Sciences humaines & sociales

  • La Bataille des Dardanelles (1914-1916)

    Michel Hérubel

    • Presses de la cité (réédition numérique fenixx)
    • 16 Juin 2016

    Le 11 septembre 1914, la bataille de la Marne était gagnée. Allait-on faire du front français le principal enjeu de la guerre, ou chercher à créer un second front que rendait possible une guerre en passe de devenir planétaire ? Les projets d'opérations extérieures existaient ; entre autres celui cher à Winston Churchill, premier lord de l'Amirauté : forcer le détroit des Dardanelles.

  • La 6e Airborne des Ardennes à la Baltique

    Jean Mabire

    • Presses de la cité (réédition numérique fenixx)
    • 16 Juin 2016

    1944-1945. Tandis que leurs camarades de la 1re division étaient pratiquement anéantis à Arnhem, les parachutistes et les aéroportés de la 6e Airborne, après avoir subi de lourdes pertes lors de la bataille de Normandie, reconstituaient - en Angleterre - une grande unité de choc, prête à être de nouveau engagée sur le théâtre d'opérations européen.
    Les premiers éléments sont envoyés de toute urgence dans les Ardennes, où ils contribuent à bloquer, au mois de décembre 1944, la dernière offensive allemande sur le Front de l'Ouest.
    L'ensemble de la division reçoit alors un des ordres les plus ambitieux de toute son histoire : sauter au-delà du Rhin, en plein territoire ennemi. Cette opération, qui aura lieu le 24 mars 1945, prend le nom de code de « Varsity ».
    Le succès remporté à Hamminkeln, venge l'échec subi à Arnhem. Menée de main de maître dans les derniers mois de la guerre, cette ultime intervention des Bérets Rouges britanniques et canadiens, apparaît comme le type même d'une opération aéroportée parfaitement préparée, conduite, exploitée.
    Pendant tout le mois d'avril, et les premiers jours de mai 1945, il reste à lancer une véritable course à la mer. La 6e Airborne progresse en combattant vers la lande de Lüneburg, et le rivage de la Baltique.
    Elle termine la guerre à Wismar, où les Paras assistent à la première rencontre des deux maréchaux alliés : Montgomery et Rokossovsky.

  • Prem.bataillon choc indochine

    Raymond Muelle

    • Presses de la cité (réédition numérique fenixx)
    • 30 Novembre 2017

    « Le 1er Bataillon de Choc », paru dans la même collection, écrit par Raymond Muelle, a connu un très grand succès. Le livre se terminait à la fin de la Seconde Guerre mondiale.
    Mais le Ier Choc, rentré en France pour y être reformé, part alors en Indochine. Une autre grande aventure commence, anciens et jeunes s'y côtoient.
    Voici Hanoï, les premiers combats, les premiers morts. L'esprit renaît. « En pointe toujours » demeure la fière devise du bataillon.
    Octobre 1947, le Choc est largué au-dessus de Bac Kan, le repaire de Ho Chi Minh, qui échappe de justesse aux paras. Puis, c'est la longue traque du Viet, du Nord Tonkin à la Cochinchine.
    Hanoï, le Delta, Bac Kan, la Cochinchine : chacun de ces noms est, pour le Bataillon de Choc, un nom de victoire.
    Avec son style si particulier, Raymond Muelle a su rendre, une fois encore, l'esprit de ce bataillon « pas comme les autres ». Il a aussi rendu l'hommage mérité à ses anciens compagnons d'armes. « Bataillon de Choc en Indochine », une belle page d'Histoire, un bel hymne à la fraternité des Paras.

