• Vous ne savez rien de lui, il est pourtant votre seul espoir. Le maître incontesté du thriller vous emmène en balade sur le chemin d'une nouvelle insomnie... Prenez garde à ne pas vous perdre.WILDE.
    SON NOM EST UNE ÉNIGME, TOUT COMME SON PASSÉ.
    Il a grandi dans les bois. Seul.
    Aujourd'hui, c'est un enquêteur aux méthodes très spéciales.
    VOUS IGNOREZ TOUT DE LUI.
    Il est pourtant le seul à pouvoir retrouver votre fille et cet autre lycéen disparu.
    Le seul à pouvoir les délivrer d'un chantage cruel. D'un piège aux ramifications inimaginables.
    Mais ne le perdez pas de vue.
    CAR, DANS LA FORÊT, NOMBREUX SONT LES DANGERS ET RARES SONT LES CHEMINS QUI RAMÈNENT À LA MAISON.
    Nouveauté 2020

  • Pasteur respecté d'une petite ville de l'Arkansas, Richard Weatherford est un homme qui dissimule de lourds secrets. Ce samedi de Pâques, à cinq heures du matin, la sonnerie du téléphone le réveille. Le jeune Gary est très clair : son silence coûtera 30 000 $, sinon il révèlera leur liaison. Richard devra alors dire adieu à sa réputation et - surtout - à sa femme Penny et à leurs cinq enfants qui jamais ne supporteront un tel scandale. Prêt à tout pour empêcher son monde de s'effondrer, le pasteur n'a que quelques heures pour tisser une immense toile de mensonges et piéger son entourage.

  • Quelle serait la validité morale de la violence en tant que moyen dès lors que les fins sont justes ? Pour le droit naturel, seule la justesse de la fin compte. Pour le droit positif, tout droit s'établit sur la critique des moyens. Or, il convient de distinguer les différents types de violence indépendamment des circonstances de leur exercice. Pour Benjamin, c'est in finele droit qui s'octroie le privilège de la violence vu qu'il serait menacé si elle venait à s'exercer en dehors de lui. La violence peut être fondatrice de droit ou lui être inhérente, raison pour laquelle le pouvoir y recourt. Le droit positif constitue aux yeux de Benjamin un obstacle à une justice véritable et plaide pour l'usage de moyens d'action "purs", parmi lesquels la grève générale.

    Proche de Theodor Adorno, Gershom Scholem et Bertolt Brecht, Walter Benjamin (1892-1940) a d'abord été critique littéraire, avant de publier en 1928 Rue à sens unique (Allia, 2015) et Origine du drame baroque allemand. Il publie également dans des revues Petite Histoire de la photographie (Allia, 2012), préfiguration de L'OEuvre d'art à l'époque de sa reproductibilité technique (Allia, 2011). Exilé à Paris en 1933, il gagne l'Espagne. Or, menacé d'être remis aux Allemands, il se suicide en 1940.

  • Eleanor Flood est une femme au bord de la crise de nerfs. Mais aujourd'hui tout va changer. Elle va prendre une douche et s'habiller. Elle va suivre ses cours de poésie et de yoga après avoir déposé son fils Timby à l'école. Elle ne va pas dire de gros mots. Mais... la vie en a décidé autrement. Parce que aujourd'hui Timby va faire semblant d'être malade pour passer la journée avec sa mère. C'est aussi aujourd'hui que Joe, son mari, a choisi d'annoncer à ses employés qu'il est en vacances, en omettant de prévenir sa femme. Juste au moment où Eleanor pense que les choses ne pourraient pas être pires, elle retrouve un vieux document familial qui va mettre sa vie, chaotique mais finalement assez parfaite, sens dessus dessous.

  • Vies privées est considéré comme un classique de la littérature catalane, après avoir été censuré pendant des années suite à sa publication en Espagne en 1932. Josep Maria de Sagarra y décrit les changements profonds qui affectent la haute société catalane dans cette première moitié du XXe siècle, secouée par les convulsions politiques qui précèdent la prise du pouvoir par Franco, l'effondrement moral et économique de la vieille aristocratie terrienne et l'avènement d'une haute société ambitieuse, frivole et cynique. « Vies privées est une référence obligée quand on parle de roman catalan. Point à la ligne. [...] On [y] trouve [...], assurément, l'élégante provocation sociale que supposa la publication de ce roman [...]. Mais j'aime quant à moi imaginer Sagarra soulevant un sourcil, un peu méprisant et dédaigneux face à toute la signification sociale et culturelle - scandale compris - qu'on reconnaît à son roman. » Juan Marsé

