes les facettes des troubles bipolaires avec des explications complètes, afin d’être utile à toute personne souhaitant disposer de plus d’informations sur ce sujet.Il propose de mieux connaître, mieux comprendre et faciliter le quotidien des personnes bipolaires et de leurs aidants.

  • Des champignons hallucinogènes au LSD, du coca à la cocaïne, des amphétamines à l'ecstasy, cet ouvrage raconte une autre histoire des guerres, depuis Homère jusqu'aux conflits actuels au Moyen-Orient. Il démontre que les soldats de toutes époques et de toutes civilisations ont souvent eu recours aux drogues et alcools, de leur propre initiative, ou grâce à leurs hiérarchies.Si l'usage de drogues par les GI's américains au Vietnam ou les nazis pendant le second conflit mondial était déjà documenté, Kamie ski élargit de façon spectaculaire le tableau en dévoilant une pratique quasi universelle, des Vikings aux armées high-tech du futur. On y apprend comment le haschich a conquis les Européens pendant la campagne d'Égypte de Napoléon, comment l'opium s'est imposé pendant la guerre civile américaine, avant que la Première Guerre mondiale ne crée un marché de la drogue en Amérique du nord, ou encore comment on enrôle les enfants soldats de l'Afrique actuelle.Le but de ces pratiques universelles ? Vaincre la peur, doper les guerriers au combat, supporter le manque de sommeil, surmonter la dépression.Aujourd'hui, en toute légalité, des laboratoires (y compris français) préparent les drogues du futur qui permettront de réguler le sommeil, supprimer les syndromes post-traumatiques, mais aussi droguer l'ennemi à   son insu pour l'amener à renoncer au combat. Des perspectives bien réelles qui ouvrent de nombreuses questions éthiques et philosophiques.Une histoire vraie qui ressemble parfois aux romans déjantés de Tom Wolfe ou de Hunter S. Thompson.  ukasz Kamie ski est professeur associé à la faculté d'études internationales et politiques de l'université Jagiellonian de Cracovie en Pologne. Ses recherches portent sur les technologies militaires, les biotechnologies, l'art de la guerre et la stratégie.  Un ouvrage en cours de traduction dans une dizaine de langues, salué par la critique internationale.

  • DÉCOUVREZ CE QU'EST LE TDAH AVEC ADRIEN DEVYVER!
    "Dans mon cerveau, tout va trop vite, tout le temps. Une vitesse incontrôlable qui provoque des courts-circuits permanents, des situations stressantes, embarrassantes mais aussi amusantes, voire même, parfois, des idées intéressantes. C'est une évidence: quelque chose ne tourne pas rond depuis que je suis gamin. À la maison, on me surnomme «la tornade». Partout où je passe, je suis me sens obligé de laisser une trace: un trousseau de clés oublié dans un frigo, une salle de réunion épuisée par mon débit de parole, des réflexions inutiles qui provoquent des blessures profondes, un match de tennis perdu dans une dramaturgie digne des plus grands romans épiques. Cela dit, j'ai au moins cette chance: je ne m'ennuie jamais. Personne ne parlait de troubles de l'attention dans les années 80'. Avant d'apprendre que j'étais moi aussi un «enfant TDA/H», j'ai dû apprendre à fonctionner, à maîtriser l'ouragan qui se déchaîne fréquemment dans ma tête, en m'appuyant sur un de mes atouts: la créativité. Apprendre à me poser. Trouver les bonnes méthodes pour évacuer les surplus d'énergie. Établir une relation à l'autre dans l'écoute et le respect.
    Avec cet ouvrage, je veux vous prouver qu'il est possible de vivre avec un TDA/H et qu'il existe une multitude de mécanismes qui peuvent vous aider à mieux vivre avec ce trouble ou avec les personnes qui en souffrent. Si j'y arrive, aucune raison que ce ne soit pas le cas pour d'autres TDA/H."

  • La crise sanitaire du coronavirus a mis en lumière l'épidémiologie. Cette discipline, longtemps méconnue, est souvent mal comprise. Ce livre propose une introduction à l'analyse épidémiologique pour en comprendre les notions clés. En 10 questions, l'auteur apporte tout l'éclairage nécessaire à une meilleure compréhension de l'épidémiologie.