  • La Bataille des Alpes (2)

    Jean Mabire

    • Presses de la cité (réédition numérique fenixx)
    • 21 Octobre 2016

    Après les combats menés par la Résistance et l'Armée d'Afrique, qui ont repoussé les occupants hors des vallées françaises, Chasseurs de montagne allemands et Alpini fascistes continuent à tenir les cols de la frontière franco-italienne. Pendant tout l'hiver 1944-1945, de nombreuses reconnaissances et coups de main animent ce Front méconnu. Dans le massif du Mont-Blanc, à plus de 3 500 mètres d'altitude, Éclaireurs-skieurs et Artilleurs de montagne vont livrer les plus hauts combats d'Europe. En Tarentaise, la haute vallée de l'Isère est tenue par les Chasseurs alpins des trois bataillons du lieutenant-colonel de Galbert : 7e BCA (Albertville), 13e BCA (Chambéry), et 27e BCA (Annecy). Ces Savoyards qui viennent des Forces Françaises de l'Intérieur, les FFI, vont d'abord se battre aux côtés des Goumiers et des Tirailleurs, avant de tenir seuls les postes d'altitude, face à l'ennemi solidement accroché sur les sommets de la frontière. La demi-brigade de Savoie doit également protéger la Haute-Maurienne, au-delà du col de l'Iseran, et faire face aux incursions ennemies descendues du Mont-Cenis. Au printemps, de dures offensives permettront aux Français de s'emparer des fortifications ennemies du Roc Noir, et d'enlever d'assaut la Pointe de Belleface. Ils pourront alors franchir le col du Petit-Saint-Bernard, et descendre en vainqueurs sur le Val d'Aoste, où la population francophone et francophile leur fera un accueil inoubliable.

    Ce livre fait suite à un premier volume, retraçant les combats de Maurienne, menés par la demi-brigade de Chasseurs alpins du lieutenant-colonel Le Ray (6e, 11e et 15e BCA).

  • R. 5, les S.S. en Limousin, Périgord, Quercy

    ,

    • Presses de la cité (réédition numérique fenixx)
    • 13 Mai 2019

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Deuxième dossier secret de l'Algérie

    Claude Paillat

    • Presses de la cité (réédition numérique fenixx)
    • 30 Novembre 2018

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Les armes de la guerre du Golfe

    Stéphane Ferrard

    • Presses de la cité (réédition numérique fenixx)
    • 18 Septembre 2020

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • L'Algérie de Boumedienne

    Roger Pic

    • Presses de la cité (réédition numérique fenixx)
    • 24 Août 2015

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Le Boer attaque

    Saint-Loup

    • Presses de la cité (réédition numérique fenixx)
    • 9 Novembre 2018

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Mémoires (2). Fin d'un empire

    Raoul Salan

    • Presses de la cité (réédition numérique fenixx)
    • 6 Janvier 2020

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Rien n'a pu les abattre

    Georges Blond

    • Presses de la cité (réédition numérique fenixx)
    • 5 Avril 2019

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Sous la flamme de guerre

    Arnaud D''antin De Vaillac

    • Presses de la cité (réédition numérique fenixx)
    • 30 Mai 2019

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Diên Biên Phu

    ,

    • Presses de la cité (réédition numérique fenixx)
    • 3 Mai 2019

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • La fabuleuse aventure du peuple de l'opium

    Jean Lartéguy

    • Presses de la cité (réédition numérique fenixx)
    • 7 Mars 2019

    L'histoire des Hmong, des Méo, s'étend sur cinquante siècles si on s'en tient aux Annales chinoises. Elle est celle d'un peuple pas comme les autres, qui, ignorant l'écriture, conserva pourtant intactes ses coutumes, ses rites magiques. Il entra dans l'Histoire les armes à la main ; il combat toujours dans les montagnes du Laos. Peuple des chamans, maîtres des esprits, des vierges guerrières, peuple de l'opium, fou de liberté, il n'a jamais connu de maîtres ni de frontières. Ces libres cavaliers de la steppe sibérienne, qui eurent leur Age d'or sur les bords du fleuve Jaune, sont devenus des nomades qui, au Tonkin, au Laos, en Birmanie, en Thaïlande et dans tout le sud de la Chine, vivent sur les sommets de l'autre côté des nuages. Aujourd'hui, ils sont victimes d'un holocauste semblable à celui des Juifs. On les détruit aux gaz asphyxiants quand le napalm ne suffit pas. Jean Lartéguy rencontra les Méo en 1950, en haute région d'Indochine ; il les retrouva en 1978 aux pieds de l'Aigoual, dans sa Lozère natale. Ainsi lui vint l'idée de ce livre qu'il écrivit en collaboration avec l'un de ces Hmong qu'il avait connu dans un camp de Thaïlande : Yang Dao, élève du Pr. Dumont et docteur en sciences économiques. De la princesse chamane des légendes chinoises au sorcier de la Guerre du Fou, de Chao Quand Lo le Magnifique au général Vangpao, chef de l'armée secrète de la C.I.A., une fabuleuse aventure comme le monde en a peu connu.

  • Boulogne 1944

    Andre Georges Vasseur

    • Presses de la cité (réédition numérique fenixx)
    • 30 Mai 2019

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Les As de la Grande Guerre

    Patrick De Gmeline

    • Presses de la cité (réédition numérique fenixx)
    • 24 Août 2015

    De 1914 à 1918, les « As » français, allemands, anglais, russes, américains, italiens, autrichiens et belges, s'affrontent au-dessus du sol bouleversé par les bombes. Dans les tranchées où ils croupissent, les fantassins suivent - avec fièvre - les combats de leurs champions. Ils s'appellent Guynemer, Nungesser, Fonck, Chaput ou Madon, Boelcke, Immelmann, Richthofen ou Voss, Hawker, Ball, McCudden ou Mannock, Nesterov, Kazakov ou Krouten, Rickenbacker, Luke ou Lufbery, Baracca, Coppens, Meulemeester ou Brumowski... Quel que soit leur uniforme, ces pilotes de chasse, chevaliers des temps modernes, jeunes, idéalistes, passionnés par leur métier, se battent avec une estime réciproque, largement au-dessus de la mêlée.
    Ce livre, basé sur une documentation considérable, fait revivre leurs caractères, leurs combats, leur existence quotidienne : ils les singularisèrent des millions d'autres combattants qui les admiraient et les enviaient.

  • Mexique : des origines aux Mayas

    Aubert

    • Presses de la cité (réédition numérique fenixx)
    • 2 Octobre 2016

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Bérets rouges en Normandie

    Jean Mabire

    • Presses de la cité (réédition numérique fenixx)
    • 16 Juin 2016

    Tandis que deux divisions américaines, la 101e et le 82e, sautaient à l'aile droite du dispositif allié, la 6e Division airborne britannique devait attaquer, dans la nuit du 6 juin 1944, au nord-est de Caen, et verrouiller le flanc gauche de la tête de pont alliée. Deux brigades parachutistes, et une brigade aéroportée, étaient engagées sous les ordres du Général Gale, qui disposait - en outre - de nombreuses unités divisionnaires. Les hommes au béret amarante, que les Allemands surnommaient - depuis la campagne d'Afrique du Nord - les Red Devils (les "Diables rouges"), devaient perdre plus de la moitié des leurs au cours de terribles combats, décisifs pour le succès du Débarquement : la prise des ponts de Ranville et de Bénouville (Pegasus Bridge), la neutralisation de la batterie de Merville, la capture - de haute lutte - du village fortifié de Bréville. La tête de pont entre l'Orne et la Dives, où luttaient côte à côte les Paras et les Commandos, résista à toutes les contre-attaques allemandes, et constitua un pivot essentiel pour tout le Front allié, lors de la ruée vers la Seine de la deuxième quinzaine d'août 1944.

