• Gustave le Rouge est un auteur injustement méconnu du grand public bien qu'il ait publié plus d'une centaine d'ouvrages dont certains sont, sans aucun doute, des textes majeurs du "roman populaire", au sens le plus noble du terme.
    Publié en 1912 en dix-huit épisodes, Le Mystérieux Docteur Cornélius apparaît sans conteste comme son chef-d'uvre. Selon Blaise Cendrars, il est "ce roman du monde moderne où, par les tableaux de la nature exotique, son amour des aventures, son goût policier de l'intrigue, son penchant métaphysique, son don de visionnaire scientifique" Le Rouge "a fait la somme du roman du XIXe siècle...".
    Grands et petits se plongeront avec délices dans cet univers romanesque singulier, où la puissance créatrice, la fantaisie et l'imagination dominent. De New York à la Bretagne, du Grand Ouest américain à l'Île des Pendus, la plume de Le Rouge entraîne le lecteur dans des lieux étonnants, mystérieux et énigmatiques, où s'affrontent impitoyablement deux conceptions du monde antagonistes ; l'une, incarnée par le sympathique savant français Prosper Bondonnat dont les travaux de recherches sont orientés dans le seul but d'ajouter une pierre à "l'édifice radieux de la modernité", l'autre, par le maléfique docteur Cornélius Kramm, chirurgien esthétique américain, "sculpteur de chair humaine", inventeur de la "carnoplastie", obsédé par la conquête du pouvoir et de l'argent.

  • «Dans la surexcitation du péril ou de langoisse, lassassin eut une inspiration désespérée et macabre.
    Eh bien, oui, ce serait Balthazar Buxton lui-même qui tendrait à travers le guichet le jeton libérateur ! Cétait là le seul moyen, il ny en avait pas dautre ! Et encore fallait-il se hâter !
    Il empoigna ce petit cadavre léger comme une plume, il le rapprocha du guichet, donnant à la main, encore souple, la forme quil fallait, engageant à peine entre les deux doigts le jeton pour quil tombât facilement, et, en proie à une angoisse atroce, il se cacha derrière le cadavre quil soutenait sous les aisselles dune main; de lautre main il tenait le poignet du mort, tout prêt à le pousser dun coup sec, assez rapide pour que le jeton tombât.
    Fritz avait frappé au guichet. [...] Par la plus inconcevable chance, ce stratagème, [...] eut un succès complet.
    Le gardien vit dun coup dil distrait la main squelettique pousser le jeton et se retirer précipitamment. [...] Linstant daprès, la porte à coulisse souvrait, et Fritz Kramm, guidé par un des hommes, arrivait sans encombre jusquà lauto qui lattendait. Il navait eu garde doublier les cinq chèques de chacun deux cent mille dollars, payables à la caisse de la Central Bank. »

  • "[...] Une auto, couverte d'une couche de poussière qui attestait une longue route, vint stopper en face de la porte de l'embarcadère. Deux hommes en descendirent. C'étaient lord Astor Burydan et son ami Agénor. Tous deux paraissaient en proie à une vive surexcitation.
    Lord Burydan traversa les salles en quelques enjambées, se rua sur le quai, et apercevant le chef de gare, il se précipita vers lui.
    - Sir, lui dit-il d'une voix pleine d'angoisse, le train de New York est-il parti ? [...] - Vous n'avez pas de chance, répondit-il flegmatiquement, il y a quelques minutes à peine que le train a quitté la gare. Tenez, en regardant bien, on le distingue encore. Il va franchir le signal qui se trouve en tête du pont de l'Estacade.
    Il n'eut pas le temps d'achever sa phrase : une gerbe de flammes livides monta dans le ciel, montrant, pendant l'espace d'un éclair, la ville, les campagnes et le double ruban d'acier de la voie ferrée. Puis une détonation formidable retentit.
    Le signal rouge avait disparu, comme éteint par un souffle invisible, et, à la place du pont et du train, il n'y avait plus qu'un grand nuage blanchâtre qui montait en tourbillonnant vers le ciel où resplendissait la pleine lune.

  • Le jeune ingénieur Goël Mordax est le gagnant d´un concours avec son projet de sous-marin, mais il est poursuivi par la haine d´un de ses adversaires yankees et doit parcourir les mers à la recherche de sa fiancée qui a été kidnappée.

