Littérature générale

  • L'un des premiers et des plus grands textes politiques modernes écrit par un homme d'Etat exceptionnel.Publié pour la première fois en 1688, le Testament politique du cardinal de Richelieu, dont l'authenticité est aujourd'hui établie, fut composé en parallèle avec l'action gouvernementale de son auteur, dont il constitue l'écho et le prolongement. Pourtant, beaucoup de ses propos s'élèvent très au-dessus de la conjoncture historique des années 1620-1640. En un style parfois foudroyant, c'est la philosophie même de la fonction d'homme d'Etat, ses principes, ses exigences et ses contraintes, qu'expose le grand ministre, et qui valent pour le temps présent.
    " Richelieu prenant le parti du peuple contre la noblesse ?
    Oui. Lisez son Testament politique. "
    Charlie Hebdo
    /> " Les lucides leçons de ce professeur d'énergie
    méritent d'être méditées. "
    Le Figaro Magazine

  • Ecrivain, poète, dramaturge, militant politique, Aimé Césaire (1913-2008) est l'un des acteurs prépondérants de la révolution noire qui s'est jouée sur tous les continents dans l'après-guerre. Mais cet homme du monde incarne d'abord l'intellectuel français, dont l'histoire et la vie jalonnent les grands moments de notre histoire.
    Il y a cent ans naissait Aimé Césaire. De la Martinique à l'Assemblée nationale, sa vie est jalonnée de rencontres décisives et d'amitiés essentielles. Poète, politique et dramaturge, Césaire incarne avec Brio la figure de l'intellectuel noir dont les idées, les oeuvres et l'action ont accompagné l'histoire de tous les opprimés et colonisés du XXe siècle. Soulignant sa prose remarquable au service de causes justes, l'auteur insiste également sur son amour inconditionnel pour la scène théâtrale.Professeur de littérature francophone à l'université Paris-Sorbonne où il dirige le centre international d'études francophones (CIEF), Romuald Fonkoua est également professeur à Middlebury Collège (Vermont, États-Unis) et rédacteur en chef de la revue Présence africaine. Cet ouvrage a obtenu le prix Robert Delavignette de l'Académie des sciences d'outre-mer. 3Une biographie très documentée, aussi admirative qu'inspirée. " Catherine Golliau, Le Point

  • Une analyse éblouissante de l'épuisement du système politique français.Dans le sillage d'Alexis de Tocqueville et de Raymond Aron, un essai magistral sur les huit plaies endémiques constitutives du mal français. Une écriture limpide au service d'une démonstration implacable.
    " Un diagnostic pénétrant, où se rejoignent l'observation sans pareille [...] de notre vie politique et une curiosité intacte pour en comprendre les ressorts. " Le Monde
    " L'éditorialiste est à son meilleur. " Le Figaro
    " Le prince des chroniqueurs politiques [...] se livre à une introspection virtuose [...], celle des Français. " Les Échos Week-end
    " Le portrait érudit de l'identité de la France. " Libération

  • Voltaire

    Pierre Milza

    La biographie de l'un des principaux promoteur de la tolérance et de la liberté d'opinion.Aujourd'hui plus que jamais, Voltaire est invoqué contre le fanatisme religieux et en faveur des libertés. L'auteur du
    Traité sur la tolérance (1763) s'est en effet engagé dans tous les combats de son siècle contre l'obscurantisme. Cet écrivain surdoué a pratiqué tous les genres, cet ambitieux s'est introduit dans tous les milieux où régnaient le pouvoir et l'argent. Mais jamais il n'a abdiqué son indépendance d'esprit. Ce petit homme maladif, au cours d'une vie mouvementée, a porté très haut et très loin les droits de la conscience et l'esprit français. Voltaire, flambeau des Lumières, est universel.
    " Voilà un
    Voltaire qui se lit comme un roman [...] tant le personnage est prenant, les rebondissements innombrables, la trajectoire unique. "
    Roger-Pol Droit,
    Le Monde des Livres

  • Morts pour Vichy

    Alain Decaux

    Quatre destins tragiques dans une des périodes les plus noires de l'histoire de France (Philippe Pétain, Pierre Laval, Amiral Darlan, Pierre Pucheu). Chacun entre en scène ici au moment précis où s'amorce le processus qui le conduira à la mort.
    Quatre hommes figurent au sommaire de ce livre. Tous, dans le cadre du régime de Vichy, ont exercé le pouvoir, au plus haut niveau. Tous ont connu un sort tragique : l'amiral Darlan assassiné ; Pierre Pucheu, l'un des esprits les plus brillants de sa génération, fusillé à Alger ; le maréchal Pétain, condamné à la peine capitale mais réservé à une longue agonie ; Pierre Laval, exécuté à Paris, dans des conditions qui ont desservi l'image de la justice de l'époque. Si Alain Decaux a choisi d'évoquer l'ultime étape de leur destin, ce n'est pas pour rechercher les raisons politiques qui les y ont précipités. Il ne veut raconter que ce qui précéda leur mort. C'est dans de tels moments qu'un être se révèle tout entier et quelquefois recompose la dernière image que l'on gardera de lui.Célèbre pour son talent à faire revivre hommes et événements dans ses livres, à la télévision et au théâtre, Alain Decaux, de l'Académie française, a occupé diverses responsabilités gouvernementales. Pendant onze années, il a présidé le Collège des conservateurs du domaine de Chantilly.

