Littérature générale

  • Ethan Frome

    Edith Wharton

    Les montagnes du Massachusetts à la fin du XIXe siècle. Ethan Frome est un jeune homme pauvre qui aime les livres et rêve de voyages. Il a hérité d'une ferme et d'une scierie qui ne rapportent rien, épousé une vieille cousine hypocondriaque. Et, sans comprendre ce qui lui arrive, il tombe amoureux pour la première fois. En trois jours, sa vie va basculer. Même la mort ne voudra pas des héros de cette tragédie rurale, chef-d'oeuvre atypique d'Edith Wharton.

  • Où l'on retrouve les mêmes, ces personnages récurrents d'un livre à l'autre de « l'auteur », sortis du Corpus dont ils sont à la fois les créatures et les créateurs, le Corpus, cet incommensurable ensemble d'où tout provient. Le Corpus, matrice et générateur de fiction, grand oeuvre secret. Membres du cercle des auteurs, ou exclus, imposteurs ou auteurs incertains, fugaces, revendicateurs, fuyants : « Puis enfin n'est-ce pas la règle, pour tout apport au Corpus, que son auteur s'y perde en tant que tel ? ». Les mêmes et d'autres, à moins que ce ne soit toujours les mêmes cachés sous d'autres apparences. Les masques tombent, ils sont remis en place mais la perspective ni le point de vue ne sont plus les mêmes. Et pourquoi cet incendie ? Et qui est-elle, celle dont la venue effraie tout le monde ? Quel remord figure-t-elle, de quelle vengeance est-elle l'instrument, de quel pouvoir la détentrice ? Vertige de fictions où, cependant, de grandes questions morales finissent par discrètement être posées et s'imposer par le moyen d'une écriture qui tends ses pièges et déroule ses splendeurs depuis bientôt trente années.

empty