• Se déroulant dans un monde oublié et dans des temps lointains, cette épopée tumultueuse raconte l'histoire de Kira, l'enfant mauve conçue lors du viol de la Reine Fan de Shola par Amecareth, l'Empereur Noir. Les Chevaliers d'Emeraude devront mener de durs combats pour protéger cette petite fille, afin que s'accomplisse la prophétie qui verra la destructions d'Amecareth.

  • Maintenant agée de neuf ans, Kira désire plus que tout au monde devenir Écuyer. Mais pour la protéger de l'Empereur Noir, Wellan et le magicien Élund doivent refuser sa candidature. Décidant alors de prendre son destin en main, la fillette conjure un Chevalier mort depuis des centaines d'années afin qu'il lui apprenne le maniement des armes.

    Pendant ce temps, les dragons d'Amecareth font des percées surprenantes sur le territoire dEenkidiev. Les Chevaliers d'Émeraude et leurs nouveaux Écuyers partent donc à la chasse aux monstres. Au même moment, Asbeth, le sorcier à la solde de l'empereur se prépare à s'attaquer aux guerriers magiciens, semant la destruction sur son passage.

    Désirant accroître sa puissance magique avant d'affronter l'homme-oiseau en duel, Wellan se rendra au Royaume des Ombres, où il recevra l'enseignement des maîtres magiciens. Il y découvrira aussi un grand secret...

  • Le bossu

    Paul Féval

    Le Duc Philippe de Nevers épouse, dans le plus grand secret, Aurore de Caylus sans le consentement du père. Quelques années plus tard, le cousin de Nevers, le prince de Gonzague apprend l'existence de ce mariage ainsi que la naissance d'une fille prénommée également Aurore. Jaloux, il organise l'assassinat de Philippe de Nevers en payant une vingtaine d'hommes dont les maîtres d'armes Concardasse et Passepoil. Ces derniers ont appris le maniement des armes au jeune Henri de Lagardère qui souhaite se confronter au Duc de Nevers et à sa célèbre botte. Lorsque ses maîtres lui apprennent le nom de celui qu'ils doivent tuer, Henri change de camp et se bat au côté du Duc de Nevers. Un homme masqué tue celui-ci par derrière, lui laissant juste le temps de faire promettre à Henri de protéger sa fille et de lui confier le secret de sa botte. Henri blesse le meurtrier afin de pouvoir le retrouver en lui lançant sa célèbre tirade : « Si tu ne va pas à Lagardère, Lagardère ira à toi ! ». Dix-sept ans plus tard, le prince Philippe de Gonzague a épousé Aurore de Caylus, qui porte toujours le deuil de son mari le Duc de Nevers, et s'apprête à obtenir la succession de Nevers. C'est alors qu'un étrange bossu apparaît dans l'entourage du prince et que des hommes sont retrouvé mort, portant la marque de Nevers.

empty