  • Le jeune Ludovic Rabican est fasciné par « La princesse des airs», un aéroscaphe que son père participe à faire construire et qui doit prochainement faire un vol de démonstration. Sa passion le pousse à s'embarquer clandestinement lors du vol inaugural. Mais la construction de cet aéroscaphe a suscité bien des jalousies, et c'est une "Princesse des airs» sabotée qui son essor, empêchant son équipage d'en garder le contrôle. Emportée par les courants aériens, l'aéroscaphe va traverser l'Europe et s'échouer au coeur du Thibet. Les naufragés de l'air vont devoir lutter pour survivre tandis qu'une mission de sauvetage est organisée...

  • Ce livre numérique a fait l´objet d´une édition soignée pour garantir un confort de lecture optimal.




    Cornélius Kramm, chirurgien plastique américain, s'est spécialisé dans un domaine pour le moins inhabituel : la « carnoplastie ».Soit l'art de sculpter la chair humaine. Avide de pouvoir et d'argent, le docteur est prêt à tout pour mener à bien ses entreprises maléfiques...






    Ce récit passionnant, inquiétant et fantastique se situe à la croisée des chemins entre roman d'aventure, intrigue policière et fiction scientifique. Gustave Le Rouge, romancier et journaliste français, signe ici son chef-d'oeuvre : « une somme du roman du XIXe siècle » selon l'écrivain Blaise Cendrars.

  • Ce livre numérique a fait l´objet d´une édition soignée pour garantir un confort de lecture optimal.




    Todd Marvel a une double vie : en apparence « simple » milliardaire à San Francisco, il se révèle être également un fin détective privé à ses heures perdues, toujours accompagné par son fidèle assistant Floridor.





    Lorsqu'il démasque un complot contre sa propre fortune mené par le terrifiant docteur Klaus Kristian, notre héros se lance dans une folle course-poursuite à la recherche de cet adversaire aussi redoutable qu'insaisissable.



    Paru en 1923, ce roman survolté sort tout droit de l'imagination du maître de l'aventure policière, Gustave Le Rouge.

  • Les aventures du « Mystérieux Docteur Cornélius » sont sans conteste un des chefs-d'oeuvre du roman policier populaire de la « Belle Époque ». Le Rouge y mêle intrigue et vision scientifique dans un univers romanesque très singulier. De New York à la Bretagne, du Grand Ouest américain à l'île des Pendus, la plume de Le Rouge entraînera le lecteur dans des lieux étonnants, mystérieux et énigmatiques, où s'affrontent deux conceptions antagonistes du monde ; l'une, incarnée par le savant français Prosper Bondonnat dont les recherches sont orientées dans le seul but d'ajouter une pierre à « l'édifice radieux de la modernité » , l'autre, par le maléfique docteur « Cornélius Kramm », chirurgien esthétique américain, « sculpteur de chair humaine », inventeur de la « carnoplastie » ; et dont l´obsession se tourne essentiellement vers le pouvoir et l'argent.

  • Les aventures du « Mystérieux Docteur Cornélius » sont sans conteste un des chefs-d'oeuvre du roman policier populaire de la « Belle Époque ». Le Rouge y mêle intrigue et vision scientifique dans un univers romanesque très singulier. De New York à la Bretagne, du Grand Ouest américain à l'île des Pendus, la plume de Le Rouge entraînera le lecteur dans des lieux étonnants, mystérieux et énigmatiques, où s'affrontent deux conceptions antagonistes du monde ; l'une, incarnée par le savant français Prosper Bondonnat dont les recherches sont orientées dans le seul but d'ajouter une pierre à « l'édifice radieux de la modernité » , l'autre, par le maléfique docteur « Cornélius Kramm », chirurgien esthétique américain, « sculpteur de chair humaine », inventeur de la « carnoplastie » ; et dont l´obsession se tourne essentiellement vers le pouvoir et l'argent.

  • Les aventures du « Mystérieux Docteur Cornélius » sont sans conteste un des chefs-d'oeuvre du roman policier populaire de la « Belle Époque ». Le Rouge y mêle intrigue et vision scientifique dans un univers romanesque très singulier. De New York à la Bretagne, du Grand Ouest américain à l'île des Pendus, la plume de Le Rouge entraînera le lecteur dans des lieux étonnants, mystérieux et énigmatiques, où s'affrontent deux conceptions antagonistes du monde ; l'une, incarnée par le savant français Prosper Bondonnat dont les recherches sont orientées dans le seul but d'ajouter une pierre à « l'édifice radieux de la modernité » , l'autre, par le maléfique docteur « Cornélius Kramm », chirurgien esthétique américain, « sculpteur de chair humaine », inventeur de la « carnoplastie » ; et dont l´obsession se tourne essentiellement vers le pouvoir et l'argent.

