• Quel étrange secret détenait Claude Palmer, la jeune anthropologue chargée d'une mystérieuse mission sous couvert de l'Année Géophysique Internationale ? Au coeur des Andes, à travers les glaciers de la Puna de Atacama, le géophysicien Laimon Brown la soumettait à une surveillance discrète. Il était intrigué par la photographie qu'elle avait tenté de dissimuler : celle d'un pied géant dans la neige... Intrigué aussi par certains mots bizarres, n'appartenant à aucune langue connue, qu'elle prononçait parfois en état second. Prolongeant ces énigmes, des événements fantastiques allaient bouleverser les scientifiques isolés dans cet enfer glacé...

  • Brusquement le ciel s'obscurcit et un cri atroce déchira l'air. Levant les yeux aux ciel, William Baker découvrit une immense créature ailée qui fondait sur lui et ses compagnons. D'apparence reptilienne, le front hérissé d'une corne torsadée, l'animal volant correspondait trait pour trait aux terribles ptéranodons qui hantaient la planète sans nom. Sherwood braqua son fusil thermique vers le monstre aux ailes de cuir. Un rayon rouge frappa celui-ci en pleine poitrine mais il continua à piquer vers le sol. - Bon sang ! rugit l'aventurier, cette saleté de bestiole a l'air insensible à mes "arguments" ! - Et elle n'est pas seule, s'écria Baker d'une voix étranglée. Regardez ! Une demi-douzaine de créatures analogues venaient en effet de surgir au-dessus des Terriens, faisant claquer leur bec garni de dents acérés.

  • Une aventure de Gilles Novak et des Chevaliers de Lumière Un château familier où toute chose se retrouve brusquement inversée, de mystérieux pleurs de bébé déchirant le silence glacé de la nuit, un brouillard d'une densité peu commune, une vieille femme fripée errant seule dans la neige... Autant d'éléments qui vont précipiter Gilles Novak et ses compagnons dans une de leurs plus folles aventures aux frontières du temps, de l'espace et de la raison. Emportés dans un triangle de forces cosmo-telluriques dans les Pyrénées ariégeoises, nos preux Chevaliers modernes nous entraînent dans un fascinant voyage au coeur de l'Histoire, des légendes... et de l'Effroi.

  • Ces best sellers, totalement épuisés, sont enfin réédités, agrémentés d'annexes et d'une abondante iconographie. Dans ces premiers tomes consacrés aux E.B.E. (Entités Biologiques Extraterrestres), l'auteur nous entraîne au plus profond des installations souterraines qui, à travers le monde, servent de repaires aux Dzorls - les Gris - ces petits êtres malfaisants. L'Humanité va-t-elle subir ce plan d'occupation systématique, prélude à son propre anéantissement ? Ou bien, des foyers de résistance sont-ils déjà à l'oeuvre en maints pays pour combattre ces occupants et leurs complices ? Dans les nouvelles annexes, vous découvrirez que les négations officielles s'effritent. Nos pire ennemis anti ufologues reviennent sur leurs mensonges. Que cache ce singulier revirement ? À l'instar des héros de ces romans-vérité, des Terriens préparent-ils leur libérations ?

  • Ces best sellers, totalement épuisés, sont enfin réédités, agrémentés d'annexes et d'une abondante iconographie. Dans ces premiers tomes consacrés aux E.B.E. (Entités Biologiques Extraterrestres), l'auteur nous entraîne au plus profond des installations souterraines qui, à travers le monde, servent de repaires aux Dzorls - les Gris - ces petits êtres malfaisants. L'Humanité va-t-elle subir ce plan d'occupation systématique, prélude à son propre anéantissement ? Ou bien, des foyers de résistance sont-ils déjà à l'oeuvre en maints pays pour combattre ces occupants et leurs complices ? Dans les nouvelles annexes, vous découvrirez que les négations officielles s'effritent. Nos pire ennemis anti ufologues reviennent sur leurs mensonges. Que cache ce singulier revirement ? À l'instar des héros de ces romans-vérité, des Terriens préparent-ils leur libérations ?

