• " À chaque coup de crayon, Emma griffe le patriarcat et égratigne le vernis d'une société dont elle dénonce les injustices " Hélène Guinhut, ELLE
    Dans ce nouvel ouvrage, Emma revient sur le concept de charge mentale, qui a fait sa notoriété, et illustre comment les inégalités subies dans le privé sont un reflet de la société et du système où nous vivons. Elle aborde dans ce nouveau tome des sujets très politiques, comme les privilèges masculins, l'histoire de l'exploitation et de la division en classes, la galanterie comme forme de pouvoir...
    Sommaire :
    1) Les conséquences.
    2) C'est dans la tête.
    3) Le dimanche soir.
    4) Pour être sympa.

  • Un autre regard T.2

    Emma

    " inclus la BD La charge mentale "
    Il y a toujours un moment dans les discussions entre femmes où l'on s'en remet aux dessins d'Emma, sur le ton de : "C'est exactement ce qui m'est arrivé."
    Après son formidable succès en librairie Un autre regard, cette bédéaste amateur revient sur le devant de la scène médiatique avec une BD, publiée sur internet, intitulée "La charge mentale". Elle y décortique ce qui pèse sur les femmes, contraintes d'organiser les tâches ménagères et leur éventuel partage. Sur Facebook, son histoire a été "likée" 76.000 fois, partagée 215.000 fois et commentée par 21.000 internautes. Des chiffres colossaux. Un article sur l'express.fr a été lu 1million 800000 fois le record depuis la création du site.
    J'ai été un peu dépassée par le succès de cette BD, je ne m'y attendais pas. J'ai eu du mal à répondre à tout le monde, alors que d'habitude, j'essaye de le faire, nous explique Emma. Je suis ravie que le sujet soit sorti du seul cercle féministe et que ça ait touché des femmes pas du tout engagées. Cela me donne de l'espoir pour la suite."
    Depuis plus d'un an, cette blogueuse engagée livre ses réflexions sur des sujets sociaux et féministes à travers ces images sans fioritures, postées sur son blog "Emma Clit" et sur Facebook, où elle a plus de 218.000 abonnés. Elle en a tiré la BD Un autre regard, parue au mois de mai aux Editions Massot.
    Dans ce nouvel album, suite du premier, on y trouvera des séquences féministes inédites qui évoquent les BD de la suédoise Liv Strmquist.
    Le point commun de ces situations, c'est qu'elle ne sont pas dues à la malchance, mais à une société qui maltraite certaines catégories de population."

  • Une bande-dessinée inédite par la blogueuse la plus engagée du moment !
    Elle avait déjà servi la cause des femmes et des réfugiés. La blogueuse Emma s'attaque maintenant au réchauffement climatique. Comment fonctionne le réchauffement climatique ? Qu'est-ce que la taxe carbone ? S'appuyant sur de nombreuses recherches, cette introduction au changement climatique permet de mieux comprendre les mécanismes à l'oeuvre et les évolutions possibles dans les décennies à venir. Le but est aussi de montrer que des solutions sont à portée de main et que chacun à notre manière, nous pouvons contribuer à ce changement.
    Des dessins simples, un contenu au plus près des préoccupations des citoyens et un message clair : se trouvent ici condensés tous les ingrédients qui font le succès des bandes-dessinées d'Emma.

  • Par la blogueuse Emmaclit et autrice d'Un autre regard 1 et 2. Dans ce nouvel ouvrage, Emma aborde des sujets de société qui l'interpellent comme la charge émotionnelle, le consentement, les violences du système policier, les grèves, la charge mentale professionnelle...
    " Je lis plein de choses et je les regroupe par thèmes. Au bout d'un moment, j'ai le sentiment qu'un des thèmes mérite d'être porté au public. Je résume et ancre ce thème un peu théorique dans nos vies privées : ces expériences personnelles qui permettent de toucher chaque femme. C'est vraiment ça que j'ai vécu quand je me suis éveillée à la politique, qui a longtemps été pour moi un truc un peu chiant. J'ai trouvé dans des articles féministes des scènes que j'avais vécues. Il n'était pas possible que ce soit arrivé à plein de femmes, même à l'autre bout du monde, et qu'il n'y ait pas de lien ! J'ai ensuite lu des articles expliquant ce qui fait que des catégories de personnes vivent des choses similaires : il existe un système. Partir de ces événements que l'on vit seule, montrer qu'on les vit toutes, et faire apparaître l'importance du contexte : de cette façon, on peut agir sur le contexte pour changer son expérience personnelle. "