  • Les aventures du « Mystérieux Docteur Cornélius » sont sans conteste un des chefs-d'oeuvre du roman policier populaire de la « Belle Époque ». Le Rouge y mêle intrigue et vision scientifique dans un univers romanesque très singulier. De New York à la Bretagne, du Grand Ouest américain à l'île des Pendus, la plume de Le Rouge entraînera le lecteur dans des lieux étonnants, mystérieux et énigmatiques, où s'affrontent deux conceptions antagonistes du monde ; l'une, incarnée par le savant français Prosper Bondonnat dont les recherches sont orientées dans le seul but d'ajouter une pierre à « l'édifice radieux de la modernité » , l'autre, par le maléfique docteur « Cornélius Kramm », chirurgien esthétique américain, « sculpteur de chair humaine », inventeur de la « carnoplastie » ; et dont l´obsession se tourne essentiellement vers le pouvoir et l'argent.

  • Les aventures du « Mystérieux Docteur Cornélius » sont sans conteste un des chefs-d'oeuvre du roman policier populaire de la « Belle Époque ». Le Rouge y mêle intrigue et vision scientifique dans un univers romanesque très singulier. De New York à la Bretagne, du Grand Ouest américain à l'île des Pendus, la plume de Le Rouge entraînera le lecteur dans des lieux étonnants, mystérieux et énigmatiques, où s'affrontent deux conceptions antagonistes du monde ; l'une, incarnée par le savant français Prosper Bondonnat dont les recherches sont orientées dans le seul but d'ajouter une pierre à « l'édifice radieux de la modernité » , l'autre, par le maléfique docteur « Cornélius Kramm », chirurgien esthétique américain, « sculpteur de chair humaine », inventeur de la « carnoplastie » ; et dont l´obsession se tourne essentiellement vers le pouvoir et l'argent.

  • Les aventures du « Mystérieux Docteur Cornélius » sont sans conteste un des chefs-d'oeuvre du roman policier populaire de la « Belle Époque ». Le Rouge y mêle intrigue et vision scientifique dans un univers romanesque très singulier. De New York à la Bretagne, du Grand Ouest américain à l'île des Pendus, la plume de Le Rouge entraînera le lecteur dans des lieux étonnants, mystérieux et énigmatiques, où s'affrontent deux conceptions antagonistes du monde ; l'une, incarnée par le savant français Prosper Bondonnat dont les recherches sont orientées dans le seul but d'ajouter une pierre à « l'édifice radieux de la modernité » , l'autre, par le maléfique docteur « Cornélius Kramm », chirurgien esthétique américain, « sculpteur de chair humaine », inventeur de la « carnoplastie » ; et dont l´obsession se tourne essentiellement vers le pouvoir et l'argent.

  • Les aventures du « Mystérieux Docteur Cornélius » sont sans conteste un des chefs-d'oeuvre du roman policier populaire de la « Belle Époque ». Le Rouge y mêle intrigue et vision scientifique dans un univers romanesque très singulier. De New York à la Bretagne, du Grand Ouest américain à l'île des Pendus, la plume de Le Rouge entraînera le lecteur dans des lieux étonnants, mystérieux et énigmatiques, où s'affrontent deux conceptions antagonistes du monde ; l'une, incarnée par le savant français Prosper Bondonnat dont les recherches sont orientées dans le seul but d'ajouter une pierre à « l'édifice radieux de la modernité » , l'autre, par le maléfique docteur « Cornélius Kramm », chirurgien esthétique américain, « sculpteur de chair humaine », inventeur de la « carnoplastie » ; et dont l´obsession se tourne essentiellement vers le pouvoir et l'argent.