  • Après "Les soucoupes volantes viennent d'un autre monde" (1954) et "Black-out sur les soucoupes volantes" (1956), Jimmy Guieu, président fondateur de l'I.M.S.A. (Institut mondial des sciences avancées) nous propose aujourd'hui un autre ouvrage, appelé à connaître un grand retentissement. En dépit de la conspiration du silence des autorités de chaque pays (avec la complicité de leurs commissions ou groupes d'études), en dépit des critiques et intrigues de certains groupuscules ufologiques, les chercheurs authentiques savent que la société humaine est soumise à une surveillance constante de la part des Intelligences du Dehors. De par le monde, des Terriens sont enlevés, conditionnés et « remis en circulation » par les E.T. dont les engins sillonnent nos cieux, nos mers, nos océans, nos rivières. Au cours de ses enquêtes en Europe, au Canada et au Brésil, Jimmy Guieu a interrogé des Contactés, quelques-uns ayant subi, depuis leur enfance, une « mise en condition » graduelle de la part de nos Visiteurs. Dans cet ouvrage, il décrit des cas fantastiques, certains même terrifiants, tel celui de Luli Oswald et F.G. au Brésil, qui, à bord d'un vaisseau, vécurent des heures d'angoisse, aux prises avec des créatures inquiétantes. Jimmy Guieu dénonce enfin un « Watergate cosmique » intéressant la France, mais concernant peut-être aussi d'autres nations, et qui pourrait avoir des conséquences stratégiques incalculables si les autorités civiles et militaires s'obstinaient dans leur passivité.

  • Après "Les soucoupes volantes viennent d'un autre monde" (1954) et "Black-out sur les soucoupes volantes" (1956), Jimmy Guieu, président fondateur de l'I.M.S.A. (Institut mondial des sciences avancées) nous propose aujourd'hui un autre ouvrage, appelé à connaître un grand retentissement. En dépit de la conspiration du silence des autorités de chaque pays (avec la complicité de leurs commissions ou groupes d'études), en dépit des critiques et intrigues de certains groupuscules ufologiques, les chercheurs authentiques savent que la société humaine est soumise à une surveillance constante de la part des Intelligences du Dehors. De par le monde, des Terriens sont enlevés, conditionnés et « remis en circulation » par les E.T. dont les engins sillonnent nos cieux, nos mers, nos océans, nos rivières. Au cours de ses enquêtes en Europe, au Canada et au Brésil, Jimmy Guieu a interrogé des Contactés, quelques-uns ayant subi, depuis leur enfance, une « mise en condition » graduelle de la part de nos Visiteurs. Dans cet ouvrage, il décrit des cas fantastiques, certains même terrifiants, tel celui de Luli Oswald et F.G. au Brésil, qui, à bord d'un vaisseau, vécurent des heures d'angoisse, aux prises avec des créatures inquiétantes. Jimmy Guieu dénonce enfin un « Watergate cosmique » intéressant la France, mais concernant peut-être aussi d'autres nations, et qui pourrait avoir des conséquences stratégiques incalculables si les autorités civiles et militaires s'obstinaient dans leur passivité.

  • Au terme d'un long périple, Teeter Able Back 1, la nouvelle navette spatiale américaine, vient de larguer son dernier satellite, accomplissant ainsi un premier parcours sans faute. Soudain, sous les yeux hébétés des radaristes, l'engin change de cap et, après une trajectoire ahurissante, sort du champ détecteur, avant de disparaître corps et biens, quelque part au-dessus de la jungle brésilienne. Quarante-huit heures plus tard, dans l'enfer vert de la forêt amazonienne, allait s'engager une étrange partie de chasse. Mais c'est une tout autre découverte qui attendait l'équipe de scientifiques partie à la recherche de la navette perdue. Une découverte terrifiante pour le monde entier...

  • 1989 : depuis 45 ans, depuis la victoire d'Hitler sur les troupes alliées, la Grande Allemagne règne sur le monde. Elle a même établi des bases permanentes dans l'espace. À Paris, Gilles Novak dirige le magazine pro-allemand Millenium ! À Marseille, Charles Floutard est devenu le peintre attitré de l'intelligentsia nazie ! Et si tout cela n'était le fruit que d'une manipulation criminelle, une fiction insensée, créée par des agents d'une très lointaine civilisation de l'Avenir ? Et si Hitler avait perdu la Seconde Guerre mondiale ?

  • La brune Laouna-N'Shtago avait vu le jour sur la planète Koranka. Elle et ses compatriotes étaient devenus les amis de Gilles Novak, de Régine et de Floutard. Or, cette humanoïde jetait soudain le masque : reniant les siens, elle pactisait avec les Rold-Nhours, leur livrant sans regret Gilles Novak et ses compagnons ! Bafoués, le secret de leurs bases sous-marines trahi par la transfuge, les Veilleurs de Poséidon allaient-ils pouvoir échapper à l'anéantissement, et sauver en même temps la Terre de l'esclavage ? Parallèlement, la ruse de Gilles Novak réussirait-elle à tromper les inquiétants Rold-Nhours, dont lui et ses amis étaient les prisonniers ?

