Langue française

  • Un roman de foi, de courage et de fraternité. Un hommage rendu à un sous-officier cambodgien qui, pour être resté fidèle, est mort sous la pioche des Khmers rouges, ses frères.

  • Mais que cachent donc les querelles des deux hommes enfermés dans leur hargneuse solitude ? Au-delà de leur histoire, ce sont les coutumes insolites du peuple phnong que l'auteur nous fait découvrir au fil des pages. Les "Domreis", leurs éléphants, représentent leur seule vraie richesse et font leur orgueil. Ils les capturent et les dressent aux travaux de la forêt, selon des rites imposés par un monde invisible et mystérieux d'esprits et de génies tutélaires. Ils sont, au même titre que Ranville, Sarazac, Juvenet le transporteur, le vieux chef Mhoss, la belle Penh, et le sorcier Po Han, les héros de ce roman, dédié à de fidèles amis de la France, aujourd'hui disparus. Henry Noullet a publié six romans, dont plusieurs se déroulent au Cambodge, pays qu'il aime, qu'il connaît bien, et dont il parle la langue. Il est également l'auteur d'une remarquable histoire de la "Coloniale".

  • CONVOI 42 » est l'histoire d'un groupe de soldats de Diên Biên Phu, capturés le 7 mai 1954, rassemblés en brousse avant d'entreprendre la longue marche qui les mènera, 700 kilomètres au nord, dans le camp « de rééducation par le travail et le repentir ». Il y a « Jo » Allenic, le saint ; Mallier, fragile et dévoué ; Phongue, l'Eurasien fidèle ; Margoz, le légionnaire vaguement anarchiste ; Azam, le gendarme solide ; Norris, l'irréductible. Et les autres, uniquement préoccupés de survivre, lâches ou courageux, la plupart terrorisés à l'idée de la mort. Mais la mort est à la fête. Sur les 400 prisonniers que comporte à son départ le « Convoi 42 », 83 vont disparaître au cours de la longue marche. 250 reposent, à jamais, dans les fondrières de l'effroyable camp « 42 ». Moins de 70 recouvreront la liberté. Quelques témoignages ont été déjà publiés sur les « Camps de l'enfer vert ». Peu d'entre eux ont rendu compte de l'essentiel : la lente dégradation des corps, mais surtout cette transformation morale où la haine des autres, le mépris de soi-même sont autant d'étapes vers le désespoir absolu. Un point de non-retour dont on ne guérit jamais tout à fait. « Jusqu'où peut-on accepter la déchéance pour survivre ? » demandait « Jo ». Lui seul connaît la réponse. On n'invente pas l'horreur ; dans « CONVOI 42 », tout est vrai. Sauf les noms ; les survivants les reconnaîtront. C'est à eux qu'Erwan Bergot a voulu dédier ce récit.

  • Stelle vient d'une lointaine planète, à la recherche de cet amour terrestre dont elle ignore tout. Elle le découvrira, mais repartira dans son paradis galactique en laissant derrière elle un grand besoin de merveilleux.