  • Le 9 janvier 2020, un mail informe le Pr Gilles Pialoux qu'un nouveau virus parti de Wuhan, en Chine, est déjà arrivé à Hongkong. Le Covid-19 est en marche.
    Le président Emmanuel Macron parlera de « guerre ». Gilles Pialoux nous offre à lire cette guerre de l'intérieur. Durant cinq mois, il tient son carnet de bord, écrit à la façon d'une caméra embarquée, avec l'honnêteté du clinicien, mais sans le parti pris du polémiste. Il nous emmène de cellules de crises en réanimation, d'un TGV sanitaire à la recherche du patient zéro. Comme dans une bataille, le personnel hospitalier lutte et souvent ne devra compter que sur lui-même.
    Car personne n'était entraîné à mener cette guerre-là.
    Il fallait la plume humaine, généreuse et précise d'un capitaine, pour que cette première épreuve du Covid soit comprise par tous.
     

  • L'anorexie, c'est une douleur, un mal insidieux que l'on ne comprend pas. Barbara Leblanc en a souffert, elle a pu en sortir. Ce livre s'adresse à tous, à celles et ceux souffrant de cette maladie, aux proches pour leur dire qu'en guérir est possible.
     

  • Les pesticides sont des produits dangereux. Pour cette raison, ils comptent parmi les substances chimiques les plus surveillées et ce, depuis des décennies. Des agences d'évaluation des risques contrôlent leur mise sur le marché et assurent une toxico-vigilance de leurs effets sur la santé.Comment alors expliquer l'accumulation de données épidémiologiques qui attestent la sur-incidence de pathologies chroniques - maladies neurodégénératives, hémopathies malignes, cancers - parmi les populations humaines les plus exposées, et en particulier les agriculteurs ?Pourquoi des résultats aussi inquiétants sont-ils si peu de répercussion sur les autorisations de mise en vente ?Le sociologue Jean-Noël Jouzel a mené l'enquête en France et aux États-Unis pour comprendre ce qui conduit les agences d'évaluation à ignorer volontairement certaines données scientifiques lorsqu'elles n'ont pas été élaborées selon les normes de la toxicologie réglementaire.Les industriels ont bien compris le profit qu'ils pouvaient tirer de cette routine normative. Ils ont en effet tout intérêt à suivre ce cadre, disposant par ailleurs des ressources matérielles nécessaires pour s'y conformer.

  • En 2018, les territoires sous-dotés en médecins généralistes concernaient près de 6 % de la population, soit environ 3,8 millions de Français. Dans l'imaginaire collectif, le désert médical, c'est la campagne à perte de vue, des villages dépeuplés, sans écoles, sans services publics et quelques habitants obligés de s'exiler pour être soignés... Or, la réalité est tout autre : au-delà de territoires dépourvus d'offre sanitaire, les déserts sont partout, de la péri­natalité à la dépendance, en santé mentale, dans les maladies rares... La discordance entre besoin et offre en santé est ici retenue comme l'expression d'un désert médical. Comment notre société peut-elle laisser s'installer, parfois à son insu, ces déserts médicaux ? Comment la pandémie a-t-elle pu aggraver encore la situation et quelles leçons en tirer ? Pourquoi les solutions, dont la e-santé, ont-elles tant de mal à émerger ? En 10 questions simples et directes, ce livre propose un panorama et une nouvelle vision des déserts médicaux qui intéressera les collectivités, professionnels de santé et toute personne curieuse de la question des inégalités de santé.

  • Parce que des millions de Français se soignent grâce à l'homéopathie !
    Parce que des milliers de professionnels de santé formés la prescrivent et la conseillent quotidiennement !
    Parce que 1,3 million de personnes ont signé la pétition « Mon Homeo Mon Choix » !
    Patients et professionnels de santé revendiquent aujourd'hui leur liberté de choix en faveur de l'homéopathie.

    Ce livre est le récit de cette intense mobilisation menée par et pour toutes celles et ceux qui plébiscitent une médecine d'avenir, intégrative et respectueuse.

empty