• " Des "conférences de consensus" danoises au conseil de quartier lancée en 1992 dans le 20° arrondissement de Paris, du budget participatifau sondage délibératif, Yves Sintomer montre la portée de toute une "floraison d'expériences" qui pourrait "renouveler" nos démocraties fatiguées, qui risquent sinon de glisser du pouvoir du peuple à celui des people, de la communauté des citoyens aux dieux de l'Olympe méditiaco-politique. " Le Monde de L'éducation
    Alors que l'idéal démocratique progresse dans le monde, les " vieilles démocraties " sont en crise. Les partis semblent de plus en plus incapables de fédérer les énergies civiques. Des expériences qui réintroduisent le tirage au sort en politique se multiplient à l'échelle internationale. Les critiques déplorent une dérive " populiste " : leurs réactions ne témoignent-elles pas plutôt d'une certaine peur de la démocratie ? Le tirage au sort a une longue histoire politique. Il constitue l'une des dimensions, trop souvent oubliée, du gouvernement du peuple. Inventé avec la démocratie à Athènes, longtemps consubstantiel à la tradition républicaine, pourquoi a-t-il été réservé aux jurys d'assises après les révolutions française et américaine ? Pourquoi fait-il son retour aujourd'hui, et quelle peut être sa légitimité dans le monde contemporain ? À quelles conditions peut-il contribuer à rénover la démocratie, à la rendre plus participative et plus délibérative ? Les mini-publics tirés au sort peuvent-ils s'articuler aux mouvements sociaux ? Une comparaison historique fait-elle sens ? Yves Sintomer montre dans ce livre incisif que des logiques politiques nouvelles sont en train d'émerger. La démocratie des modernes, qui se pensait seulement à travers l'élection, laisse la place à des dynamiques plus complexes. Si la politique retrouvait sa crédibilité, ne pourrait-elle pas regagner du poids face aux forces du marché et aux pesanteurs bureaucratiques ? Face à un statu quo intenable, plus que jamais, il devient urgent d'expérimenter.

  • Continuation des rapports politiques ordinaires, les crises ont aussi une dynamique propre dont l'intelligibilité suppose de s'attacher à ce qui se joue dans les mobilisations constitutives de ces processus et dans les transformations brusques des espaces sociaux dans lesquels les protagonistes sont pris et agissent ; en somme, dans ce qui s'y passe.Les crises politiques ou, mieux, les conjonctures fluides dont ce livre ébauche la théorie apparaissent dès lors sous un jour nouveau : états particuliers des systèmes sociaux, dont l'auteur met en évidence une plasticité insoupçonnée jusqu'alors, mais surtout logiques de situation spécifiques qui contraignent perceptions, calculs et tactiques des acteurs.Paru en 1986, réédité dès 1992 au format poche, ce livre a pris rang de classique. Pour cette troisième édition, l'auteur a remanié l'ouvrage pour en faciliter la lecture et l'a augmenté d'une préface inédite éclairant sa portée pour les débats actuels des sciences sociales."Ce livre est la preuve qu'une réflexion exigeante sur la société n'a que faire des conflits d'école opposant artificiellement l'individu et les structures, le sujet et la totalité sociale." (Revue française de science politique)"A major contribution to the study of political crises." (Acta Sociologica)"Ce livre a l'immense mérite de restituer au phénomène de crise politique son statut de normalité." (La Quinzaine littéraire)

