• Février 1849, Seconde République, dans une France qui peine à sortir de la confusion où l'a conduite la révolution qui a chassé de son trône le dernier Roi des Français.
    Alice, jeune mariée d'à peine vingt ans, a emménagé quelques mois auparavant chez son mari, une longue bâtisse appelée La Louvardière, nichée au coeur d'un parc boisé, dans le département de la Nièvre. Or, la jeune femme peine à y trouver sa juste place : les domestiques lui paraissent hostiles, la demeure encore mal connue résonne de bruits étranges, et surtout une présence invisible pourrait bien y rôder. Par ailleurs, si Lionel de Châtenay est un mari aimable et prévenant, il semble lui aussi hanté par le souvenir de sa première épouse.
    Alice devra apprendre à surmonter ses peurs et ses doutes, gagner l'estime et la confiance de Lionel, et enfin maîtriser à la fois la domesticité et son nouveau rôle de maîtresse de maison. Toutefois, la tâche ne lui sera pas facilitée, et un certain nombre d'événements étranges et imprévus viendront se mettre en travers de son chemin - ou plutôt de son cheminement.
    Cet ouvrage a pour thématique celle du mystère face aux éléments tangibles et concrets. Peut-on avoir une réponse à toutes les questions que l'on se pose ? Peut-on jamais vraiment connaître les gens que l'on côtoie ? Où sont les limites de la connaissance humaine ?

  • Nous sommes en 1827, pendant la Seconde Restauration, sous le règne de Charles X.
    Anna Seurel, âgée d'une trentaine d'années, vit avec son frère Antoine et ses deux enfants dans une belle maison de maître, située non loin d'Auxerre, dont elle a hérité de son père.
    Elle est divorcée - cela fut possible jusqu'en 1817 - et a un amant, Gabriel de Sauveterre. Elle se rend compte qu'elle est enceinte de lui ; or, à cette époque et dans ces milieux, être une femme divorcée était une situation très délicate. Pourra-t-elle épouser M. de Sauveterre ?
    Par ailleurs, lors d'une réunion de famille à l'occasion des fêtes de Pâques, une des domestiques est retrouvée morte dans la serre du parc. De quelle manière est-elle morte ? Pourquoi ? Est-ce un accident ? Ou bien a-t-elle été tuée ? Mais par qui ?
    Entre la Bourgogne et Paris, Anna et Antoine, aidés par quelques amis, vont s'atteler à la résolution de tous ces problèmes. Non sans mal...

  • Antoine Seurel, naturaliste d'une trentaine d'années, vit dans sa belle maison familiale des Charmilles, en compagnie de sa soeur aînée, Anna, du mari de celle-ci et d'une poignée de domestiques. Un jour de l'automne 1829, il reçoit un curieux billet ainsi conçu :
    Vous, très petits Seurel, famille sans noblesse,
    Roturiers médiocres, manants presque bandits ;
    Deux fois, sept fois, dix fois votre nom je maudis
    Je m'en vais vous prouver votre scélératesse.
    S'en suit alors une singulière enquête développée sous forme d'énigmes successives, qui va conduire Antoine et Anna au coeur de lourds secrets familiaux, couronnés par un sombre drame. A travers les destins mêlés de quatre femmes, Elisabeth, Catherine, Aimée et Yvonne, c'est un panorama du XVIIIe siècle qui est dressé, de la Bretagne à la Provence en passant par Paris et la Bourgogne ; une époque, un esprit, une atmosphère constituant un véritable voyage historique, au bout duquel on ne peut s'empêcher de songer aux propos du poète Eloy d'Amerval :
    Mais où sont les neiges d'antan ?
    Ils sont passés, eux et leurs jours.
    Ils sont bien loin, s'ils vont toujours.

empty