  • Les aventures du « Mystérieux Docteur Cornélius » sont sans conteste un des chefs-d'oeuvre du roman policier populaire de la « Belle Époque ». Le Rouge y mêle intrigue et vision scientifique dans un univers romanesque très singulier. De New York à la Bretagne, du Grand Ouest américain à l'île des Pendus, la plume de Le Rouge entraînera le lecteur dans des lieux étonnants, mystérieux et énigmatiques, où s'affrontent deux conceptions antagonistes du monde ; l'une, incarnée par le savant français Prosper Bondonnat dont les recherches sont orientées dans le seul but d'ajouter une pierre à « l'édifice radieux de la modernité » , l'autre, par le maléfique docteur « Cornélius Kramm », chirurgien esthétique américain, « sculpteur de chair humaine », inventeur de la « carnoplastie » ; et dont l´obsession se tourne essentiellement vers le pouvoir et l'argent.

  • Les aventures du « Mystérieux Docteur Cornélius » sont sans conteste un des chefs-d'oeuvre du roman policier populaire de la « Belle Époque ». Le Rouge y mêle intrigue et vision scientifique dans un univers romanesque très singulier. De New York à la Bretagne, du Grand Ouest américain à l'île des Pendus, la plume de Le Rouge entraînera le lecteur dans des lieux étonnants, mystérieux et énigmatiques, où s'affrontent deux conceptions antagonistes du monde ; l'une, incarnée par le savant français Prosper Bondonnat dont les recherches sont orientées dans le seul but d'ajouter une pierre à « l'édifice radieux de la modernité » , l'autre, par le maléfique docteur « Cornélius Kramm », chirurgien esthétique américain, « sculpteur de chair humaine », inventeur de la « carnoplastie » ; et dont l´obsession se tourne essentiellement vers le pouvoir et l'argent.

  • Les aventures du « Mystérieux Docteur Cornélius » sont sans conteste un des chefs-d'oeuvre du roman policier populaire de la « Belle Époque ». Le Rouge y mêle intrigue et vision scientifique dans un univers romanesque très singulier. De New York à la Bretagne, du Grand Ouest américain à l'île des Pendus, la plume de Le Rouge entraînera le lecteur dans des lieux étonnants, mystérieux et énigmatiques, où s'affrontent deux conceptions antagonistes du monde ; l'une, incarnée par le savant français Prosper Bondonnat dont les recherches sont orientées dans le seul but d'ajouter une pierre à « l'édifice radieux de la modernité » , l'autre, par le maléfique docteur « Cornélius Kramm », chirurgien esthétique américain, « sculpteur de chair humaine », inventeur de la « carnoplastie » ; et dont l´obsession se tourne essentiellement vers le pouvoir et l'argent.

  • Les aventures du « Mystérieux Docteur Cornélius » sont sans conteste un des chefs-d'oeuvre du roman policier populaire de la « Belle Époque ». Le Rouge y mêle intrigue et vision scientifique dans un univers romanesque très singulier. De New York à la Bretagne, du Grand Ouest américain à l'île des Pendus, la plume de Le Rouge entraînera le lecteur dans des lieux étonnants, mystérieux et énigmatiques, où s'affrontent deux conceptions antagonistes du monde ; l'une, incarnée par le savant français Prosper Bondonnat dont les recherches sont orientées dans le seul but d'ajouter une pierre à « l'édifice radieux de la modernité » , l'autre, par le maléfique docteur « Cornélius Kramm », chirurgien esthétique américain, « sculpteur de chair humaine », inventeur de la « carnoplastie » ; et dont l´obsession se tourne essentiellement vers le pouvoir et l'argent.

  • Les aventures du « Mystérieux Docteur Cornélius » sont sans conteste un des chefs-d'oeuvre du roman policier populaire de la « Belle Époque ». Le Rouge y mêle intrigue et vision scientifique dans un univers romanesque très singulier. De New York à la Bretagne, du Grand Ouest américain à l'île des Pendus, la plume de Le Rouge entraînera le lecteur dans des lieux étonnants, mystérieux et énigmatiques, où s'affrontent deux conceptions antagonistes du monde ; l'une, incarnée par le savant français Prosper Bondonnat dont les recherches sont orientées dans le seul but d'ajouter une pierre à « l'édifice radieux de la modernité » , l'autre, par le maléfique docteur « Cornélius Kramm », chirurgien esthétique américain, « sculpteur de chair humaine », inventeur de la « carnoplastie » ; et dont l´obsession se tourne essentiellement vers le pouvoir et l'argent.

