Arts et spectacles

  • Du Texas à la Californie, en passant par New York, sur la route de Janis Joplin, première star féminine de l'histoire du rock. Au fil de ce voyage, des lieux traversés, de la diversité des rencontres avec ceux qui ont travaillé, vécu avec Janis Joplin, ceux qui l'ont aimée ou détestée, se dessine le portrait d'une chanteuse complexe qui transgresse les lois du genre, qu'il soit sexuel ou musical. Le récit de cette trajectoire exceptionnelle est un «roman vrai», à travers lequel Jeanne-Martine Vacher nous fait découvrir l'histoire américaine des 50's et 60's, sa brutalité, son conservatisme, mais aussi ses aspirations révolutionnaires : féminisme, mouvement gay, lutte pour les droits civiques, hédonisme hippie, puissantes lames de fond qui ont modelé la société d'aujourd'hui.

    Jeanne-Martine Vacher est une productrice éditoriale, journaliste, auteure, programmatrice culturelle, coach. Elle a été également l'une des voix des émissions musicales de France Culture pendant plus de 25 ans.

  • Les Soprano mettent en scène la vie d'une bande mafieuse dirigée par Tony Soprano, tiraillé entre ses activités illégales et sa vie familiale. Les saisons suivent plusieurs années de la vie des personnages, particulièrement la famille de Tony, dont les enfants - personnages et acteurs - grandissent en temps réel jusqu'à la fin de leur adolescence. Créée en 1999 par David Chase, cette série a été saluée comme le meilleur programme de l'histoire de la télévision. Des livres ont paru, sur la philosophie de Tony Soprano ou sur ses plats préférés, mais il manquait un essai critique sachant répondre à une triple question. En quoi Les Soprano sont-ils une grande oeuvre de notre temps ? En quoi permettent-ils de comprendre ce qu'est devenue la série télévisée ? Pourquoi les cinéphiles se tournent-ils de plus en plus vers ce genre ? Écrit par Emmanuel Burdeau, ancien rédacteur en chef des Cahiers du cinéma, cet essai tient à la fois de l'exercice d'admiration et de l'analyse, de l'étude de cas et de la réflexion sur la situation contemporaine des images.

  • La vraie parisienne

    Anne Plantagenet

    • J'ai lu
    • 28 Janvier 2015

    Petite robe noire et trench mastic, perchée sur 12 cm de talons, toujours entre deux taxis, attablée à la terrasse du Flore, se demandant à quelle soirée mondaine elle va se rendre. Telle est l'image universelle de la Parisienne. Existe-t-elle vraiment ? C'est ce que se demande Caroline alors qu'elle attend Chloé, la vraie Parisienne qui vient dîner. Ou la même Chloé, confrontée à la solitude de sa condition dans un métro infernal. Ou encore Louise et Charlotte,chacune cherchant depuis vingt ans à être la Parisienne de l'autre...
    En treize histoires, qui forment aussi bien un roman choral, Anne Plantagenet raconte des femmes qui portent l'inquiétude secrète de ne pas être à la hauteur, des femmes de notre époque, dignes des héroïnes cabossées d'un Robert Altman. L'auteur, qui se confond parfois avec la narratrice présente dans chaque scène, repère le bas filé sur la parfaite silhouette, agrandissant l'accroc avec élégance et une petite dose de cruauté.

  • - Une maison, c'est l'amour. Pis là, y a pus de maison. Faque y a pus d'amour.
    - Pis nous autres? On est des cotons?

    Murielle reçoit ses deux filles et sa belle-soeur pour un ultime repas clandestin dans la maison familiale qu'elles doivent abandonner. Entre la musique de John Cage, les ustensiles échappés au sol, le fantôme du père de famille et la crème glacée qui fond sur la pantry, elles plongent dans un doux délire collectif en évoquant les moments précieux passés dans cette demeure ancestrale.

  • Une anthologie sentimentale mêlant les images et les écrits les plus émouvants, en écho de ce que chacun ressent au plus profond de soi.

  • Lors d'un voyage en Gaspésie, Isabelle retrouve son frère qui était disparu depuis cinq ans... Elle réclame des réponses aux questions qui ont hanté ses proches pendant toutes ces années. Pourquoi était-il parti sans donner aucune nouvelle ? Que lui était-il arrivé ? Pourquoi garder ses parents dans la plus grande des inquiétudes ? Mais cette rencontre suscite une nouvelle question : l'ignorance est-elle préférable à certaines réponses ?

empty