• Ève grandit dans un orphelinat du Mali. Son grand rêve : devenir un jour danseuse étoile. Adoptée à l'âge de six ans, elle part vivre en France. Sous le regard aimant de ses parents, elle suit une formation solide, épaulée par sa professeure qui l'encourage à se présenter  à l'école de danse de l'Opéra de Paris.
    Jusqu'à ce jour où une remarque blessante vient tout faire basculer. Elle réalise brutalement que, dans ses livres, dans les films et sur les scènes de ballet, il n'y a jamais de danseuses étoiles noires. Comment a-t-elle pu ne pas le remarquer plus tôt ? Et si toutes ces années à la poursuite de son rêve n'étaient qu'une illusion ?
    Dans ce monde en rose et blanc, Ève devra se battre pour trouver sa place. Et faire enfin bouger les lignes ?

     

  •  Cet été, les parents d'Oscar ont décidé de l'envoyer chez son grand-père, le fameux Marcel Miluche dont il a si souvent entendu parler... Oscar a beau râler, rien à faire. D'ailleurs, tout est déjà organisé.
    « C'est le bon moment pour que vous fassiez connaissance. Tu es assez grand maintenant, et tu verras, c'est quelqu'un de très... surprenant. »
    Surprenant ? C'est peu de le dire. Car, en guise de grand-père, Oscar s'apprête à découvrir l'adulte le plus farfelu du monde. Un zinzin puissance mille, champion de jeux vidéo, de dressage de chat domestique et de batailles rangées avec les gamins du quartier. Un adulte-enfant, bien décidé à rendre son petit-fils un peu moins raisonnable. Sa devise ? « Il faut être un Apache ! Toujours avec panache ! »
    Chez lui,Oscar fera la connaissance de Marin, un garçon de son âge, et surtout de Nine, qui porte un secret bien lourd. Auprès d'eux, son coeur battra plus fort que jamais.

  • Chaque jour, Ludo est bousculé, moqué, humilié par six garçons de son collège. Chaque jour, il encaisse. Les intimidations, la peur, et même les coups.
    Jusqu'où iront-ils ? Quelle sera l'issue ?
    Et si, alors que tout semble désespéré, restait un souffle, une promesse d'équilibre ?
     
    Un cri à la première personne qui fait vivre la violence de l'intérieur. Un roman indispensable qui décrit le harcèlement scolaire avec justesse.

  • Imaginez une île au relief escarpé. Tous les deux ans s'y déroule le « trek du Pownal », une course en montagne suivie par des milliers d'internautes. Trente concurrents prennent le départ cette année, en autonomie presque totale. Pour la plupart d'entre eux, tenter l'aventure, c'est caresser l'espoir de quitter l'île. Pour Juno, l'argent de la victoire est surtout le seul moyen de sauver sa famille du naufrage.
    Elle sait que, avant elle, d'autres se sont gravement blessés sur le parcours. Elle sait qu'il lui faudra affronter les crêtes vertigineuses, les dangers de la forêt, les bêtes sauvages, les autres concurrents et leurs redoutables stratégies.
    Mais est-elle préparée à la douleur quotidienne, aux souvenirs qui anéantissent ? À tout perdre si elle ne gagne pas ?
    À l'épreuve de sa propre détermination, Juno entame sa traversée pour y apprendre l'amour qui sauve et la dure marche du monde.

  • Lorsque ses parent sont chassés de leurs terres par des soldats de Ramsès II, Kamosé décide de réparer cette injustice. Il part pour Thèbes, la capitale égyptienne, afin d'y consulter le cadastre. Pour pouvoir l'approcher, il lui faudra s'instruire, mais Kamosé est prêt à tout pour y parvenir.
    Il rencontre alors Nofret, dont il tombe fou amoureux, et trouve en elle une alliée pour défendre sa cause. Même si elle n'est pas du même milieu que lui, c'est pourtant ensemble qu'ils affonteront tous les obstacles. Et peu importe s'ils doivent aller jusqu'à rencontrer le pharaon pour que leur cause soit entendue !

  • Philémon n'est jamais plus heureux que chez ses grands-parents à la campagne. Il y retrouve chaque année Daphné, la petite-fille d'un ami de son grand-père. Cet été-là, quand Daphné arrive enfin, elle lui apparaît changée, différente, très belle... Pourquoi est-il soudain gêné auprès d'elle, alors qu'ils ont toujours fait les quatre cents coups ensemble ?
    Mais cet été-là, un autre événement inattendu se produit aussi au village. Un événement qui bouleverse profondément tous leurs plans, qui met par terre leurs belles intentions et qui balaie d'un coup tous leurs projets : un tournage de cinéma !
    Un roman tendre qui entrouvre les coulisses du cinéma, à la lumière d'un premier amour.