  • Una fra tante

    Emma

    In fuga dalla povertà, Barberina accetta un lavoro al servizio di un'agiata famiglia di commercianti in una città poco lontana dal paesino di campagna in cui vive. La sua indole timida e ingenua si scontra però con i modi sfrenati della vita urbana e presto la giovane ragazza viene afflitta da un forte sentimento di solitudine e abbandono. Tutto precipita quando il marito della padrona fallisce e la famiglia, piena di debiti, si trasferisce lontano, lasciando Barberina senza un lavoro e senza dimora.
    Nato come racconto di denuncia sociale, "Una fra tante" suscitò grande scandalo a seguito della sua pubblicazione nel 1878, sia per i temi trattati, ovvero la prostituzione femminile e le case chiuse (l'autrice attacca in particolare il ''Regolamento Cavour'', norma entrata in vigore nel neonato Regno d'Italia per disciplinare le forme di prostituzione) che per le ricostruzioni realistiche d'impatto influenzate dal Naturalismo francese.




    Emilia Ferretti Viola, in arte Emma, è stata una scrittrice italiana, autrice di Una fra tante e sostenitrice delle idee di Anna Maria Mozzoni, una pioniera del femminismo. Giornalista della Nazione, collaborò anche alla Nuova Antologia, importante periodico del tempo. Per la rivista fiorentina fu la prima donna in Italia a occuparsi di critica letteraria.

  • Un autre regard

    Emma

    Avec plus d'une dizaine d'histoires très variées autour du féminisme, de la politique ou de la sexualité, cette jeune blogueuse casse les clichés sur bon nombre de sujets. À l'opposé des stéréotypes, elle dévoile notamment son expérience de jeune maman au travers d'une série d'anecdotes tout sauf édulcorées.
    Les vacances.
    De retour de congé maternité, Emma réalise que ses collègues la considéraient comme étant en vacances. Elle repense alors à son accouchement, à la douleur et à la fatigue qui s'en suivent.
    L'histoire de ma copine C.
    C. est enceinte et prépare son accouchement avec application. Malheureusement, tout ne se passe pas comme prévu et C. découvre la violence du monde médical.
    Check ta chatte.
    Un jour pas comme les autres, Emma décide de se saisir d'un miroir et de faire mieux connaissance avec son clitoris. Elle découvre alors qu'elle était bien mal renseignée.
    Un banlieusard parmi d'autres.
    Adama vit paisiblement dans la commune de Beaumont sur Oise. Le jour de ses 24 ans, il est interpellé par la gendarmerie.
    En revisitant avec beaucoup de justesse et d'engagement, des sujets tels que le sacro-saint instinct maternel, le baby blues, l'histoire du clitoris ou encore les réfugiés, elle parvient à remettre en question des vérités qui pouvaient paraître établies. Cette bande dessinée est aussi drôle que touchante et instructive.
    Ces histoires, partagées par beaucoup d'internautes au vu des 25 000 partages qu'affichent la plupart de ses publications Facebook, sortiront pour la première fois sous la forme de livre.

  • Lucine et Enzo

    Emma

    Enzo est un enfant atypique.
    Dès le plus jeune âge, Lucine, sa maman, l'a bien compris.
    Turbulent, il peine à suivre en classe, n'arrive pas à se faire des amis, est pris en grippe par les enseignants.
    Lucine consulte des spécialistes et, au bout d'un parcours du combattant, obtient un diagnostic : Trouble déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH).
    Un trouble encore méconnu, même au sein du corps médical, ce qui entraîne une grande souff rance chez ces enfants incompris : considérés comme mal élevés ou insolents à cause de leur handicap, ils sont souvent punis, rejetés et harcelés.
    Pourtant il peut être pris en charge : un accompagnementadapté, un suivi psychologique, un traitement médicamenteux, peuvent permettre aux enfants comme aux adultes diagnostiqués de vivre normalement.
    Une nouvelle histoire d'Emma pour expliquer le TDAH chez l'enfant, déculpabiliser les parents, et les aider à communiquer autour d'eux afi n de mener une vie épanouie avec leurs enfants extraordinaires.

  • Harvey

    Emma Cline

    Harvey a mal partout. Le bracelet électronique n'arrange rien, il a les chevilles fragiles et craint de chuter dans l'escalier tapissé de la villa qu'on lui a prêtée. Demain c'en sera fini, il sera disculpé de tout ce qu'on lui a mis sur le dos dans le seul but de lui nuire. Dès demain il pourra se lancer dans de nouveaux projets. Entre deux coups de fil à ses avocats, avec lesquels il s'efforce d'être patient, il aperçoit Don DeLillo dans le jardin voisin. Adapter son chef-d'oeuvre, Bruit de fond, au cinéma. Voilà.
    C'est LE moment de faire ce film, braille-t-il au téléphone en attendant l'arrivée d'un médecin qui lui fera une perfusion, une nouvelle thérapie, à la pointe. Devant le miroir, Harvey songe qu'il doit se faire blanchir les dents. Il demandera à son assistante de lui prendre rendez-vous, et de lui trouver un restau où emmener DeLillo. Ah, et sa fille Kristin vient dîner ce soir avec Ruby, sa petite-fille. Tout le monde semble penser qu'il joue sa vie, demain. Il ne voit pourtant pas de raison de s'inquiéter, surtout quand il lit les commentaires de soutien sur internet - il y en a -, surtout après la perfusion qui le fait dériver dans l'espace. Il a tout le temps devant lui.

  • J'ai toujours cru que j'écrivais sur les hommes. Avant de m'apercevoir que je n'écris que sur les femmes. Sur le fait d'en être une. Écrire sur les putes, qui sont payées pour être des femmes, qui sont vraiment des femmes, qui ne sont que ça ; écrire sur la nudité absolue de cette condition, c'est comme examiner mon sexe sous un microscope. Et j'en éprouve la même fascination qu'un laborantin regardant des cellules essentielles à toute forme de vie.
    Prix du Roman des Étudiants France Culture - Télérama 2019.

  • " On oublie à quoi ressemblent nos proches. Plus nous les regardons et moins nous les voyons. Elisa voulait réapprendre à voir sa soeur comme elle aurait aimé qu'on la voie, elle. "
    En apparence, Elisa a tout pour être heureuse. Un métier qu'elle aime, une petite fille de trois ans qui fait son bonheur, des amies qui lui sont chères et un mari dévoué. Mais ça, ce sont les apparences. Et elles cachent une réalité bien différente qu'Elisa garde pour elle, sans jamais oser en parler à personne. Qui pourrait la croire ? Elisa a pris une décision. Encore quelques derniers détails à régler et plus qu'une journée à " tenir ".
    Raconté tour à tour par les femmes présentes dans la vie d'Elisa, ce roman dresse le portrait de la femme que nous sommes

  • Oie se fait une joie d'aller se baigner avec ses amies. La journée promet d'être magnifique ! Mais une fois au bord de l'eau, ses amies préfèrent se reposer sur l'herbe plutôt que profiter de la baignade... Oie, déçue, songe à rentrer. Mais elle aperçoit soudain une Chose affreuse, terrifiante, monstrueuse... sûrement une terrible bête sous-marine !
    Les trois amies vont se réunir pour braver leur peur... et une fois le mystère résolu, il est enfin temps de profiter ensemble et sans nuage des joies d'une belle baignade partagée, des rires et des plongeons.

  • « Et ils vécurent heureux à jamais » n'était que le début...
    Belle a vaincu la malédiction, rendu à la Bête sa forme humaine et restauré le château au sein du royaume d'Aveyon. Mais nous sommes en 1789 et la France sombre dans la Révolution. 
    Le feu du mécontentement brûle à Paris et ce n'est qu'une question de temps avant que la révolte n'atteigne Aveyon.
    Belle, qui rêvait autrefois de partir à l'aventure à travers le monde, est désormais déchirée entre son passé  de roturière et son futur en tant que reine. 
    Quand elle croise la route d'une magie très ancienne, que des voix la mettent en garde contre la destruction prochaine de son royaume, et que tous ceux qu'elle aime se retrouvent en danger, Belle n'a plus le choix :  elle doit prendre la place de reine qui lui revient, et sauver son peuple.
    Une nouvelle série qui place les princesses Disney au pouvoir, épaulées par les esprits des reines du passé, une force mystique qu'on appelle la Voix de la Reine.

  • Quel est le but du féminisme : l'égalité ou la liberté ?
    Les femmes doivent faire la part des choses entre le combat nécessaire pour leurs droits et la finalité ultime de ce combat : la liberté réelle. Cette liberté implique qu'elles puissent choisir d'être ou non en couple, d'avoir ou non des enfants, d'aimer qui elles veulent aimer ; qu'elles puissent choisir leur vie, enfin, libérées de toutes les formes de pression - sociale ou intériorisée.
    Emma Goldman (1869-1940), considérée en son temps comme la « femme la plus dangereuse des États-Unis » par le gouvernement américain en raison de son activisme militant, est une des grandes figures du féminisme mondial.
    Traduit de l'anglais et préfacé par Thibaut de Saint Maurice.

  • Mr.

    Emma Becker

    Ellie, vingt ans, mène une existence légère et insouciante jusqu'au jour où elle rencontre Monsieur, un chirurgien marié approchant la cinquantaine. D'abord épistolaire, leur liaison prend son envol dans une chambre d'hôtel du quinzième arrondissement. Au gré de rencontres
    clandestines et d'appels téléphoniques fugaces, Ellie vit plusieurs mois d'attente fiévreuse. Un engrenage passionnel dont elle tentera sans succès de se déprendre.
    Un roman confession. Une description cruelle de la traversée du fantasme. Le désenchantement d'une Lolita contemporaine.

  • Melody King a une pathologie rare : elle chante et danse dès qu'elle est stressée. Que ce soit à la caisse du supermarché, lors des réunions parents-profs, chez le médecin, impossible de se contrôler. Elle s'y adonne aussi durant son sommeil, mais ses enfants n'osent pas le lui dire de peur de la faire culpabiliser. La famille a appris à se serrer les coudes depuis la disparition de leur père, Dev, onze ans auparavant. Mais lorsqu'ils tombent sur un avis de recherche d'une personne ressemblant étrangement à celui-ci, ils sont confrontés à une vérité qui va bouleverser leur vie. Car même si Melody n'y croit pas une seconde, elle ne peut se résoudre à briser l'espoir de sa fi lle et de son fi ls de retrouver leur père ...
     
    Emma Cooper vit dans le Shropshire avec son mari et ses quatre enfants. Ancienne assistante éducative, elle rêve depuis son enfance de devenir écrivain. La Chanson de nos souvenirs est son premier roman.
     
    Traduit de l'anglais par Dominique Haas

  • A Londres, alors que son grand-père tombe soudain très malade, la jeune Lil découvre chez lui un précieux vaste égyptien. A l'intérieur, un message venu du passé ! Et si ce trésor était maudit ? Indices volés, voyage en bateau, tempête de sable et piqûres de scorpion, ce mystère va mener Lil et ses amis jusqu'au tombeau de Toutânkhamon.