  • En 1958, quand de Gaulle revient aux affaires, la France n'a plus de politique arabe. La guerre d'Algérie, l'expédition de Suez et la livraison à Israël de sa technologie nucléaire ont réduit à leur plus simple expression ses relations séculaires avec le monde arabe. Le Général rétablit les liens en restaurant la paix en Algérie et en offrant une troisième voie entre le soutien inconditionnel de Washington à Israël et l'appui de Moscou aux régimes socialisants. Mais c'est à l'initiative de Georges Pompidou que l'Europe des Neuf évoque pour la première fois, en 1973, « les droits légitimes » des Palestiniens. Si, par la suite, Paris a pu parfois faire entendre sa voix en ce domaine, c'est grâce à d'éminents ministres comme Michel Jobert, Claude Cheysson, Hubert Védrine ou Alain Juppé. Cependant, la France - pas plus que l'Europe - n'a guère pesé dans le règlement du contentieux israélo-arabe, encore moins depuis le réalignement de Nicolas Sarkozy sur Washington. Est-ce cette impuissance qui l'a conduite à se montrer trop souvent aussi affairiste et indifférente au respect des droits humains que ses partenaires dans ses relations avec les dictateurs ?
    Il est vrai que la donne a changé avec l'apparition de l'islamisme radical, les menaces qu'il fait peser, et, par ailleurs, avec la difficile intégration d'une immigration maghrébine dans un contexte de crise économique et de réflexes sécuritaires. La France a peut être encore un rôle à jouer, des idées à défendre, mais lesquelles ?
    Ignace Dalle, journaliste, fut chargé des questions arabes à l'AFP, en poste à Beyrouth, à Amman puis au Caire et, enfin, à Rabat. Il est l'auteur chez Fayard des Trois Rois, la monarchie marocaine de l'indépendance à nos jours (2004) et de Hassan II entre tradition et absolutisme (2011). Il a collaboré également au Monde diplomatique et au site Bakchich.  

  • À partir d'une étude comparatiste d'oeuvres littéraires d'écrivains africains, français ou antillais contemporains, une analyse des bouleversements qui ont résulté, en France, de la domination coloniale et postcoloniale, de l'affaiblissement de l'État-nation et de l'émergence de générations de jeunes exclus.
    Dans cet ouvrage original à plus d'un titre, Dominic Thomas explore les bouleversements qui ont résulté de la domination coloniale et postcoloniale, et les impacts sur les sociétés et populations africaines de la dissolution partielle des structures d'États-nations modernes en faveur de mécanismes supranationaux. L'auteur s'appuie sur une étude comparatiste d'oeuvres littéraires et donne à voir les circonscriptions transnationales issues du colonialisme et de l'immigration. Ainsi que l'émergence d'une littérature " afro-française ", qui rafle les prix littéraires internationaux et fait connaître la langue, plus profondément sans doute que ne le peuvent les institutions de la francophonie.En mobilisant les apports de différentes disciplines (anthropologie, sociologie, études francophones, Gender Studies, études sur les diasporas, études postcoloniales), Noirs d'encre souligne l'importance pour la société française de valoriser une nouvelle histoire de France qui ferait clairement comprendre que les diasporas noires se trouvent au coeur de l'ouverture de la France au monde, au coeur même de sa modernité.

  • Les multiples réformes qui ont touché les administrations publiques ont profondément transformé l'environnement de travail des employés, les projetant dans une ère nouvelle appelée ici "l'après-fonctionnariat". Ils font actuellement face à de nouvelles conditions d'emploi et manières de travailler ayant pour objectif de rendre le service public davantage performant. Avec quels impacts sur leurs identités et leurs motivations au travail ? Voici les résultats d'une recherche réalisée en Suisse.

  • Dix ans après sa création, la Société Française de l'Evaluation fait le point sur les pratiques d'évaluation initiées depuis vingt ans en France. Ces contributions soulignent leur diversité, leur richesse, leur efficacité, mais aussi les défis à relever : toucher le grand public, développer le savoir sur l'évaluation, diffuser en profondeur une culture de l'évaluation, décloisonner les disciplines et les méthodes, mieux utiliser leurs résultats.

  • Les droits constitutionnels des démocraties contemporaines accordent une place plus ou moins grande aux liens entre justice et démocratie. Qu'il s'agisse de la justice rendue par des représentants élus, de transparence, d'un contrôle populaire exercé sur les juges ou encore de la participation des citoyens ou jurys, cet ouvrage compare le système de la France à celui de nombreux autres pays. La question de la pertinence de modifications en France, notamment au regard des exigences européennes, est posée.

  • Huit études sur les interactions du développement et de la culture, notamment au niveau de la conception et de la mise en oeuvre des projets; mesures pratiques pour donner une dimension culturelle aux projets de développement.

  • A partir de ses expériences, l'auteur élabore un système concret d'actions et de décisions, forme originale de conduite des projets...il montre comment, en associant les différentes catégories d'acteurs privés et publics, une pratique d'innovation collective peut prendre corps et progresser au niveau local. Cette démarche permet au local de s'ouvrir aux autres niveaux de l'organisation et de la décision territoriale, notamment la région, l'État, l'Europe.

  • Depuis le début des années 80, l'aide aux victimes connaît un essor remarquable dans notre pays. Longtemps cristallisées autour de l'indemnisation des préjudices nés de l'infraction, les politiques publiques actuelles tendent vers la restauration globale de victimes.

  • Ce terme d'arabofrancophonie entend refléter une situation qui, dépassant la simple coexistence, s'affirme dialogue, complicité, symbiose, entre le monde arabe et le monde francophone. De cette rencontre entre deux cultures, par le biais d'une langue partagée, est née ici, ou se dessine là, une nouvelle manière d'être au monde, une identité originale, réponse emblématique aux dangers d'un monde unipolaire, générateur de haines et de conflits.

  • Ce livre retrace le développement de cette activité spécifique de la gendarmerie qu'est la police de la route, en retraçant son histoire depuis les années 1920, tout en insistant sur les évolutions importantes intervenues au cours des dernières années. A partir d'une enquête de terrain sont mises en évidence ses caractéristiques organisationnelles et culturelles, notamment son orientation répressive et les difficultés d'évaluation de son impact sur la sécurité routière.

  • En croissance régulière, les transports aériens sont parfois victimes de leur succès et de leur effet de masse. Si la lutte contre les incidents techniques ou les défaillances humaines (volet sécurité) a progressé ces dernières années, chaque accident frappe les esprits et inquiète. Depuis les années 70, les transports aériens sont des cibles de choix pour les mouvements terroristes justifiant de repenser les politiques de lutte contre cette menace (volet sûreté). Comment la règle de droit peut-elle permettre d'améliorer la sûreté des transports aériens ? D'autre part, contribue-t-elle à un règlement efficace des défaillances de ces transports ?

  • Les questions sanitaires et sociales sont au coeur du débat public, notamment la question des retraites et de l'assurance maladie. Cet ouvrage analyse les enjeux des débats contemporains en étudiant le développement et le fonctionnement des principales institutions du secteur. L'éclairage porté sur les systèmes de pouvoir et de décision du gouvernement de la protection sociale permet de comprendre la manière dont les problèmes sociaux sont posés aujourd'hui et les types de réponses qui y sont apportées.

  • Jean-Claude Gillet poursuit ici son travail de description et d'analyse sur les apports du Parti socialiste unifié (PSU) dans la vie politique française (1960-1990). Après un ouvrage sur les étudiants de ce parti, un sur les liens entre luttes sociales et combats politiques théorisés par cette organisation, un consacré à la fédération corse du PSU et un à la fédération catalane, l'auteur propose pour la première fois une étude transversale de la praxis du Parti socialiste unifié, de sa pensée et de son action, dans le champ de l'éducation populaire, de la culture et de l'animation socioculturelle.

  • A l'occasion du centenaire de la naissance de Jean Vilar, le Comité d'histoire du ministère a choisi de rééditer cet ouvrage, paru en 1997 et épuisé depuis lors.
    Cet ouvrage rassemble les comptes-rendus inédits des « Rencontres d'Avignon » avec les entretiens inédits d'artistes, d'élus, d'administrateurs... dont la portée émancipatrice de leurs réflexions devait permettre de structurer une nouvelle vision de la politique culturelle populaire. Voici les thèmes abordés au cours de ces entretiens successifs :
    - Développement culturel (Premières Rencontres - Avignon : 20-31 juillet 1964) ;
    - L'École, institution culturelle ? (Deuxièmes rencontres - Avignon : 21-26 juillet 1965) ;
    - Le développement culturel régional (Avignon : 30 juillet-4 août 1966) ;
    - La politique culturelle des villes (Quatrièmes rencontres - Avignon : 29 juillet-3 août 1967) ;
    - La politique culturelle de sept villes françaises (Cinquièmes Rencontres - Grenoble : 28-30 mars 1969) ;
    - Le développement culturel dans les collectivités locales en Europe (Sixièmes Rencontres - Avignon : 20-24 juillet 1970).
    Parmi les témoignages, on retrouvera ceux de : Michel et Sonia Debeauvais, Pierre Jacquier, Bernard Gilman, Paul Puaux, Jean Verpraet, Jack Ralite, Maurice Imbert, Joffre Dumazedier, Jean Hurstel, Gabriel Monnet, Augustin Girard...

  • Ce dossier présente une synthèse de l'activité du commerce électronique en France et des sujets de réflexion de différents groupes de travail sur des thèmes comme : l'état des négociations internationales sur la fiscalité, l'emploi et le commerce électronique, protection du consommateur et des données personnelles, propriété intellectuelle.

  • Que sera notre pays dans vingt ans ? Face à la peur de l'avenir, face au malaise et au désarroi de nos concitoyens, il convient aujourd'hui de changer notre regard sur les événements. Non plus s'interroger sur l'individualisme de notre société, mais répondre à la montée de la solitude. Non plus théoriser les problèmes de l'immigration, mais donner les clés de l'évolution démographique. Non plus craindre l'invasion de l'immatériel, mais chercher quels seront les nouveaux liens sociaux. Non plus sanctifier ou fustiger la pression de l'extérieur, mais l'affronter pleinement pour conjurer les risques d'un éclatement intérieur. Fournir, en somme, des pistes pour l'action et la réflexion ; esquisser pour la France de demain, entre risques et espoirs, de nouvelles perspectives. Avec la participation de Marc Augé, Jean-Pierre Dautun, Jean-Louis Dayan, Michel Glaude, Marc Guillaume, Denis Kessler, Zaki Laïdi, Jean Leca, Henri Mendras, France Quéré, Paul Rivier, Robert Rochefort, Alain Touraine.

  • Au sommaire de ce numéro : Les jeunes en Europe : politique et citoyenneté; Lieux et déplacements sportifs auto-organisés dans la ville; Jeunes de banlieue et solidarité africaine; Du quartier à la ville : la mobilité des jeunes issus de l'immigration; les équipements nomades dans l'espace social ...

  • Ce livre propose une analyse des logiques de production des espaces sportifs, en étudiant l'histoire du sport stéphanois, à travers l'exemple du stage G. Guichard, du parc de l'Etivallière, du vélodrome d'hiver, mais aussi des piscines, gymnases et courts de tennis.

  • Le sport éducatif est aujourd'hui délaissé au profit d"une vision médiatique et économique du monde sportif.S'adressant à tous les acteurs privés et publics, les services sportifs des collectivités locales, les clubs, les associations, les élus, etc., cet ouvrage propose de défendre une autre idée du sport, basée prioritairement sur l"éducation, sur l'engagement associatif et sur la qualité de l'encadrement à tous les niveaux. Il s'agit de décrire les conditions de renouvellement du sport pour en faire un acteur social majeur, indépendant et émancipateur. La pratique sportive est en quête de sens : quel sport pour quelle société ? Comment mesurer l'impact sur la population et les territoires ? Quel est le rôle des collectivités ? de l'État ?

  • This is the story of the U.S. Commission on Civil Rights, through its extraordinary fifty years at the heart of the civil rights movement and the struggle for justice in America.
    Mary Frances Berry, the commission's chairperson for more than a decade, author of My Face Is Black Is True ("An essential chapter in American history from a distinguished historian"--Nell Painter), tells of the commission's founding in 1957 by President Eisenhower, in response to burgeoning civil rights protests; how it was designed to be an independent bipartisan Federal agency--made up of six members, with no more than three from one political party, free of interference from Congress and presidents--beholden to no government body, with full subpoena power, and free to decide what it would investigate and report on.
    Berry writes that the commission, rather than producing reports that would gather dust on the shelves, began to hold hearings even as it was under attack from Southern segregationists. She writes how the commission's hearings and reports helped the nonviolent protest movement prick the conscience of the nation then on the road to dismantling segregation, beginning with the battles in Montgomery and Little Rock, the sit-ins and freedom rides, the March on Washington.
    We see how reluctant government witnesses and local citizens overcame their fear of reprisal and courageously came forward to testify before the commission; how the commission was instrumental in passing the Civil Rights Act of 1964 and the Voting Rights Act of 1965; how Congress soon added to the commission's jurisdiction the overseeing of discriminating practices--with regard to sex, age, and disability--which helped in the enactment of the Age Discrimination Act of 1978 and the Americans With Disabilities Act of 1990.
    Berry writes about how the commission's monitoring of police community relations and affirmative action was fought by various U.S. presidents, chief among them Ronald Reagan and George W. Bush, each of whom fired commissioners who disagreed with their policies, among them Dr. Berry, replacing them with commissioners who supported their ideological objectives; and how these commissioners began to downplay the need to remedy discrimination, ignoring reports of unequal access to health care and employment opportunities.
    Finally, Dr. Berry's book makes clear what is needed for the future: a reconfigured commission, fully independent, with an expanded mandate to help oversee all human rights and to make good the promise of democracy--equal protection under the law regardless of race, color, sexual orientation, religion, disability, or national origin.
    From the Hardcover edition.









  • TABLE DES MATIÈRES
    Résumé
    Chapitre 1. Grandes orientations et structure du marché
    Le haut débit est sur le point de devenir le support
    de télécommunications dominant 
    Structure du marché 
    Nouveaux enjeux
    Une croissance soutenue grâce à la transformation
    Chapitre 2. Évolutions récentes des politiques en matière de
    communications
    Évolutions de la concurrence
    Questions réglementaires
    Dépenses de communications des ménages

    Chapitre 3. Taille du marché des télécommunications
    Introduction 
    Télécommunications mobiles 
    Haut débit 
    Trafic vocal 
    Recherche et développement
    Chapitre 4. Dimensions et évolution du réseau
    Introduction 
    Lignes fixes
    La distinction entre mobile et fixe s'estompe 
    Croissance des réseaux mobiles 
    Wi-Fi
    Téléphones publics 
    L'extension des réseaux haut débit
    Investissement
    Chapitre 5. Internet et le haut débit -
    l'infrastructure
    Introduction 
    Abonnés à l'Internet 
    Hôtes Internet
    Noms de domaines 
    Serveurs Internet 
    Serveurs sécurisés 
    Développement national et régional de l'Internet
    Échange de trafic (peering)
    Chapitre 6. La radio/télédiffusion
    Introduction 
    La pénétration des plates-formes de distribution sur le marché et l'avènement du numérique 
    Les chaînes et les contenus accessibles 
    L'évolution de la structure des marchés
    La réglementation 
    Les enjeux
    Chapitre 7. Principales tendances en matière de
    tarification
    Introduction 
    Paniers de tarifs résidentiels et professionnels
    Les tendances en matière de tarification internationale
    Évolution des tarifs des communications mobiles
    Évolution des tarifs du haut débit
    Les lignes louées
    Chapitre 8. Les échanges d'équipements de télécommunication
    Introduction 
    Tendances mondiales des échanges d'équipements de télécommunication
    Les échanges entre les pays membres de l'OCDE 
    Les avantages comparatifs 
    Décomposition du commerce intra-branche
    Chapitre 9. Les communications dans cinq économies émergentes : les BRICS
    Introduction 
    Des économies émergentes 
    Taille des réseaux
    Situation comparative
    Cadres d'action, structures et évolutions
    Liste d'acronymes
    Tableaux annexes






  • HEX9789264020160.html






    TABLE DES MATIÈRES
    Liste des abréviations et des membres des ACR  
    Synthèse

    Chapitre 1. Introduction
    Contexte
    Vue d'ensemble et champ de l'étude 
    Notes 
    Chapitre 2. L'environnement dans les accords commerciaux régionaux 
    Principales dispositions environnementales figurant dans les ACR 
    Mandats nationaux relatifs à l'environnement et aux ACR
    Les différentes catégories d'ACR et leurs composantes environnementales 
    La gestion de plusieurs niveaux d'engagement en matière d'environnement : un nouveau problème

