Bayard Canada Livres

  • M'man est une sale vipère sournoise. P'pa est un écorcheur de vies. Moi, je ne suis qu'une petite merde... Josué ne prononce jamais un mot et n'a aucun ami, à l'exception d'un arbre qui lui sert de confident. Il vit dans un mobile home, à proximité de la mythique Route 66, près des canyons de l'Arizona. Ses parents le considèrent comme un débile, alors qu'il tente de survivre, de s'épanouir entre une mère alcoolique et un père violent. Le destin du garçon semble aussi aride et immuable que le désert. Il le croit presque normal. Jusqu'au jour où un ange passe et lui parle de l'existence d'oasis.

  • La veille de Noël, Éliott et sa famille se rendent au centre commercial pour acheter les derniers cadeaux. Trop occupés par leurs emplettes, ils ne voient pas le temps passer jusqu'à ce que le jeune garçon aperçoive une affichette qui lui procure une inquiétante sensation de déjà-vu: Quiconque sera toujours dans le centre d'achats à dix-sept heures risque d'y être prisonnier pour l'éternité. Après avoir sauvé sa famille prisonnière du gym, lors du dernier Halloween, Éliott doit à nouveau faire preuve d'intelligence pour libérer les siens des dangereux phénomènes qui les menacent.

  • Durant l'été de 1978, Anya est allée rejoindre son père à Vancouver pour ensuite revenir, en camion avec lui. Ce voyage, loin de lui avoir permis de tisser des liens avec un homme colérique et imprévisible, l'a ébranlée. À la rentrée scolaire, rien ne va plus pour Anya. Son père a décidé de ne pas rester à Montréal, comme prévu, et sa meilleure amie la fuit. Appelée à rédiger son plus beau souvenir de l'été, Anya se remémore les évènements qui ont ponctué son périple de dix jours et découvre de manière fortuite une musique qui l'amène à se redéfinir et à s'affirmer : celle des Sex Pistols !

  • Dounia

    Marya Zarif

    Dounia, c'est l'histoire d'une petite fille pleine de joie et d'imagination, de ses grands-parents, et de milliers de migrants. Lorsque la guerre éclate à Alep, en Syrie, Dounia doit partir en quête d'une terre d'accueil. La magie et l'amour lui permettront de poursuivre son chemin à la recherche d'une nouvelle maison où prendre racine.
    La créatrice d'origine syrienne Marya Zarif raconte avec délicatesse cette histoire inspirée de sa websérie Dounia, diffusée par Télé-Québec. Elle sait trouver les mots justes pour aborder le déracinement, la résilience et le vivre-ensemble, à hauteur d'enfant.

  • Convaincu que son père, disparu en mer deux ans plus tôt, est toujours vivant, Félix part à sa recherche en compagnie de Tom, un vieux marin à la retraite. Quack, un perroquet unijambiste, et Ulysse, un chat qui se comporte comme un chien, les accompagnent dans ce périple en mer qui les conduit jusqu'à l'Île-de-la-Nuit-Éternelle. Là-bas, se cache une société secrète dirigée par la mégalomane Morgäa qui détient un trésor insoupçonné.

  • Gaël est un petit garçon débordant d'énergie qui fait bien rire ses grandes soeurs et son meilleur ami Brandon. Malheureusement, ce trait de caractère ne lui sert pas toujours. À l'école, il a de la difficulté à se concentrer et dérange souvent les autres élèves. Gaël devra passer des tests chez un neuropsychologue pour mieux comprendre le fonctionnement de son cerveau. Avec de bons trucs et une médication adéquate, il apprendra à vivre avec le trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité (TDAH). Mais ce n'est pas pour autant que Gaël deviendra ennuyeux, au plus grand bonheur de son ami!

  • Dans la famille de Martin, on adore manger des carottes et courir à fond de train. Comme tous les lapins, on attend le printemps avec impatience, car c'est à ce moment que se tient la première course à relais. Cette année, c'est la première fois que Martin y ­participe. Il espère être invincible comme son papa, sa maman et son grand frère qui ont toujours remporté le championnat. Pour réussir, ­Martin doit surmonter sa nervosité et développer sa confiance en lui, ­malgré les embûches qu'il rencontre au fil de la compétition.


    Allô les sons propose des contes amusants qui préparent l'enfant à lire et à écrire. Dans Martin et la course à relais, il découvre quatre façons d'écrire le son « in » : in, im, ain et ein. À mesure que l'histoire progresse, la répétition de ces graphies attire l'attention du jeune lecteur et lui fournit l'occasion de consolider la prononciation, la lecture et l'écriture de ce son.