  • Cook hurle dans la radio : Attention derrière ! Messerschmitt à six heures ! Mais, ni Peter ni Michael ne semblent l'entendre. Ils continuent à foncer imperturbablement sur les Stukas. Juillet 1940, la Bataille de France vient d'être perdue, et les forces allemandes occupent la majeure partie de l'Europe occidentale. Pour que la victoire du Reich soit complète, un seul bastion reste à réduire, l'Angleterre qui refuse de capituler. C'est par la voie des airs que le premier assaut sera lancé, préludant, en principe, à un débarquement. Dès les premiers jours du mois de juillet, la Luftwaffe, usant de son écrasante supériorité numérique, part à l'attaque des îles Britanniques, s'efforçant, à la fois de détruire les installations vitales du pays, et d'éliminer la Royal Air Force. Mais celle-ci, à force d'obstination et d'héroïsme, résiste à tous les assauts. Soutenue par toute une population, elle tiendra jusqu'au bout, elle tiendra cent vingt jours de bombardements terrifiants et de combats incessants. Et le miracle se produit, qui va changer radicalement le cours de la Deuxième Guerre mondiale.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • La 8e compagnie du capitaine Ralph Dewey, appartenant à la 1re armée américaine, est stationnée dans l'épaisse forêt ardennaise. Le premier lieutenant Wildbaker, aux allures aristocrates, le sergent tankiste Blumfeld, le polono-américain Radomsko, le noir Lafleur et le caporal O'Connor, géant irlandais au goût prononcé pour le whisky, s'ennuient. Chacun rêve d'aller fêter Noël aux U.S.A. Leur secteur est calme. Trop calme. Thierry Liotard, correspondant de guerre, envoyé couvrir le front américain des Ardennes, pense, lui aussi, qu'il perd son temps. Il regrette son amie Vic, rencontrée à la Libération de Paris, et le climat des bars parisiens à la mode. Dans le bureau d'Otto Skorzeny, l'Oberleutnant Metzler écoute attentivement les dernières instructions concernant sa mission : saboter les arrières des lignes ennemies en s'infiltrant, accompagné d'un petit groupe de commandos revêtus de l'uniforme américain. Brusquement, dans la nuit du 15 au 16 décembre 1944, à 5 h 30 du matin, un grondement formidable ébranle le sol : des Panzers, suivis de fantassins, surgissent de la forêt. La bataille des Ardennes vient de commencer. Sans relâche, durant des jours, au-delà des limites humaines, la 8e compagnie du capitaine Dewey va se battre. Pour la première fois de sa carrière, au coude à coude avec ces hommes pittoresques et braves, Thierry est contraint de participer au combat. Il est confronté avec la mort. Il découvre la peur, le danger de chaque seconde, le courage du soldat, l'exaltation de la bataille. Le rendez-vous à Bastogne fait de lui un homme conscient du prix de la vie, de ses responsabilités et de son amour profond pour Vic. Une grande fresque d'une époque terrible et passionnée.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Après l'assassinat des ambassadeurs turcs - à Vienne et à Paris - par un mystérieux commando d'extrémistes, la C.I.A. dresse l'oreille. Les bases américaines en Turquie sont neutralisées, et les négociations pour leur réouverture suspendues. Le meilleur agent de la C.I.A., Hubert Bonisseur de la Bath - OSS 117 - ainsi que son second, Enrique Sagarra, sont dépêchés en Turquie, car le moindre incident peut entraîner des conséquences graves. À peine les deux hommes sont-ils sur place, qu'une voie ferrée et un pipeline stratégique sont sabotés la même nuit. Et ce n'est qu'un début !

  • Jeune, belle, douée, trop douée... Brooke Kennedy est victime d'une terrible malédiction. Elle a dû se réfugier très loin, dans les collines du Montana, pour fuir les effrayants dragons qui hantent sa mémoire. Seule, elle lutte contre les atroces souvenirs de son enfance. Seule, elle sait qu'elle restera prisonnière de ses terreurs et de son désespoir. Alors survient un homme aux yeux d'or...

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Pour moi, c'est décidé. Il me reste encore un peu de somnifère et, ce soir, ce sera le tour de Carine. Réflexion faite, Valérie est trop jeune. Je ne sais pas pourquoi, mais quelque chose me retient. Je lui ferai la farce que j'ai mise au point un peu plus tard... ou je ne la ferai pas. Au fond, elle me fait un peu peur. À moins que... Non, ce n'est pas possible ! Je deviens complètement fou ! Quand le téléphone sonne, j'ai un pressentiment et je ne suis pas le seul à l'avoir. Le commissaire relève la tête quand mon père prend l'appareil. Il lâche tout de suite une bordée de jurons et devient très pâle. - Qu'est-ce que c'est ? demande le commissaire en se maîtrisant. Moi, je sais déjà : l'oncle Henri a eu un accident en allant chercher le docteur. Papa se précipite vers sa Mercedes. - Fais attention ! crie Maman. Dans son coin, le commissaire jure à voix basse.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Axel Elsener II, major de l'École polytechnique, fils unique du magnat de la I.E.C., dont les couleurs flottent dans dix capitales à travers le monde, souhaite épouser une riche et ravissante héritière américaine, Iris Davidson. Avant de répondre à sa demande, la jeune femme veut s'assurer qu'elle pourra donner à Axel la descendance qu'il souhaite, mais refuse, par pudeur, d'avouer les raisons de son voyage à Lausanne. Axel, qui la sait menacée par des kidnappers, la fait suivre par un détective privé. Celui-ci surprend Iris, en compagnie d'un séduisant médecin noir et de son petit garçon. Dans une rue de Lausanne, il prend des photos du trio. Avec ces clichés, pourra-t-il faire chanter la riche Américaine ? De fait, lorsque, de retour à Paris, il lui montre les épreuves, elle semble paniquée et accepte de les racheter... Quel lien secret unit Iris au petit métis ? Marina, l'ex-fiancée d'Axel, intervient à cet instant. Veut-elle empêcher le mariage de celui qu'elle n'a jamais cessé d'aimer ? Ou bien son dévouement va-t-il jusqu'à l'abnégation ? Laquelle de ces deux femmes, qui sont des rivales, gagnera l'amour du séduisant Axel Elsener ? L'angoisse, l'amour et la mort sont les éléments de ce récit haletant, et que le lecteur ne lâchera pas avant d'en connaître l'épilogue.