    Notes 
    Chapitre 3. La négociation d'engagements relatifs à l'environnement dans les accords commerciaux régionaux : questions
    fondamentales 
    Pourquoi certains pays intègrent-ils des engagements en matière d'environnement aux ACR

    Pour quelles raisons certains pays s'opposent-ils à l'intégration de considérations environnementales dans les ACR

    Quels sont les principaux obstacles à la négociation de considérations environnementales dans les ACR

    De quelle manière la position des pays a-t-elle évolué ? 
    Quels sont les facteurs qui favorisent la négociation de considérations environnementales dans les ACR

    Quels sont les avantages (accessoires) des engagements en matière d'environnement dans les ACR

    Choix institutionnels fondamentaux associés à l'environnement dans les ACR 
    Notes 
    Chapitre 4. Évaluation des impacts des accords commerciaux
    régionaux sur l'environnement
    Quels ont été les principaux avantages des évaluations ? 
    Approches nationales à l'évaluation des retombées des accords commerciaux sur
    l'environnement
    Analyse des méthodes appliquées par l'Union européenne, les États-Unis et le
    Canada
    Notes 
    Chapitre 5. Coopération dans le domaine de
    l'environnement
    Aspects essentiels de la coopération dans le domaine de l'environnement 
    Le financement de la coopération dans le domaine de l'environnement 
    Institutions chargées de la coopération en matière d'environnement
    Domaines de coopération en matière d'environnement dans une sélection d'ACR 
    Domaines spécifiques de coopération en matière
    d'environnement
    Facteurs essentiels à une coopération fructueuse en matière d'environnement dans le cadre des ACR
       
    Notes    
    Chapitre 6. Normes environnementales et application des lois
    sur l'environnement
    Principales relations entre les normes environnementales et le commerce
    Définir des niveaux de protection environnementale 
    Nature des dispositions associées aux textes de loi et normes relatifs à l'environnement 
    Autres mécanismes visant l'amélioration des performances environnementale 
    Notes 
    Chapitre 7. Garanties procédurales, mécanismes de contrôle
    et règlement des différends 
    Garanties procédurales    
    Mécanismes d'application et règlement des différends   
    Mécanismes inter-États : principales composantes
       
    Mécanismes de communication par le public   
    Notes    
    Chapitre 8. Le droit des parties à adopter ou conserver des règles
    environnementales
    Clauses d'exceptions générales dans les ACR sur le modèle de l'article XX 
    Clauses d'exceptions formulées d'après l'article 30 (ex-article 36) du Traité CE
    Autres clauses d'exceptions générales
    Exceptions relatives aux mesures sanitaires et phytosanitaires et aux obstacles techniques au
    commerce   
    Relation entre les ACR et les Accords multilatéraux
    sur l'environnement    
    Notes    
    Chapitre 9. Participation et consultation du
    public   
    Leçons tirées des expériences de participation et de consultation
       
    Transparence et participation du public avant et pendant la négociation des ACR
       
    Participation du public aux évaluations environnementales
       
    Participation du public à la ratification des ACR   
    Consultation du public pendant la mise en oeuvre des ACR
       
    Notes    
    Chapitre 10. Conclusions et présentation des principales expériences 
    Négocier des engagements environnementaux dans les ACR
       
    Avantages des dispositions sur l'environnement   
    Principales approches de l'environnement dans les ACR 
     
    Évaluations de l'impact sur l'environnement des ACR    
    Coopération environnementale   
    Normes environnementales et application des lois sur l'environnement
       
    Mécanismes de contrôle et règlement des différends 
     
    Droit des parties à adopter ou à conserver des règles
    environnementales    
    Participation et consultation du public   
    Annexe A. Sélection d'ACR  
    Annexe B. Accords sur l'environnement et chapitres consacrés
    à l'environnement dans une sélection d'ACR   
    Annexe C. Panorama des évaluations d'impact des ACR   
    Annexe D. Dispositions relatives à la coopération
    environnementale dans une sélection d'ACR   
    Bibliographie  




empty