  • "Notre coin, c'était la planque de Shiva et la rue aux échoppes qui menait à notre terrain de jeux avec notre arbre millénaire au milieu. Notre coin était en ruine et simple comme un signe de main le matin, mais je l'aimais. Y rester sans Shiva, c'était crever. Si je ne partais pas, j'allais finir par me coucher près de la mendiante que les touristes croyaient morte, j'allais m'allonger près d'elle et pleurer jusqu'à ce que le soleil me tue pour de bon."
    Shiva et le narrateur sont amis, amis pour la vie. Deux gamins des rues en Inde, qui survivent en chapardant l'un pour l'autre des petits pains, des chapatis. En jouant, en volant, et en rigolant beaucoup. Mais un jour, Shiva est renversé par un camion et meurt. Le narrateur est foudroyé par cet accident. En souvenir de ce presque frère, parce qu'il ne sait plus quoi faire dans la ville où il a grandi, il décide de rejoindre la ville sainte de Vârânasî, où Shiva rêvait d'aller. Et en chemin, le garçon va rembourser sa dette, et voler pendant ce long voyage les dix chapatis qu'il doit à son meilleur ami, et continuer de lui parler pour se donner du courage et pour rester en vie.

    Un texte vibrant et bouleversant sur le deuil et une amitié à nulle autre pareille.
    Une écriture happante, rapide, à la fois poétique et crue.

  • Bob Tarlouze adore le rose et est hétéro ! Découvrez les aventures d'un ado pas comme les autres, prêt à tout pour résoudre ses enquêtes.
    Bob a hérité d'un nom de famille qu'il porte en souriant.
    Il aime la panthère rose, Najmah, sa nounou afghane, le boudin-compote et les enquêtes policières.
    Il a résolu sa première énigme à quinze ans, au collège, quand Baratin, son prof d'anglais, a été retrouvé égorgé dans sa classe, le corps tourné vers La Mecque.
    Bob est intelligent, gentil et plein d'humour. D'amour pour son prochain aussi, même quand celui-ci se moque de lui.
    Bob vit des aventures rocambolesques et il ne perd presque jamais son calme.
    Bob n'est pas et ne sera jamais celui qu'on croit.
    Un roman pour ado attachant et plein d'humour CE QU'EN PENSE LA PRESSE :
    "Ce roman socio-policier marque un nouveau jalon dans une oeuvre abondante et de qualité de Frank Andriat" - L'avenir "Ce roman frôle le coup de coeur" - D'un livre à l'autre "Un héros sympa, en somme, avec lequel on passe quelques heures d'agréable lecture. On ressort du livre le sourire aux lèvres. Merci." - RiveDieu À PROPOS DE L'AUTEUR :
    Frank Andriat griffonne ses premiers poèmes dès l'âge de treize ans, encouragé par son professeur, l´écrivain Jacques Crickillon. Depuis lors, devenu professeur à son tour, il n'a cessé d'écrire notamment sur l´importance de l´ouverture au vivant. Tous ses livres sont une manière de témoigner et de rendre hommage à la vie, à l´amour et aux autres, sans qui rien ne serait possible.
    Il a publié plus de vingt livres dont notamment la série Bob Tarlouze parue chez Ker Editions.
    Pour en savoir plus sur l'auteur rendez-vous sur son site : http://www.andriat.fr/

  • Une histoire intense et poétique, où il est à la fois autant question du deuil que de renaissance. Des personnages pleins de vie, justes et touchants.

    Cette histoire commence dans les marais, entre la terre et l´eau. Montés sur des échasses, Louis et Martin, son père, sont bergers. Tels les derniers géants, ils veillent sur leur troupeau. Mais à la mort de Martin, Louis et sa mère s´installent en ville. Il faut gagner de l´argent, aller à l´école, se faire de nouveaux copains, apprendre la bagarre et comprendre les filles, en particulier : Sofia. Elle vit avec son père et sa petite soeur Maria, qui ne parle pas. Et cette fille-là, elle est spéciale et spécialement drôle. Coup de chance, c´est sa voisine !

    A partir de 8 ans.

    Jo Hoestlandt est née en 1948. Elle a écrit plus de soixante-dix livres jeunesse (romans et albums) chez de nombreux éditeurs et a créé des ateliers de lecture et d´écriture pour les enfants, qu'elle continue d'animer. Elle a reçu de nombreux prix, dont deux fois le Prix Chronos, et le grand prix de Bologne pour son album La grande peur sous les étoiles (Syros). Dans cette collection, elle a publié Le bébé tombé du train, qui a déjà été sélectionné treize fois. Son écriture sensible et pleine d´humour parle aux enfants, mais aussi à leurs parents.

  • A douze ans, Victor a redoublé plusieurs fois et ne réussit pas à suivre en classe. Il est la risée de ses camarades et n'a pas vraiment d'amis à l'école. Il déçoit ses parents, ce qui l'attriste profondément. Sa solitude lui pèse. Mais en cette veille de rentrée des classes, convoqué par le directeur avec sa mère, il rencontre Sidonie et c'est le coup de foudre immédiat. Tout à coup, il est persuadé qu'il travaillera bien s'il se trouve dans la même classe que cette jolie fille en fauteuil roulant. Il se dit qu'entre « handicapés », on peut se soutenir, s'entraider... Mais un jour, pour venger une parole blessante adressée à son amie, Victor commet un acte qui déclenchera son renvoi définitif de l'école. Ses parents décident alors de l'inscrire en pension. Une séparation difficile qui lui permettra pourtant de grandir et de changer.

empty