  • Les aventures du « Mystérieux Docteur Cornélius » sont sans conteste un des chefs-d'oeuvre du roman policier populaire de la « Belle Époque ». Le Rouge y mêle intrigue et vision scientifique dans un univers romanesque très singulier. De New York à la Bretagne, du Grand Ouest américain à l'île des Pendus, la plume de Le Rouge entraînera le lecteur dans des lieux étonnants, mystérieux et énigmatiques, où s'affrontent deux conceptions antagonistes du monde ; l'une, incarnée par le savant français Prosper Bondonnat dont les recherches sont orientées dans le seul but d'ajouter une pierre à « l'édifice radieux de la modernité » , l'autre, par le maléfique docteur « Cornélius Kramm », chirurgien esthétique américain, « sculpteur de chair humaine », inventeur de la « carnoplastie » ; et dont l´obsession se tourne essentiellement vers le pouvoir et l'argent.

  • Les aventures du « Mystérieux Docteur Cornélius » sont sans conteste un des chefs-d'oeuvre du roman policier populaire de la « Belle Époque ». Le Rouge y mêle intrigue et vision scientifique dans un univers romanesque très singulier. De New York à la Bretagne, du Grand Ouest américain à l'île des Pendus, la plume de Le Rouge entraînera le lecteur dans des lieux étonnants, mystérieux et énigmatiques, où s'affrontent deux conceptions antagonistes du monde ; l'une, incarnée par le savant français Prosper Bondonnat dont les recherches sont orientées dans le seul but d'ajouter une pierre à « l'édifice radieux de la modernité » , l'autre, par le maléfique docteur « Cornélius Kramm », chirurgien esthétique américain, « sculpteur de chair humaine », inventeur de la « carnoplastie » ; et dont l´obsession se tourne essentiellement vers le pouvoir et l'argent.

  • Les aventures du « Mystérieux Docteur Cornélius » sont sans conteste un des chefs-d'oeuvre du roman policier populaire de la « Belle Époque ». Le Rouge y mêle intrigue et vision scientifique dans un univers romanesque très singulier. De New York à la Bretagne, du Grand Ouest américain à l'île des Pendus, la plume de Le Rouge entraînera le lecteur dans des lieux étonnants, mystérieux et énigmatiques, où s'affrontent deux conceptions antagonistes du monde ; l'une, incarnée par le savant français Prosper Bondonnat dont les recherches sont orientées dans le seul but d'ajouter une pierre à « l'édifice radieux de la modernité » , l'autre, par le maléfique docteur « Cornélius Kramm », chirurgien esthétique américain, « sculpteur de chair humaine », inventeur de la « carnoplastie » ; et dont l´obsession se tourne essentiellement vers le pouvoir et l'argent.

  • Les aventures du « Mystérieux Docteur Cornélius » sont sans conteste un des chefs-d'oeuvre du roman policier populaire de la « Belle Époque ». Le Rouge y mêle intrigue et vision scientifique dans un univers romanesque très singulier. De New York à la Bretagne, du Grand Ouest américain à l'île des Pendus, la plume de Le Rouge entraînera le lecteur dans des lieux étonnants, mystérieux et énigmatiques, où s'affrontent deux conceptions antagonistes du monde ; l'une, incarnée par le savant français Prosper Bondonnat dont les recherches sont orientées dans le seul but d'ajouter une pierre à « l'édifice radieux de la modernité » , l'autre, par le maléfique docteur « Cornélius Kramm », chirurgien esthétique américain, « sculpteur de chair humaine », inventeur de la « carnoplastie » ; et dont l´obsession se tourne essentiellement vers le pouvoir et l'argent.

  • Les aventures du « Mystérieux Docteur Cornélius » sont sans conteste un des chefs-d'oeuvre du roman policier populaire de la « Belle Époque ». Le Rouge y mêle intrigue et vision scientifique dans un univers romanesque très singulier. De New York à la Bretagne, du Grand Ouest américain à l'île des Pendus, la plume de Le Rouge entraînera le lecteur dans des lieux étonnants, mystérieux et énigmatiques, où s'affrontent deux conceptions antagonistes du monde ; l'une, incarnée par le savant français Prosper Bondonnat dont les recherches sont orientées dans le seul but d'ajouter une pierre à « l'édifice radieux de la modernité » , l'autre, par le maléfique docteur « Cornélius Kramm », chirurgien esthétique américain, « sculpteur de chair humaine », inventeur de la « carnoplastie » ; et dont l´obsession se tourne essentiellement vers le pouvoir et l'argent.

empty