    La version numérique de l'album permet d'entendre les sons en cliquant sur les onomatopées présentes dans les illustrations.

  • Depuis la nuit des temps, la majestueuse baleine boréale a fait partie du paysage inuit. Mais les chasses intensives ont fait fuir les derniers spécimens qui ont finalement disparu de la baie d'Ungava au début du 20e siècle. Makussi est « chanteur de baleines », une vocation dont il tient l'enseignement du grand-père de Saya, sa femme, qui est aussi la chamane du village. Ensemble, ils ont recueilli le petit Taami, dont les parents sont décédés lors d'une chasse tragique. Les trois Inuits sont les seuls du village à croire encore au retour de l'animal mythique et aux pouvoirs des traditions, de plus en plus ignorées par les nouvelles générations.

  • La « vieille fifure » de son ami Renaud, l'inséparable de sa princesse Flavie, la victime à sauver du directeur Guilbert, le chouchou de sa mémé Poulette, le chevalier servant des filles de l'école, le confident de monsieur Ju... S'il avait à le faire, Étienne se décrirait plutôt comme un adolescent chanceux. Chanceux d'être si bien entouré, chanceux de pouvoir faire ses propres choix malgré les difficultés, chanceux de vivre à une époque et dans un milieu où son homosexualité n'est pas une tare, chanceux d'entrer doucement dans le monde adulte, même si, parfois, ça fait peur...
    Un roman où règnent l'amitié, l'humour, la sincérité et la vie.

  • Vipérine en a assez ! Depuis la mort tragique de sa grande soeur, sa famille vit un deuil qui n'en finit plus. Tellement, qu'elle a l'impression que ses parents ont oublié son existence. Afin de changer le cours du destin, la jeune fille pose un geste lourd de conséquences, qui bouleversera l'équilibre familial et marquera le début d'un voyage fantastique.

  • De retour de l'école, Théo s'installe tranquillement devant la télévision pour regarder son émission préférée. Il est interrompu par sa mère qui lui demande d'apporter un colis à sa grand-mère. Quelle n'est pas surprise de voir que tous ceux qui croisent son chemin semblent savoir ce que contient son paquet ! Intrigué, Théo ouvre le sac de papier brun et y découvre un livre. De surprises en défis, le garçon devient le héros d'une histoire qui lui révèle son village sous un angle totalement inédit.

  • À bord de leur vieille roulotte, Alma et sa maman décident de changer de vie. Elles partent de la Gaspésie et font un long trajet jusqu'aux Îles-de-la-Madeleine pour s'y installer. Mais à leur arrivée, leur petit chat Pastel s'enfuit. En le cherchant, Alma découvre un autre minet, La Cantina, qui appartient à Léo. Avec l'aide du garçon, la fillette fait le tour des cachettes de la région. Grâce à l'oncle Harry, les enfants finissent par retrouver le chat. Le vieil homme en profite pour leur raconter une fabuleuse histoire avec une cafetière magique. Alma comprend alors que toute traversée des mers suppose du temps pour se créer des repères dans un nouvel environnement.

  • Depuis le départ de son père, Mathilde a quitté le cégep afin de subvenir à ses besoins et à ceux de sa mère devenue alcoolique. La jeune fille est caissière dans une épicerie, où elle subit l'humeur exécrable d'un supérieur qui la harcèle sans répit. Incapable d'en sup­porter davantage, Mathilde décide d'en finir avec cette vie infernale. Mais un jeune garçon l'en empêche au dernier moment. Tout de blanc vêtu, il dit s'appeler Mot et, de toute évidence, il aime la confrontation. Qu'il soit ange ou démon, Mathilde est bien déterminée à semer cet étrange personnage qui s'attache à ses pas et l'oblige à se remettre en question.

  • Loubaye Dantor. Quelle idée de porter un nom aussi stupide !
    Entre les jokes à l'école et les explications sur mes origines haïtiennes, j'ai l'impression d'être un alien. Mes parents auraient vraiment pu trouver mieux. C'est bien simple, je déteste ce prénom. Je supporte encore moins tout ce qu'il représente. Il me condamne à ne jamais m'éloigner de mes racines, alors que je suis avant tout Québécois. Je refuse d'être enfermé dans une culture, dont j'ignore presque tout. C'est un pays associé à la misère et aux catastrophes naturelles. Mais si cette île avait bien plus à m'offrir ?