  • Un constat clinique du déclin français, un essai qui a défrayé la chronique.
    Croissance en berne, 10 % de chômeurs et autant de travailleurs précaires, le record de la fiscalité et des jours de grève en Europe, des réformes ajournées ou réduites au plus petit dénominateur, des prébendes à conserver, une richesse nationale et une audience internationale menacées: la liste pourrait sans peine être allongée du double. Les beaux esprits de la réforme consensuelle diront que les grandes orgues du déclin français jouent un air connu. Sauf que, cette fois, Nicolas Baverez établit le constat clinique d'un déclassement. En historien, il pointe repères, étapes, degrés et causes. En économiste, il démonte les cercles vicieux de l'incapacité française. En essayiste, il croque l'incapacité des uns, la démagogie des autres et l'aveuglement de beaucoup. Aucun pathos dans ce texte écrit au scalpel : les faits, leur emboîtement et les dangers qu'ils représentent pour notre présent et notre avenir. Impossible de le réduire à un réquisitoire ou à un pamphlet : il nous tend le miroir d'un quart de siècle gaspillé.Avocat, historien et économiste, Nicolas Baverez signe dans Le Point et au Monde des éditoriaux aigus, de grande audience.

  • Déjà connu auprès d'un public de passionnés, les Mille ans de langue française seront désormais accessibles en version poche. Une sortie qui fera date. Pour l'occasion, les auteurs ont travaillé à une version plus courte mais sans rien édulcorer de la version brochée.
    Ce second volume offre un parcours long de trois cents ans en s'ouvrant sur le début du XVIIIe siècle, première époque du français " moderne ". Dès lors, la langue ne cesse plus de se diversifier, accompagnant les changements démographiques, politiques, culturels, sociaux des territoires où elle est parlée. Le français rayonne au-delà de ses frontières d'origine et s'impose, à l'instar des autres langues de la colonisation, à des peuples très éloignés de lui, engendrant ainsi de nouvelles cultures, et parfois de nouveaux parlers. Au même moment, sur les territoires européens, l'explosion démographique, l'accès à l'éducation, les migrations, la diversification des médias ont influé à leurtour sur la physionomie du français pour créer sans cesse de nouvelles variétés, entre lesquelles chacun navigue, jusqu'à l'incroyable diversité d'aujourd'hui. Loin de toutes considérations exagérément techniques, ces " nouveaux destins " sont résolument ouverts sur le monde et animés tout au long du désir de montrer notre langue dans ses réalités les plus créatives.Linguiste, Alain Rey est un lexicographe reconnu ; Frédéric Duval est maître de conférences à l'université Paul-Verlaine de Metz ; Gilles Siouffi, membre de l'IUF, est professeur delinguistique à l'université Paul-Valéry de Montpellier. " Magnifique hommage à la langue, à son histoire et à sa diversité la plus vivante."Marianne Hors-série, Juillet-Août 11

  • Déjà connu auprès d'un public de passionnés et de spécialistes, les Mille ans de langue française seront désormais accessibles en poche. Une sortie qui fera date. Pour l'occasion, les auteurs ont travaillé à une version plus courte mais sans rien édulcorer de la version brochée.
    Cet ouvrage dirigé par Alain Rey a pour ambition demontrer les origines et les usages du français tel qu'il est parlé et écrit en France, mais aussi à travers le monde. Ce volume dévoile le long parcours qui va des premières langues parlées, gaulois et latin, jusqu'à la constitution d'un français " moderne " apte à tout exprimer et bientôt destiné à traverser les océans. Les partis pris sont ici nettement affirmés. L'accent est mis sur les interactions du français avec les dialectes et les langues régionales qui ont, avec lui, traversé les bouleversements de l'histoire. Ce n'est pas " un " français uniforme et intangible dont est dessiné le visage, mais de " multiples " français en perpétuelle articulation avec la dynamique de la parole forgeant une langue à la richesse foisonnante.Linguiste, Alain Rey est un lexicographe reconnu ; Frédéric Duval est maître de conférences à l'université Paul-Verlaine de Metz ; Gilles Siouffi, membre de l'IUF, est professeur de linguistique à l'université Paul-Valéry de Montpellier. " Magnifique hommage à la langue, à son histoire et à sa diversité la plus vivante." Marianne Hors-série, Juillet-Août 11

empty