Sciences humaines & sociales

  • Une réflexion magistrale sur le désir. Faut-il vivre sans désir ?
    Le désir est une force puissante, tantôt condamnée, tantôt célébrée. On le voit comme un vide qui cherche à être comblé ou comme un élan créateur qui se tourne vers le monde.
    Les philosophes ont prêté un grand intérêt au désir et à la passion depuis épicure ou le Bouddha jusqu'à Spinoza et Schopenhauer. Qu'est-ce que le désir ? Que désire le désir ? Est-il toujours source de souffrances ? Faut-il s'y abandonner ou le maîtriser ? Quelle place lui attribuer dans nos vies ? Faut-il vivre sans passion ?
    Serge Carfantan nous offre ici une analyse profonde de la question du désir et de la passion en s'appuyant tout autant sur les sagesses d'Orient que d'Occident. Des auteurs classiques sont convoqués comme : Platon, épicure, épictète, Descartes, Spinoza, Hegel, Schopenhauer, Freud, Michel Henry... mais aussi des enseignants spirituels comme : Swami Prajnanpad, Krishnamurti, Eckhart Tolle,
    Jean Klein...
    L'auteur nous montre qu'on peut désirer sans souffrir et vivre dans la pure passion sans motif, sans objet, qui n'est rien d'autre que le feu intérieur, la flamme de la vie.

  • Et si la preuve de l'existence de Dieu était d'en faire l'expérience ?
    La question de Dieu plus que jamais revient sur le devant de la scène.
    On croyait la religion finie, enterrée, voilà qu'elle fait son grand retour à
    la surprise de beaucoup d'Occidentaux qui peut-être avaient pris au pied de la lettre la phrase de Nietzsche : " Dieu est mort. "
    Serge Carfantan - en s'appuyant sur les philosophies d'Orient comme d'Occident - repose ici dans un ensemble de leçons, la question de l'existence de Dieu et des religions, non pas du point de vue de la théologie et de l'histoire, mais du point de vue de la philosophie,
    c'est-à-dire de la raison et de l'expérience.
    Que savons-nous de Dieu ? La philosophie peut-elle prouver son existence ? Qu'est-ce qu'une religion ? La croyance religieuse s'oppose-t-elle à la raison ?
    Le coeur du livre repose sur la distinction clairement établie entre religion et spiritualité qu'on confond trop souvent. La spiritualité ne nous oblige pas à croire en quoi que ce soit, mais invite à porter son attention sur l'expérience personnelle. Le sens de l'esprit religieux ne réside pas dans la conformité avec un dogme, ni dans le fait d'appartenir à une église mais dans l'expérience d'un lien avec une dimension sacrée, avec
    la dimension divine de l'Être.

  • Le saut dans le vide

    José Le Roy

    • Almora
    • 4 Mai 2017

    On observe aujourd'hui un intérêt croissant pour la philosophie et pour les spiritualités comme la mystique chrétienne, le bouddhisme tibétain ou zen, l'advaita-vedânta ou le taoïsme. Ce livre cherche à construire des ponts entre philosophie et mystique, entre rationalité et intuition et à réunir ce qui n'aurait pas dû être séparé. Ainsi à travers des études sur des philosophes et des mystiques orientaux et occidentaux (Nicolas de Cuse, Bergson, Berkeley, Maître Eckhart, Vasubandhu, Rumi...) l'auteur éclaire de façon nouvelle la véritable signification de l'éveil et trace un chemin vers lui. Il montre qu'une voie philosophique peut et doit conduire au sommet de la mystique, c'est-à-dire à l'éveil non-duel. Érudit mais simple, ce livre intéressera à la fois le lecteur passionné de philosophie en quête de sens et le chercheur en spiritualité.

empty