  • Homme d'affaires ou paisible touriste, vous saviez que la menace existait. Mais cela aussi n'arrive qu'aux autres. Que se passe-t-il alors quand la politique surgit brusquement dans votre vie, que vous vous retrouvez aux mains de terroristes courtois, mais armés ? Ils étaient 250 passagers dans l'airbus d'Air France détourné ce 27 juin, d'Athènes à Kampala. Claude Moufflet était l'un de ces otages. Il y eut des négociations et des marchandages, il y eut un fait d'armes exceptionnel, déjà entré dans la légende d'Israël. Ce fut une étonnante aventure des hommes blancs au pays d'Amin Dada. Mais, au-delà, Claude Moufflet révèle la face cachée d'un détournement, il raconte les espoirs et les angoisses de ceux qui attendent. L'incertitude quotidienne. L'irréel, au jour le jour. Sans fioritures, sans suspens, sans littérature. Un témoignage sans précédent. Un document unique : pour la première fois, une prise d'otages racontée par l'un de ceux que l'imprévu quotidien a projetés au premier plan de l'actualité.

  • Un bel acteur, le temps d'un été : non, cela n'a rien d'idéal pour Christine Burns. Elle vient justement de quitter l'univers du théâtre, pour se lancer dans la restauration. Mais Daniel n'est pas un comédien comme les autres, et il a tant de charme... Alors, où est l'avenir paisible dont elle rêvait ?

  • C'est bien beau de partir à la chasse en Australie. Seulement, il ne faut pas avoir une femme nymphomane, travailler pour le Pentagone et appartenir à un clan tout puissant. Surtout si on a été surnommé « Mister MX ». Parce qu'alors, on peut devenir un gibier des plus recherchés. Une folle poursuite, qui conduira Hubert Bonisseur de la Bath, alias OSS 117, à travers un continent grand comme quatorze fois la France.

  • Quand un agent russe se fait abattre d'une balle en pleine tête, ou qu'un agent de Pékin meurt de mort violente, c'est la porte ouverte à des tas d'hypothèses. Et si le hasard veut que ces événements se passent en Islande, terre volcanique autant que le sont les Islandaises, cela devient franchement ténébreux. Hubert Bonisseur de la Bath, chargé d'élucider le mystère, se retrouve très vite dans le brouillard, secondé par Enrique Sagarra obligé, lui, de faire fonctionner sa terrible corde à piano, véritable guillotine de poche...

  • Depuis la mort de son mari, Anne est à la tête d'un négoce assez particulier. "Épouse" de tous et amante de personne, elle accomplit en effet, auprès de douze célibataires, les tâches du foyer, la cuisine, le blanchissage... en toute amitié ! Surgit alors Clint Ambrose, qui tombe amoureux de la vieille demeure où habite Anne...

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Brianna aime le danger. Ses exploits l'ont rendue célèbre... Pendant un bref retour au ranch familial, elle fait la connaissance de Richard Taylor. Un coup de foudre immédiat, un mariage précipité suffiront-ils à retenir l'oiseau sauvage qu'est Brianna ? Mais Richard est un homme patient. Et il adore capturer les oiseaux sauvages...

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty