Religion & Esotérisme

  • Printemps 2008 : deux femmes se rencontrent. L'une, Yolande, vit depuis cinq années une expérience indicible, basculement soudain, éternellement répété, de tout son être au tréfonds de l'Être. Cet état - ce non état - se manifeste par un silence intense, un vide, une plénitude à la fois si extraordinaires et si simples qu'elle n'a longtemps pas eu de mots pour le dire. Étonnée d'abord, puis de plus en plus amoureuse de " cette chose " en elle qui a pris le pouvoir sur tout, Yolande se laisse guider, enseigner par elle. Et ressent de plus en plus le goût de partager ce Silence, cette manière d'être au monde empreinte de légèreté et de simplicité. L'autre, Laurence, autrefois journaliste, se consacre à l'écriture, à la pratique du yoga et à la fréquentation des textes inspirés, qu'ils soient de métaphysique non duelle ou de mystique chrétienne et soufie. Entre Yolande et Laurence, l'idée d'un livre germe. Elles ont du temps toutes deux, s'abandonnent au hasard providentiel de leurs conversations et de leur amitié naissante. Les mois passent... bientôt une année... Le Silence guérit en est le fruit. À la fois tentative de dire cet indicible qu'on appelle l'Éveil et regard du témoin, Laurence, qui donne à voir Yolande dans sa vie de tous les jours et se trouve elle-même gagnée par des espaces de présence silencieuse, ce livre à quatre mains fait se tenir côte à côte une vie touchée par la grâce, une autre par l'espérance. Hors de tout courant spirituel ou religieux, puisque né d'une Libération intérieure spontanée, il témoigne du saisissement par l'ultime Réalité de soi-même et de tout. Saisissement, Silence qui est " l'ultime guérison, puisqu'il guérit de l'idée d'être une personne... "

  • L'essence du Tantra épurée de ses fantasmagories.Parce qu′il est connu surtout par ses caricatures les plus colorées, et aussi parce qu′il possède un langage secret, le tantrisme est souvent incompris. Il se présente ici non comme un voyage de dépaysement culturel, mais comme un éclairage sans concession sur nos modes de pensée et d′action. Débarrassée de son romantisme sexuel infantile inventé en Occident, cette tradition vivante met en question la réalité de nos souffrances. Qu′est-ce que le tantrisme véritablement Qu′est-ce que le désir Qu′est-ce que l′amour même Dans les entretiens consignés dans ce livre, où les dialogues n′apparaissent que pour célébrer des retrouvailles profondes, résonne le sentiment d′une liberté longtemps pressentie mais toujours repoussée. La joie serait-elle plus près de nous que ne pourrions jamais l′imaginer

  • Ce traité est attribué à ¿a¿kara (VIIIe siècle après J.C.), un des plus importants philosophes de l'Inde. ¿a¿kara est le véritable fondateur de l'advaita ved¿nta, doctrine non-dualiste, qui est une relecture du corpus des Upani¿ad indiennes dans une perspective moniste. L'advaita ved¿nta affirme qu'il n'y a aucune dualité entre l'âme individuelle et l'Absolu (Brahman), que nous sommes tous, ici et maintenant, Brahman. Ce texte, relativement court puisque il ne comporte que 144 ¿lokas, est particulièrement intéressant. D'abord il cherche à répondre à la question " Qui suis-je ? " Ko'ham rendue célèbre au XXe siècle par Ramana Maharshi qui fait de cette question la route directe vers l'éveil. ¿a¿kara établit ici par un raisonnement clair que nous ne sommes pas le corps, multiple et changeant, mais l'Absolu, Être-Conscience-Béatitude. En ce sens, ce traité est une introduction à l'advaita ved¿nta. Mais le texte se livre aussi à une critique du ha¿ha-yoga en réinterprétant le yoga dans une perspective non-duelle. Cette relecture réjouissante du yoga sera intéressante pour tout pratiquant en rappelant le but ultime du yoga, l'identité avec l'Absolu. ¿a¿kara appelle cette voie conduisant à l'expérience directe : le yoga royal.

  • Approche du corps, de l'amour, de la souffrance ou de la mort. Approche de la joie, du yoga, de la méditation... Un livre d'entretiens où s'offrent à coeur ouvert les préoccupations de chacun. Toute la vie quotidienne affleure dans les questions. Les réponses, directes, spontanées, ébranlent. Lumineuses et tranchantes, elles englobent tout ce qui fait le jeu de l'être humain dans sa réalité. Et elles le poussent toujours plus loin, au plus ultime du Soi, vers cette " Joie de ne rien être " qui est au centre de toute voie spirituelle en général, et du tantrisme cachemirien en particulier. Pas d'idéologie ici. Ni croyance religieuse ni débat métaphysique. Pas non plus d'approche psychologique - laquelle vise toujours à changer ce qui est ressenti. Bien plutôt une approche sensorielle : faire face à ce que l'on ressent, tel qu'on le ressent, sans fuite. Alors, au-delà de tous les clichés habituels sur l'Eveil et la vie spirituelle, apparaît une saveur unique.

  • Ce livre est l'histoire surprenante du hatha-yoga en France. Le yoga séduit aujourd'hui en France des milliers de pratiquants ; on dénombre des centaines d'écoles et de nombreuses fédérations. Mais qu'est-ce que le yoga ? Une pratique sportive ? Un moment de détente ? Un apprentissage de postures complexes ? Un moyen d'atteindre l'éveil ? Le yoga est d'abord apparu comme une philosophie orientale qui est restée purement théorique. Puis avec la réhabilitation du corps, c'est le yoga du corps qui s'est diffusé sous le nom de hatha-yoga, avec un succès tel qu'on en est venu à oublier la méditation, qui est le coeur de la pratique. Marc-Alain Descamps retrace toute l'aventure du yoga en France depuis les trois pionniers au début du XXe siècle : Maryse Choisy, Constant Kerneïz, Cajzoran Ali jusqu'à nos jours. L'auteur montre aussi les liens entre l'Orient et l'Occident en remontant jusqu'aux maîtres indiens. Ecrit par un des derniers témoins des débuts du yoga en France, ce livre sera une aide précieuse pour le pratiquant ainsi que pour celui qui cherche des informations sur le sens et l'histoire du yoga. Pour lire les premières pages : cliquez ici

  • Ce livre s'adresse à tous ceux que passionnent l'origine et la destinée du cosmos et de l'individu. Le texte sanskrit, traduit ici pour la première fois, date probablement de l'époque védique mais il s'apparente à la tradition shivaïte non dualiste Trika et Spanda du Cachemire et à certains Tantras du même courant. Sa valeur universelle et actuelle est évidente, notamment en raison des analogies qu'il présente avec les découvertes les plus récentes de la physique sur l'énergie, la cosmologie et le phénomène vibratoire. L'auteur ne s'embarrasse d'aucune considération sectaire ou religieuse, il va droit à l'essentiel. Jean Papin, bien connu pour ses travaux antérieurs sur le yoga et le Tantra, nous offre une nouvelle traduction d'un texte philosophique remarquable et très peu connu de l'Inde, accompagné de commentaires approfondis et incisifs.

  • Après avoir recueilli l'enseignement de la sagesse millénaire indienne auprès de Ramana Maharshi et Krishna Menon, Roger Godel a rassemblé dans ses Essais sur l'expérience libératrice (parus en 1952) les conclusions d'une recherche générale sur l'éveil. Son approche de l'éveil se veut d'abord radicalement et volontairement scientifique. L'expérience transcendante est aux yeux de Godel une terra incognita que les scientifiques, et en particulier les psychologues, doivent prendre comme objet d'études faute de quoi ils s'exposent à ne jamais atteindre la vérité ultime. Mais Roger Godel ne fait pas oeuvre d'intellectuel en cherchant à décrire l'éveil ; il ne regarde pas l'éveil comme un objet lointain et inconnu ; il écrit, au contraire, en puisant dans sa propre expérience spirituelle. Godel n'est pas seulement un philosophe en quête de sagesse, mais un sage, un homme accompli. Il montre dans ses Essais que les mystiques d'Orient comme d'Occident conduisent toutes à une même expérience spirituelle et qu'il est temps pour l'homme de s'éveiller à sa propre dimension intérieure de divinité.

  • Une exploration du moment présent grâce à la philosophie orientale et occidentale.La question du temps et du présent n′est pas seulement un problème philosophique, c′est d′abord un problème existentiel. Le temps semble notre ennemi ; il nous entraine dans son fleuve puis nous tue. Mais beaucoup de philosophes et de mystiques ont pourtant affirmé que notre être essentiel n′appartient pas au temps, et qu′il demeure immuable dans l′éternité et que c′est au coeur même du temps, dans le présent même, que nous pouvons trouver ce qui transcende le devenir. L′auteur réfléchit ici sur l′instant présent avec les grands philosophes occidentaux (Aristote, saint Augustin, Plotin, Epicure, Marc-Aurèle, Bergson, Sartre...) et les grands maitres orientaux (Bouddha, Shankara, Ramana Maharshi...). Il rend compte aussi des découvertes récentes de la science contemporaine sur cette question du présent. Ce livre nous invite à un voyage au coeur du temps pour découvrir peut-être au coeur même du présent une porte vers l′intemporel et l′éternel.

empty