  • L'Opel de Gilles Novak s'engagea dans la rampe du garage et se glissa dans son box. À proximité, un homme travaillait, la tête enfouie sous le capot de sa voiture. Gilles et Régine s'apprêtaient à remonter, lorsque l'inconnu, le visage et les bras maculés de cambouis, un chiffon gras à la main, les aborda : - Vous êtes bien M. Novak ? Sur la réponse affirmative, il laissa tomber le chiffon qui dissimulait une arme étrange. Gilles et Régine n'eurent pas le temps de réagir : un cône fulgurant venait de les frapper.

  • Belle affluence au vernissage des oeuvres de Kerlam, dans cette célèbre galerie de l'avenue Matignon. Soirée mondaine pourtant troublée par l'irruption d'un miséreux tenant des propos étranges et alarmants. Clochard illuminé ou réellement doué de facultés supranormales ? Quel était donc cet "oiseau noir", et cette "pieuvre géante" aux tentacules innombrables, dont il annonçait l'effroyable menace, entre autres prophéties inquiétantes ? Divagations ? Voire ! Gilles Novak et ses compagnons allaient bientôt changer d'avis lorsque, roulant la nuit, un terrifiant cercle de flammes enveloppa brusquement leur voiture...

  • Une mouche morte qui s'envole sans battre des ailes, une chenille géante qui s'évanouit comme par enchantement, une féérique jeune femme blonde qui erre complètement nue dans une forêt, un slalom démentiel de voitures zigzaguant sur la chaussée qui se termine par un sanglant carambolage... Quel lien peut-il y avoir entre ces étranges manifestations, à chaque fois ponctuées par l'apparition de petites billes d'acier capables de perforer les obstacles les plus divers ? Quelle terrible menace peuvent bien dissimuler ces énigmes auxquelles Gilles Novak et ses amis vont être confrontés ?

  • Pourquoi Jacques de Belisle invitait-il Gilles Novak à le rejoindre au Malmont, colline du Var, où d'étranges phénomènes se produisaient ? À quelle créature appartenaient ces yeux rouges, fréquemment observés dans les ténèbres ? Qui avait pu "téléguider" vers ces lieux René Voarino, président du CEOF et Raymond Audemard, ufologue attaché à l'IMSA ? Et la voiturette d'Audemard, qui soudain s'était mise à planer, à voltiger ? Les fantastiques événements auxquels Gilles et son équipe allaient être mêlés, dépassaient - et de fort loin - tout ce qu'ils auraient pu imaginer...

  • La brune Laouna-N'Shtago avait vu le jour sur la planète Koranka. Elle et ses compatriotes étaient devenus les amis de Gilles Novak, de Régine et de Floutard. Or, cette humanoïde jetait soudain le masque : reniant les siens, elle pactisait avec les Rold-Nhours, leur livrant sans regret Gilles Novak et ses compagnons ! Bafoués, le secret de leurs bases sous-marines trahi par la transfuge, les Veilleurs de Poséidon allaient-ils pouvoir échapper à l'anéantissement, et sauver en même temps la Terre de l'esclavage ? Parallèlement, la ruse de Gilles Novak réussirait-elle à tromper les inquiétants Rold-Nhours, dont lui et ses amis étaient les prisonniers ?

  • Remontant une file de voitures bloquées derrière un camion de livraison, la moto arrivait en trombe. Soudain, débouchant devant le poids lourd, surgit un landau qui, tout frein desserré, traversait en cahotant la chaussée. Le choc paraissait inévitable, l'enfant allait être broyé par la machine vrombissante. C'est alors que, sous les yeux écarquillés de Régine Véran, se produisit cette chose démente : le landau s'envola littéralement au-dessus de la chaussée, et se reposa en douceur sur le trottoir d'en face...

  • Drôle de vacances pour Gilles Novak et Régine, venus se reposer à l'abri d'une petite crique méditerranéenne avec leur amie Gisèle. Des vacances qui s'annoncent mouvementées : un mystérieux submersible lumineux saborde la barque de Charles Floutard, avant de disparaître entre deux eaux, étrange tache phosphorescente, qui file doucement vers le large sans tracer de sillage. Et puis, il y eut cette violente explosion sous-marine, une explosion qui souleva d'énormes vagues tourbillonnantes, d'où jaillît un formidable geyser d'écume et de jets de vapeur brûlante. Oui, vraiment de drôles de vacances...