  • Metis

    Michel Noël

    Fils d'une Blanche déracinée et d'un Métis tiraillé entre le progrès et les traditions de ses ancêtres, Pien observe, sent, vibre. Le jeune garçon côtoie des bûcherons, des « Sauvages», un curé déchu, des cultivateurs pauvres... Tous des héros de la survie. Son monde, un coin du Nord du Québec ouvert au déboisement farouche des années 50, est hostile. Mais c'est un univers qui forge des coeurs passionnés.

  • À Belle-de-Nuit, il ne se passe jamais rien d'intéressant. En l'absence de ses amis, Léo trouve ses vacances d'été interminables. Alors quand une nouvelle famille à l'allure bizarre s'installe dans son village, le garçon se prend à rêver. Et si c'étaient des zombies, des loups-garous ou des vampires ? Léo a toujours eu une imagination fertile, mais d'étranges phénomènes ne tardent pas à se produire. Les villageois agissent de façon inquiétante et personne ne paraît s'en soucier. Le jeune garçon se retrouve seul pour déjouer les plans de ces dangereux voisins.

  • Victor est prêt à tout pour se débarrasser du nouvel amoureux de sa mère, une véritable « sangsue géante » qui l'empêche d'être heureux. Le garçon fait mille mauvais coups pour chasser le voleur de sa maison et redevenir le centre de l'attention. La guerre est déclarée entre Vic-le-Viking et Arnaud-le-nono !

  • Théo et Flavie sont frère et soeur. Ils s´aiment beaucoup, sauf... Qu´il est difficile de vivre dans la même maison! Théo parle trop, Flavie agace Théo... Qui a commencé? Est-ce qu´un frère et une soeur peuvent vraiment s´aimer?

  • Ne leur demandez pas : « Comment ça va ? »
    Ils ont le coeur à l'envers, leur âme frôle des abîmes, leur pensée broie du noir, l'énergie leur manque.

    Ces pages laissent parler des personnes endeuillées par un suicide et suggèrent à leur entourage des pistes pour soutenir leur difficile adaptation à la perte.

  • Depuis le décès de sa grande soeur, Louis supporte de plus en plus difficilement les disputes de ses parents qui semblent au bord de la séparation. Pour se changer les idées, le garçon part chez sa grand-mère pour la fin de semaine. Celle-ci lui propose d'aller à l'épicerie pour acheter des biscuits à l'érable. Sur place, Louis fait une sur­prenante découverte. Les personnages affichés sur les produits, tout comme les aliments qui sont stockés dans le sous-sol, sont vivants. Et ils ont tout un caractère ! Entre une bataille de sirop, un colosse affamé et un duel de blagues, le garçon n'est pas au bout de ses surprises. Parviendra t-il à retrouver les biscuits qu'il était venu acheter ?

  • Toute une communauté de zombies végétariens repose sous le cimetière de Saint-Onitague. Xavier, décédé à l'âge de dix ans, s'accommode très bien de cette nouvelle vie : il ne va plus à l'école et il n'a plus besoin de se laver. Le jeune garçon s'inquiète toutefois pour son frère cadet, seul survivant de l'accident de voiture qui a aussi emporté ses parents. Pour s'assurer que celui-ci va bien, Xavier enfreint la première loi des zombies qui interdit de se balader parmi les vivants. Une série de rencontres lui révèle le secret qui menace la survie de la communauté souterraine du village.

  • L'heure est grave. Soyadici, l'entreprise locale où s'approvisionnait la commune de zombies, a été rachetée par le géant Tofulfin et une pénurie de tofu frappe le village de Saint-Onitague. Afin de se nourrir, les zombies pourraient être forcés de retourner vers la matière grise des humains. Désireux de trouver une solution plus convenable pour assurer leur survie, les zombies confient à Xavier, Martine, Marc-Antoine et Zéphir la mission de se rendre à Saint-Soya-de-Laplaine. Une découverte inquiétante les y attend.

  • Mina et Sati ont quitté l'Inde avec leurs familles respectives venues s'établir à Montréal. Comme toutes les filles de leur âge, les deux adolescentes souhaitent prendre leur place dans la société. Mais cette intégration est particulièrement difficile pour Mina dont la famille est très attachée aux traditions. Un piège sournois se referme peu à peu autour d'elle alors qu'elle tombe amoureuse d'un jeune Québécois.

  • Marco a toujours détesté l'école. Il préfère s'isoler en forêt où il a construit une cabane dans un chêne. En classe, il a du mal à se concentrer, et son humeur est changeante.
    Souvent drôle, il est parfois agressif. Marco vivrait-il une situation difficile ?

empty