  • On est au début des années 1970. "La Malcastrée"
    raconte, en la faisant remonter à l'enfance, la maltraitance
    exercée par les institutions psychiatriques. Celle-ci
    est illustrée de manière saisissante par le sort d'enfants
    trisomiques que la narratrice est chargée d'attacher à
    leurs sièges toute la journée... Avant qu'elle ne retourne
    la situation en les détachant tous, libérant leurs mouvements au risque de sa propre vie. Ainsi se succèdent des moments-limites, traversés dans la souffrance et dans
    une solitude impitoyable. Au rythme d'une écriture pulsionnelle, l'autrice décrit les traitements chimiques destructeurs, les avortements forcés, l'abandon par l'homme aimé, l'interdit d'écrire. Et finalement l'expulsion, une forme douloureuse de libération, payée très cher par le
    suicide d'une compagne d'infortune. Emma Santos qualifie
    son deuxième livre de témoignage, « écrit avec beaucoup
    de rage et de révolte ».

  • Vous êtes la plus heureuse des mamans, mais vous avez aussi envie d'être la plus heureuse des femmes en vous sentant bien dans votre corps ?
    Voici la méthode d'Emma Fitness Goal, nutritionniste, blogueuse tness, instagrameuse et aussi (mais surtout) maman. 
    DÉCOUVREZ :Un programme complet et adapté sur 4 semaines, avec 3 séances de sport par semaine ;Des bilans ciblés pour mesurer votre évolution ;Et aussi des conseils, des recettes, des dé s et des ches théoriques.

  • Il aime quand rien ne dépasse. Elle ne rentre dans aucune case.

    C'est l'histoire d'un avocat arrogant prêt à défendre une cause désespérée pour redorer son image.

    Et celle d'une mannequin plus size qui ne veut ni pitié ni charité, mais qui se fourre toujours dans de sales draps - surtout s'il y a un mec charmant dedans.

    Cette fois, pour sauver son premier rôle dans une série télé, Willa Larsson va vraiment avoir besoin de Rio Delacroix, cet immense enfoiré qui la regarde en long, en large et surtout de travers. Il faut dire qu'elle ne passe pas inaperçue, avec sa taille 50, sa beauté extraordinaire, son hypersensibilité et sa repartie cinglante.

    Rio et Willa n'ont rien à faire ensemble. Mais déjà ils se désirent, déjà ils se détestent et surtout, ils se défient.

    Elle n'est pas du tout son genre, mais elle n'a pas besoin de ça : elle est forte, bien plus forte que lui.

    ***

    À peine arrivée dans la salle de débarquement où les passagers attendent leurs bagages, je retrouve l'avocat au costard noir et visage arrogant qui vient se planter devant moi. Son air triomphant ne me dit rien de bon.

    - Souriez un peu, personne ne portera plainte contre vous aujourd'hui.

    - Je. N'ai. Rien. Fait ! lâché-je en détachant chaque syllabe.

    - C'est votre façon de me dire merci??

    - Je suis épuisée par cette journée, vous n'avez pas idée. Vous ne voulez pas me foutre la paix??

    - Je pourrais, mais je suis coincé ici et je m'ennuie. Ah oui, et en échange de mes services de médiateur et contre la promesse de pas ébruiter l'affaire, la compagnie m'offre en bonus une chambre d'hôtel jusqu'à ce que les vols reprennent. Je n'ai pas tout perdu...

    Je secoue la tête, médusée par tout ce qui sort de sa bouche ourlée et tellement séduisante.

    - Gagner, vous adorez ça, non?? C'est votre raison de vivre??

    - C'est mon métier.

    - Dans mon top 5 des professions que je déteste le plus au monde, il y a agent immobilier, dentiste, banquier, nutritionniste et avocat. Loin devant tous les autres.

    - Maître Rio Delacroix, enchanté, résonne sa voix grave.

    Il s'amuse avec moi et c'est parfaitement horripilant.

    - Comme c'est un peu grâce à vous que j'ai obtenu ce superbe appart-hôtel tout près de l'aéroport, je vous propose de partager. Milla, c'est ça??

    - C'est honnêtement la pire approche de drague que j'aie jamais entendue. Merci pour la négociation dans l'avion mais non merci pour le reste. Et c'est Willa.

    Il lève ses mains de chaque côté de sa tête, en signe de repli. Enfermés dans son costard griffé, ses épaules me paraissent plus larges et ses bras, plus musclés qu'une heure plus tôt.

    Si seulement ce type était un peu plus désagréable à regarder...

    - Et comment vous connaissez mon prénom, d'ailleurs??

    - Vous vous appelez Milla??

    - Non.

    - Donc je ne le connaissais pas, sourit l'avocat.

    - À une lettre près, c'était le bon.

    - Il m'arrive de lire des magazines, Willa Larsson.

    À l'entendre prononcer mon nom en entier, un petit trou de rien du tout se creuse dans mon estomac.

    - Bref, aucun problème si vous préférez vous chercher une chambre minable et hors de prix en pleine tempête de neige, reprend-il. Et en même temps que ces centaines de gens qui ont déjà récupéré leur valise et se dirigent vers la sortie. Faites comme vous voulez.

    - Vous avez vraiment réponse à tout, hein?? Mais ça ne suffit pas toujours d'être beau, dans la vie. Il faudrait aussi voir à être un peu moins insupportable.

    - Vous ne me connaissez pas, Willa. Et je pense que sur ce terrain-là vous et moi, on se vaut largement.

    - Vous commencez à me chauffer... grommelé-je
    - Vous m'en voyez ravi.

    - Je ne voulais pas dire « chauffer » dans ce sens-là !

    ***

    Bien plus forte que toi !, d'Emma Green, histoire intégrale.

  • The girls

    Emma Cline

    Le Nord de la Californie, à l'époque tourmentée de la fin des années 1960. Evie Boyd a quatorze ans, elle vit seule avec sa mère, que son père vient de quitter. Fille unique et mal dans sa peau, elle n'a que Connie, son amie d'enfance. Mais les deux amies se disputent dès le début de l'été qui précède le départ en pension d'Evie. Un après-midi, elle aperçoit dans le parc où elle est venue traîner, un groupe de filles dont la liberté, les tenues débraillées et l'atmosphère d'abandon qui les entoure la fascinent. Très vite, Evie tombe sous la coupe de Suzanne, l'aînée de cette bande, et se laisse entraîner dans le cercle d'une secte et de son leader charismatique, Russell. Caché dans les collines, leur ranch est aussi étrange que délabré, mais aux yeux d'Evie, il est exotique, excitant, électrique, et elle veut à tout prix s'y faire accepter. Tandis qu'elle passe de moins en moins de temps chez sa mère, et tandis que son obsession pour Suzanne va grandissant, Evie ne s'aperçoit pas qu'elle s'approche à grands pas d'une violence impensable, et de ce moment dans la vie d'une adolescente où tout peut basculer.

    Dense et rythmé, le remarquable premier roman d'Emma Cline est saisissant de perspicacité psychologique. Raconté par une Evie adulte mais toujours cabossée, comme jamais remise de son expérience sectaire ni de son enfance ballotée, il est un portrait indélébile des filles comme des femmes qu'elles deviennent. Il est aussi le tableau très documenté d'un monde parallèle et inquiétant. Celui d'une secte qui n'est pas sans rappeler la tristement célèbre Famille de Charles Manson, dont la légende noire flotte au-dessus de Hollywood depuis près d'un demi-siècle.

  • Face aux multiples défis de la vie moderne... Apprenez à faire redescendre la pression lorsque tout déborde !
    Dans cet ouvrage positif et bienveillant, Emma Hepburn, psychologue clinicienne, nous explique comment prendre soin de notre mental et cultiver notre bien-être émotionnel au quotidien, dans notre vie personnelle comme professionnelle.
    Grâce à ses illustrations expressives et chaleureuses, elle nous invite à porter un nouveau regard sur les habitudes parfois déroutantes de notre cerveau. Ses conseils pratiques nous guident pour identifier nos émotions, canaliser nos ruminations anxieuses, surmonter notre crainte de commettre des erreurs et faire taire notre critique intérieur.
    Une fois les schémas négatifs et les écueils repérés, il est possible d'adopter des habitudes et des pensées positives qui permettent de mener une existence plus sereine et d'être davantage en phase avec soi-même, sans pression !

  • Los Angeles

    Emma Cline

    Alice rêve d'être actrice, comme la moitié des filles de Los Angeles. Elle occupe une chambre sordide qu'elle paie en vendant des vêtements de mauvaise qualité pour une marque de prêt-à-porter. Lorsque sa mère cesse de financer ses cours de théâtre, Alice panique. Elle se souvient que sa jeune collègue, Oona, lui a parlé en riant des types qu'elle rencontre sur internet et à qui elle vend ses petites culottes. Ce qui avait profondément choqué Alice devient une possibilité, supportable, inoffensive. Après tout, que pourrait-il lui arriver ?
    La nouvelle d'Emma Cline envoûte et saisit par sa précision tranchante et sa singulière perspicacité. Los Angeles est le portrait indélébile d'une ville mythifiée qui dévore les rêves des filles, les abandonnant abîmées, désenchantées et éperdument seules.

  • Montaillou : petit village de montagnards et de bergers en haute Ariège, à 1 300 mètres d'altitude. En 1320, Jacques Fournier, évêque de Pamiers, plus tard pape d'Avignon, y déploie ses talents d'inquisiteur. Maigret avant la lettre, Jacques Fournier finit par déterrer tous les secrets du village. Rien n'échappe à cet évêque fureteur, ni les vies intimes, ni les drames de l'existence quotidienne. En s'appuyant sur cet extraordinaire document de Jacques Fournier, sorte de roman vrai du petit peuple du XIVe siècle, Emmanuel Le Roy Ladurie ressuscite, en utilisant les méthodes historiques et ethnographiques les plus actuelles, la réalité occitane et cathare d'il y a six cent cinquante ans.

  • " J'ai mis du temps à comprendre mes nymphéas. Je les avais plantés pour le plaisir ; je les cultivais sans songer à les peindre... Et puis, tout d'un coup, j'ai eu la révélation des féeries de mon étang. J'ai pris ma palette... Depuis ce temps, je n'ai guère eu d'autre modèle. "

    Ainsi Claude Monet (1840-1926), le pionnier de l'impressionnisme, explique-t-il l'origine de la plus longue et productive expérimentation picturale de sa carrière : les Nymphéas, qui représentent près de trente années de sa vie, et plus de deux cent cinquante œuvres. Des premières toiles exposées en 1900 jusqu'à l'installation à l'Orangerie en 1927 de sa " grande décoration ", c'est le regard porté par ses contemporains sur les Nymphéas et les processus créatifs du peintre que nous restitue cette anthologie.

    Journalistes, écrivains et collectionneurs tentent tous de décrire ces œuvres inouïes, qui se dégagent peu à peu des règles communes de la représentation, et les confrontent parfois aux limites de leurs capacités descriptives : " Peut-on même appeler cela des tableaux ? ", s'interroge l'un d'entre eux. Certains privilégiés sont reçus dans l'atelier du maître, qui leur fait visiter son étourdissant jardin, et recueillent sa parole. Le " pèlerinage à Giverny ", les entretiens accordés par le peintre et sa correspondance personnelle, pleine de doutes sur sa création, complètent et informent la réception par la critique de son grand œuvre.

    Grâce à ce regroupement inédit de textes élogieux, critiques, poétiques, déconcertés ou encore violemment réprobateurs, c'est l'aventure au long cours du cycle des Nymphéas, ce renouvellement du paysage opéré par Monet tel un tournant majeur de la peinture moderne, qui est retracée ici.

    Anthologie établie par Emma Cauvin, Matthieu Léglise et Pierre Wat, historiens de l'art, spécialistes de la peinture des XIXe et XXe siècles.

empty