  • Au terme d'un long périple, Teeter Able Back 1, la nouvelle navette spatiale américaine, vient de larguer son dernier satellite, accomplissant ainsi un premier parcours sans faute. Soudain, sous les yeux hébétés des radaristes, l'engin change de cap et, après une trajectoire ahurissante, sort du champ détecteur, avant de disparaître corps et biens, quelque part au-dessus de la jungle brésilienne. Quarante-huit heures plus tard, dans l'enfer vert de la forêt amazonienne, allait s'engager une étrange partie de chasse. Mais c'est une tout autre découverte qui attendait l'équipe de scientifiques partie à la recherche de la navette perdue. Une découverte terrifiante pour le monde entier...

  • 1989 : depuis 45 ans, depuis la victoire d'Hitler sur les troupes alliées, la Grande Allemagne règne sur le monde. Elle a même établi des bases permanentes dans l'espace. À Paris, Gilles Novak dirige le magazine pro-allemand Millenium ! À Marseille, Charles Floutard est devenu le peintre attitré de l'intelligentsia nazie ! Et si tout cela n'était le fruit que d'une manipulation criminelle, une fiction insensée, créée par des agents d'une très lointaine civilisation de l'Avenir ? Et si Hitler avait perdu la Seconde Guerre mondiale ?

  • L'Opel de Gilles Novak s'engagea dans la rampe du garage et se glissa dans son box. À proximité, un homme travaillait, la tête enfouie sous le capot de sa voiture. Gilles et Régine s'apprêtaient à remonter, lorsque l'inconnu, le visage et les bras maculés de cambouis, un chiffon gras à la main, les aborda : - Vous êtes bien M. Novak ? Sur la réponse affirmative, il laissa tomber le chiffon qui dissimulait une arme étrange. Gilles et Régine n'eurent pas le temps de réagir : un cône fulgurant venait de les frapper.

  • Belle affluence au vernissage des oeuvres de Kerlam, dans cette célèbre galerie de l'avenue Matignon. Soirée mondaine pourtant troublée par l'irruption d'un miséreux tenant des propos étranges et alarmants. Clochard illuminé ou réellement doué de facultés supranormales ? Quel était donc cet "oiseau noir", et cette "pieuvre géante" aux tentacules innombrables, dont il annonçait l'effroyable menace, entre autres prophéties inquiétantes ? Divagations ? Voire ! Gilles Novak et ses compagnons allaient bientôt changer d'avis lorsque, roulant la nuit, un terrifiant cercle de flammes enveloppa brusquement leur voiture...

  • Une mouche morte qui s'envole sans battre des ailes, une chenille géante qui s'évanouit comme par enchantement, une féérique jeune femme blonde qui erre complètement nue dans une forêt, un slalom démentiel de voitures zigzaguant sur la chaussée qui se termine par un sanglant carambolage... Quel lien peut-il y avoir entre ces étranges manifestations, à chaque fois ponctuées par l'apparition de petites billes d'acier capables de perforer les obstacles les plus divers ? Quelle terrible menace peuvent bien dissimuler ces énigmes auxquelles Gilles Novak et ses amis vont être confrontés ?

  • Pourquoi Jacques de Belisle invitait-il Gilles Novak à le rejoindre au Malmont, colline du Var, où d'étranges phénomènes se produisaient ? À quelle créature appartenaient ces yeux rouges, fréquemment observés dans les ténèbres ? Qui avait pu "téléguider" vers ces lieux René Voarino, président du CEOF et Raymond Audemard, ufologue attaché à l'IMSA ? Et la voiturette d'Audemard, qui soudain s'était mise à planer, à voltiger ? Les fantastiques événements auxquels Gilles et son équipe allaient être mêlés, dépassaient - et de fort loin - tout ce qu'ils auraient pu imaginer...

  • Remontant une file de voitures bloquées derrière un camion de livraison, la moto arrivait en trombe. Soudain, débouchant devant le poids lourd, surgit un landau qui, tout frein desserré, traversait en cahotant la chaussée. Le choc paraissait inévitable, l'enfant allait être broyé par la machine vrombissante. C'est alors que, sous les yeux écarquillés de Régine Véran, se produisit cette chose démente : le landau s'envola littéralement au-dessus de la chaussée, et se reposa en douceur sur le trottoir d'en face...

empty