• La nouvelle édition de cet ouvrage propose sous une forme synthétique le contenu nécessaire pour réussir les épreuves d'économie aux concours administratifs de catégories A et B, ainsi qu'aux concours d'entrée aux grandes écoles de commerce et aux IEP. Il permet aux néophytes d'appréhender les principaux mécanismes et les grands enjeux économiques. Les initiés, quant à eux, y trouvent une synthèse idéale qui facilite leur travail de révision.

  • L'entrée, le séjour ou l'éloignement des étrangers relèvent de fonctions régaliennes exercées dans le respect des droits fondamentaux. La Cour de cassation examine ici la portée de la loi du 7 mars 2016 qui a revu la répartition des rôles entre juge judiciaire et juge administratif en matière d'éloignement des étrangers entrés ou séjournant irrégulièrement sur le territoire national. Comment s'articulent les interventions de ces juges ? Comment s'opère la garantie des droits des étrangers ? Cette loi va-t-elle modifier les dynamiques en place ? Enfin, est analysée la marge de manoeuvre du juge national face à l'influence croissante de la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l'homme et de la Cour de justice de l'Union européenne. Cet ouvrage rassemble les actes de ce colloque.

  • La présente édition du Recueil des obligations déontologiques des magistrats est issue des travaux conduits par le Conseil supérieur de la magistrature en 2018 et 2019. Se substituant à la première version du Recueil publiée en 2010, elle offre une vision renouvelée de la déontologie.  Conformément au souhait du législateur organique, ce recueil ne constitue pas un code de déontologie mais un guide à l'intention des juges et procureurs résumant les grands principes - indépendance, impartialité, intégrité, loyauté, conscience professionnelle, dignité, respect et attention portés à autrui, réserve et discrétion - devant structurer leur comportement. Une annexe regroupe, de façon thématique, un ensemble de bonnes pratiques, de commentaires, d'orientations et de recommandations, destinés à guider la réflexion déontologique des magistrats. Ce recueil se veut un outil pratique à l'intention tant des professionnels de justice que du grand public.

  • La Ve République fêtera ses 60 ans cet automne, faisant preuve d'une longévité remarquable : seule la IIIe République a duré plus longtemps (cinq ans de plus). Bien que rédigée dans un contexte de crise très particulier, la Constitution de 1958 a su résister à l'épreuve du temps. Comment expliquer ce succès ? Quelles ont été les grandes lignes d'évolution du texte ? Est-il toujours adapté aux enjeux contemporains ?


  • Préambule par Jean-Clément Martin
    Chapitre 1 - La Révolution par Jean-Clément Martin
    Chapitre 2 - Les Bonaparte. Regards sur la France impériale par Jacques-Olivier Boudon
    Chapitre 3 - La France sous la IIIe. La République à l'épreuve par Arnaud-Dominique Houte

  • Cet ouvrage fait un point sur les conditions actuelles du « vivre ensemble », au terme de soixante ans d'évolution des institutions et de la pratique politique, en analysant en particulier l'Athènes du Ve siècle avant J-C.

  • Dans nos sociétés occidentales, des mineurs se trouvent toujours exposés à des situations de violence et notamment les mineurs étrangers non accompagnés. Cet ouvrage aborde les réalités de la traite en France et rappelle l'état du droit en matière de protection de l'enfance. Dans les préconisations des auteurs, une attention particulière est donnée au rôle des avocats et des représentants légaux (tuteurs et administrateurs ad hoc) pour l'accompagnement de ces mineurs. Les auteurs de l'ouvrage avancent également des pistes de réflexion et de réformes pour faire évoluer les dispositifs de représentation légale vers un système plus protecteur, dans l'intérêt des mineurs, conformément aux standards internationaux et européens.

  • En France, la justice est rendue par des juridictions relevant de deux ordres : l'ordre administratif, avec à sa tête le Conseil d'État et l'ordre judiciaire, avec à sa tête la Cour de cassation ; L'ordre administratif est soumis à une organisation particulière puisque l'ensemble de ses juridictions sont soumises au contrôle du Conseil d'État (et non de la Cour de cassation qui exerce ce rôle en matière judiciaire). Cet ordre s'organise principalement autour des trois juridictions suivantes :
    - le tribunal administratif ;
    - la cour administrative d'appel ;
    - le Conseil d'État.
    La première partie de cet ouvrage présente le Conseil d'État, à la fois juridiction suprême de l'ordre administratif, conseil du Gouvernement (et parfois du Parlement), gestionnaire de la juridiction administrative et vivier de dirigeants de l'administration. Sont ensuite examinées :
    - les juridictions générales : tribunaux administratifs et cours administratives d'appel ;
    - les juridictions spéciales: conseils de discipline des ordres professionnels, Cour nationale du droit d'asile...
    Clairement structuré, des questions-réponses vous permettent d'acquérir de manière rapide les connaissances fondamentales (les différentes catégories de membres du Conseil d'État ; les textes que le Gouvernement doit soumettre au Conseil d'État ; les compétences des chambres régionales des comptes...).
    Des encadrés permettent d'approfondir des sujets particuliers (un avis du Conseil d'État sur un projet de loi ; le contenu de la déclaration d'intérêts exigée des magistrats administratifs ; les ordonnateurs et les comptables...). Des éclairages historiques et internationaux pour élargir la perspective (la juridiction administrative dans le temps et dans l'espace...)

  • L'épreuve de questions sociales est présente notamment aux concours d'inspecteur de l'action sanitaire et sociale, d'attaché d'administration hospitalière et à celui des IRA (en 2019). Les candidats doivent maîtriser les notions de base de cette vaste matière, en connaître les grands enjeux et être à même de mesurer l'efficacité des politiques publiques. Candidats et étudiants trouveront dans cet ouvrage l'intégralité du programme de questions sociales : la protection sociale et la politique de santé, le rôle des collectivités, l'emploi, la cohésion sociale et la lutte contre les inégalités, les évolutions au sein du monde du travail.
    Cette nouvelle édition, riche en données actualisées, fournit aussi les éléments nécessaires à une analyse des interventions publiques dans ces domaines. Ce manuel constitue l'outil de travail indispensable pour acquérir les connaissances et préparer au mieux l'épreuve de questions sociales.

  • La question de la démocratie représentative a pris une ampleur sans précédent en France alors même que l'on va célébrer le soixantième anniversaire de la Ve République. Les élections de 2017 se sont déroulées dans le cadre d'une crise historique de confiance entre les Français et leur personnel politique. Les propositions de réforme constitutionnelle se sont multipliées. Comment expliquer cette crise de confiance ? Comment renouer le lien politique avec des citoyens plus autonomes ? En quoi la situation française est-elle différente des autres démocraties européennes ? En quoi la démocratie directe ou la démocratie participative sont-elles des perspectives d'avenir ? Comment concevoir de manière réaliste une amélioration de la vie démocratique ? Telles sont les questions abordées dans cet ouvrage.

  • Cet ouvrage tend à montrer que l'Europe est un espace en mouvement et que la tension entre unité et diversité est au coeur même de ce qui définit l'Europe.
    Au regard de l'histoire longue du continent, l'Europe de l'Union fonctionne comme une « alliance » librement consentie d'États voisins de régime démocratique partageant un socle d'intérêts communs et ayant délégué volontairement certains attributs de souveraineté nationale pour promouvoir en commun leurs intérêts et leurs valeurs.
    Des approches complémentaires permettent de percevoir la richesse de l'Europe, son unité et sa diversité. Avec cet ouvrage, « Regard d'expert » offre un riche panorama sur ces problématiques.

empty