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Dans un futur aussi terrible qu'érotique, les héroïnes d'Ardem sont des poupées de plaisir... Un chef-d'oeuvre d'anticipation pour adultes !
    À Mégapolis, cité tentaculaire où les hommes sont abrutis par les médias et les femmes devenues des créatures essentiellement dévolues au sexe, les soeurs Darnum se débattent pour survivre. Phoebia, policière, est tiraillée entre l'envie de révolte et la dévotion au système qu'elle est censée protéger. Moshaya, la cadette, postule au concours de " La Star du Mois ", dont la gagnante devient la plus célèbre actrice pornographique du pays. Sabarra, enfin, a été identifiée comme fauteuse de troubles par les autorités et purge trois mois de repos forcé dans un centre de décontamination idéologique... Malmenées par les hommes qui se servent d'elles comme objets sexuels, chacune tente à sa manière de changer son quotidien, à défaut de pouvoir changer le monde...
    Probablement la plus profonde des oeuvres d'Ardem, qui signe avec Les Trois Soeurs Darnum une dystopie visionnaire dans sa critique des médias de masse, ainsi qu'une bande dessinée à l'érotisme puissant.

  • Barcelone, de nos jours. Raquel, Cristian et Bruno vivent d'une arnaque dans laquelle ils excellent : ils font chanter les couples illégitimes. De l'argent facile, une organisation bien rodée, menée de main de maître par Bruno, malgré quelques passages à

  • Dans un ancien hangar de la SNCF, quelque part dans la Champagne profonde, une dame brésilienne, la Senhora Doutora, exerce au noir le métier de psychothérapeute. À deux pas du hangar, dans la maisonnette où il s'est réfugié après avoir perdu sa belle ferme du Sombrevoir, le père Manouvrier essaie d'écrire le récit de ses rêves. Hélas ! ils se font de jour en jour plus rares. Pour continuer à écrire, il demande à la Senhora de lui raconter les rêves de ses patients.
    La Senhora Doutora, qui fut l'épouse d'un illustre analyste, et le père Manouvrier, qui regrette toujours de n'avoir pas pu être instituteur, s'entendent au mieux : leur petit commerce de rêves s'accompagne d'aimables privautés, autour de plantureuses feijoadas arrosées de cachaça.
    Mais ces excellentes relations courent un risque mortel : la Senhora menace de révéler les infidélités conjugales du seul ami de Manouvrier, le pharmacien du lieu. Pour échapper à son chantage, il songe à utiliser contre elle les talents de sorcier que Manouvrier a hérités de son grand-père, le vieux Béhanzin.
    Que va-t-il se passer ?

  • Victime d'un infernal complot sexuel !!
    Elle se réveille au fond d'une cellule. Nue. Violée. Battue. Qui est-elle ? Et qui sont ces hommes qui la prostituent ? Elle l'ignore, elle a tout oublié. Durant des semaines, elle obéit à ses geoliers tout en luttant pour retrouver la mémoire. La douleur l'y aide. La douleur est son alliée.
    Un thriller pornographique original, premier album d'un jeune auteur français.

  • Alonzo Carbone est un masseur très consciencieux. Surtout quand la dame est jolie, qu'elle s'abandonne bien à ses mains... et à ses yeux. Voyeur, tripoteur, ce kinési exerce un métier rêvé pour assouvir tous ses fantasmes. Ce qu'il aime le plus : dépraver une oie blanche. Et voilà qu'on lui envoie des photos compromettantes d'une de ses jeunes patientes. Devinez un peu à quels chantages crapuleux il va se livrer sur la belle ! Exercices aux espaliers ou sur cyclorameurs vont devenir (dans le plus simple appareil) prétextes à mille jeux sexuels plus scabreux les uns que les autres... Mais ces photos, qui les a envoyées ? Et pourquoi ? Ah, c'est là que l'histoire se corse...

  • La disparition dans la cathédrale de Bourges d'un spécialiste de la fusion froide (technologie émergente de production d'énergie post nucléaire) met en alerte le journaliste Pierre Ventadour et le Commissaire Marchelieu, qui trouveront sur leur chemin trois meurtres et une conseillère ambitieuse du ministre de l'Intérieur. Leur préoccupation sera de mettre fin au chantage du groupe terroriste AZF : la révélation de coordonnées de plusieurs bombes dissimulées sous les rails du TGV contre le versement d'une importante somme d'argent et la restitution d'un mystérieux document.
    Une machiavélique partie de cache-cache va conduire les protagonistes sur de curieux indices laissés par deux ministres sous Charles VII et sous Louis XIV : et si la fusion froide était la version moderne et bien réelle de l'alchimie ?
    L'auteur a imaginé les clés de l'histoire authentique et jamais résolue d'AZF et la secrète coordination de l'enquête par un Ministre de l'Intérieur ayant depuis fait carrière : on voit qu'à travers les siècles, de pures folies résultent du rêve d'une énergie sans limite ! Tout est vrai dans ce livre réinventé.

  • C'est samedi. Le cuisinier Tagamel doit faire les courses, car son apprenti est trop malade pour s'en occuper lui-même. Isia propose à Tagamel de l'accompagner. À la grande surprise des deux amis, l'épicier est caché dans son arrière-boutique. Il semble terrorisé. Qu'est-ce qui a bien pu se passer pour qu'il se comporte ainsi ? Isia va en avoir le coeur net.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Un vaudeville pervers dans le huis clos d'une île paradisiaque...
    Monsieur Milton, milliardaire mégalo, règne en maître despotique sur Cryptée, son île privée de Méditerranée. Son plaisir ? Inviter des jeunes femmes de bonne famille auprès de lui pour en faire ses soumises, avec la complicité de domestiques aussi dévoués que pervers. Drogues, intrigues, chantage, tout est bon pour faire sombrer les ingénues, qui rejoignent une à une le " harem " personnel de Monsieur... Elles croyaient passer du bon temps dans un paradis pour vacanciers ? Les voilà prisonnières d'une terrible machination sexuelle !
    Avec Les Folles Nuits de Cryptée, le célèbre ARDEM signe un vaudeville pervers dans le huis clos d'une île paradisiaque.

  • Un poison si doux

    Rick Fapatello

    Et si votre smartphone, à votre insu, se mettait à écrire son journal ? Vous découvririez alors qu'il connaît tout, absolument tout, de votre vie. C'est ce qui arrive à Victor Riabine, jeune et ambitieux chef de cabinet du ministre de l'Économie et des Finances. Promis à un bel avenir et ardent défenseur du libéralisme et des géants du net, ce dernier se trouve soudain pris dans une obscure affaire de chantage où sa jeune maîtresse, Nadia, trouve la mort. Accident ou meurtre ? Victime ou coupable ? Son smartphone, qui a tout enregistré, croit tenir la réponse. Mais la vérité s'avère bien plus terrifiante qu'il n'y paraît...
    Un roman noir saisissant sur les dangers qui menacent nos libertés à l'heure de l'économie numérique. 

  • Trou de mémoire

    Pierre Devriendt

    Qui n'a jamais eu le souhait de laisser une trace, que ce soit par les liens du sang ou de la mémoire ? Seulement, cette trace est parfois loin d'être honorable...
    En Bretagne, le village sans histoire de Skerrec se retrouve soudain au coeur d'une enquête bien inquiétante. Un journaliste, venu débusquer de la matière pour son roman historique, affirme en effet que des bavures dramatiques ont eu lieu à la fin de l'Occupation. Et rien ne semble pouvoir l'empêcher de faire éclater la vérité.
    Mais de quelle vérité s'agit-il après tout ce temps, de celle qu'on voudrait trouver ou de la réalité ?
    Chronique d'une bourgade amnésique et de ceux qui l'habitent, Trou de mémoire est le second opus du cycle amorcé par Le Faiseur de blasons.

  • Pour lutter contre un passé qu'il espérait oublié, un employé plonge dans les profondeurs de l'organisation de sa banque et découvre, « au risque de s'y noyer », une vaste opération de détournement...
    C'est une course haletante qui s'engage dans les couloirs d'un monde bancaire plus vrai que nature, pour dénoncer les commanditaires de ce réseau avant que la menace dont il fait l'objet ne vienne le détruire, lui et sa famille...

  • Une bande dessinée de 100 pages délicieusement porno, où les tabous n'existent pas !
    Dans un parc naturel suisse isolé du monde, un garde forestier pervers se prend de passion pour les jeunes touristes allemandes. Leur mini-short, leur rire espiègle, leur impudeur... elles le rendent totalement fou ! À la moindre ouverture, le satire, qui n'est pas le dernier en matière de drague, s'isole avec ses conquêtes pour une séance de sexe en plein air ! Mais il n'est pas le seul sur le coup, et doit ferrailler avec le vieil ermite qui vit dans la montagne, et attire les randonneuses comme des mouches grâce à son membre démesuré... Une bande dessinée de 100 pages délicieusement porno, où les tabous n'existent pas !
    Revivez l'érotisme déluré des années 1980 et des fumetti per adulti à travers une série de rééditions toutes plus coquines les unes que les autres !

  • Bizutage à la fac

    Chris

    Septembre 1959, Nathalie entre en fac. C'est alors que le cauchemar commence : un groupe de garçons masqués la prend pour cible d'un bizutage. Intimidée, la jeune fille se laisse imposer des épreuves de plus en plus humiliantes. Le point de non-retour est franchi lorsqu'on l'enferme dans les toilettes de l'école et qu'elle accepte de s'agenouiller au pied des urinoirs. Ce qui n'était qu'un rituel folklorique devient alors une effrayante plongée dans le domaine des perversions sexuelles...

  • Chantages sexuels

    Verdiana Grossi

    Une bourgeoise adultère tombe sous la coupe d'un jeune étalon...
    Ancien chef d'entreprise mis sur la touche par son ex-femme, la belle et ambitieuse Francine, Ernest broie du noir et se console au souvenir de sa vengeance. Comme il savait Francine infidèle (la bourgeoise faisait le tour des quartiers chauds pour s'envoyer en l'air avec tous les machos de la ville), le bougre n'a pas hésité à engager un séducteur professionnel pour la compromettre. Et son plan a marché comme sur des roulettes : après l'avoir rendue accro à son corps, le playboy a pris des photos avec la blonde - des photos très intimes, si vous voyez ce que je veux dire... De quoi négocier un divorce avantageux pour Ernest, et s'en tirer la tête haute. Mais un raté reste un raté, et notre ancien cocu fait l'erreur de tout raconter à sa nouvelle femme, photos à l'appui. Et voilà qu'elle aussi se prend à rêver de ce bel étalon...

  • Cindy, jeune provinciale montée à Paris pour ses études, se retrouve rapidement sans le sou et décide de faire des ménages pour payer son loyer. Mais, dressée au plaisir par l'un de ses professeurs, Cindy découvre d'autres moyens de gagner de l'argent...

  • Les apparences sont parfois trompeuses autour du lac d´Annecy.


    Un riche entrepreneur de soixante-quinze ans meurt lors de son dîner d´anniversaire. Tous considèrent cette mort comme naturelle. Tous, sauf Anna Brandfort, sa petite-fille, qui vient d´avoir avec lui une discussion des plus troublantes. Aidée d´un journaliste, Marc Relot, et du journal intime de son grand-père, la jeune femme va tenter de deviner qui aurait bien pu le tuer.


    Entre meurtres, chantage, passion et détournement de fonds, le passé et le présent s´entremêlent et la jeune femme va s´apercevoir que de nombreux proches ont des mobiles suffisamment valables pour s´en prendre à elle aussi.

  • Décidément dans les enquêtes dAl Dorsey Le détective de Tahiti, il y a toujours « gorgone sous corail » !
    Après ladaptation en série TV, les enquêtes de notre détective préféré se poursuivent de plus belle, toujours accompagné de la belle Lyao-Ly, de la charismatique « mamie Gyani » et de Sando, son éternel ami.
    Une lettre anonyme, une demande de rançon, une menace denlèvement, une disparition, de petits larcins et le monde des vivants qui entoure Al Dorsey commence à se fissurer dangereusement.
    Rire de la mort ce nest pas bien mais elle se rit bien de nous !

  • Lorsque la belle Nadia, bien décidée à se soustraire à l'autorité parentale, quitte le foyer familial avec sa soeur, elle ne peut anticiper le bourbier dans lequel elle va progressivement s'enfoncer. Contrainte de travailler quelque temps dans un restaurant, puis un bar de danseuses, elle constate rapidement que ces lieux dégradants sont néfastes, voire dangereux pour elle. La jeune femme quitte donc le pays et se permet deux semaines de vacances à Cuba en compagnie de sa frangine. Vite repérée et abordée par un certain Ricardo, elle ne résiste pas au charme de ce beau parleur qui semble riche et influent. Une fois revenue au Québec, Nadia est surprise de voir son bel adonis rappliquer, cette fois-ci pour le jeu de la grande séduction, qui réussira à merveille.

  • Les victimes des sectes ne parlent pas, c'est bien connu. On ne sait pas toutefois si c'est la peur de la damnation éternelle, la honte ou quelque chantage des plus humains qui les en empêchent. Au Québec, en 1993, aucun livre n'avait encore été publié à

empty