  • La bataille de Guadalcanal

    Michel Hérubel

    • Presses de la cité (réédition numérique fenixx)
    • 17 Septembre 2019

    « Guadalcanal, le 12 août 1942. - Ça va, Bob, chez vous ? - Oui, mon colonel, les Japs étaient dans mes barbelés. Il n'en reste plus... - OK, Bob, thank you... Le capitaine Robert Putnam reposa son téléphone et soupira. En deux phrases, il avait résumé l'un des exploits les plus sanglants de la bataille en cours. Les Japonais attaquant de toutes parts, en vagues innombrables, les canons de 75 tirant sans arrêt, mais presque sans effet. Pour finir, la contre-attaque d'une poignée de GI, baïonnette au canon, avait définitivement enrayé l'assaut ennemi. » C'est ainsi que commence le récit de Michel Hérubel, qui a enquêté de longs mois sur la bataille de Guadalcanal, l'une des plus sanglantes de la guerre du Pacifique. En y stoppant net l'offensive générale déclenchée par les Japonais sur l'ensemble du front, les marines écrivirent l'une des pages les plus héroïques de leur histoire. Avec son talent habituel, l'auteur, qui a eu accès à des sources encore inédites, nous fait partager la vie quotidienne de ces soldats, qui se battirent à des milliers de kilomètres de leur patrie, sous un climat éprouvant, dans des conditions morales et matérielles effroyables, pendant près de cent jours, sous un ciel de plomb, dans l'eau, la boue, sous le fer et le feu. Un livre splendide sur la condition du guerrier.

  • Philippe Séguin : une certaine idée de la politique

    Jean-Daniel Pierre

    • Presses de la cité (réédition numérique fenixx)
    • 24 Août 2015

    L'approche de la bataille électorale pour les européennes de 1999, où Philippe Séguin tient une place à part, la restructuration actuelle des grands mouvements de droite vont, en cette rentrée, propulser davantage encore sur le devant de la scène cet homme politique dans lequel certains voient déjà le sixième président de la Ve République.

  • Commandos et maquis

    Raymond Muelle

    • Presses de la cité (réédition numérique fenixx)
    • 30 Novembre 2017

    8 mai 1954. Giap, le général communiste, vient de remporter la bataille de Diên Biên Phu. Mais le monde entier ignore que tout l'arrière pays lui échappe. Par dizaine de milliers, les hommes des tribus des montagnes sont entrés en rébellion contre l'ordre rouge. Cette rébellion est l'oeuvre des soldats du GCMA, l'unité la plus méconnue du corps expéditionnaire français.

  • Gentleman Bootlegger

    Freddy Thomelin

    • Presses de la cité (réédition numérique fenixx)
    • 21 Février 2020

    Henri Morazé... Cet homme, plusieurs fois millionnaire en dollars, fut le roi de Saint-Pierre-et-Miquelon. Pendant les années de la Prohibition, il fut un des rares Français à oser naviguer sur le « Rum Row » - le fameux « Boulevard du Rhum » - et le long des côtes américaines, les cales remplies à ras bord de caisses d'alcool de contrebande. Pendant des années, nuit après nuit, il risqua sa vie dans de cruelles parties de « gendarmes et voleurs » avec les Cutters des garde-côtes américains et canadiens. Il vit mourir des hommes, couler des goélettes, brûler des stocks d'alcool, mais jamais - pas une seule fois -, il ne fut pris. Ce « gentleman-bootlegger », qui côtoya Al Capone et traita avec les plus fameux gangsters de l'époque de la Prohibition, est aujourd'hui prisonnier sur son île. Les gouvernements des États-Unis et du Canada ne lui ont, en effet, pas pardonné son audace et ses exploits. Interdit de séjour dans ces deux pays, il ne pourrait quitter l'archipel qu'à bord d'un Transall de l'armée française. Le journaliste Freddy Thomelin a rencontré cet homme étonnant. Pour la première fois, au soir de sa vie, Henri Morazé a accepté de parler. Les incroyables souvenirs de ce Surcouf des temps modernes, raviront tous ceux qui aiment la mer, l'insolence et l'aventure...

  • Les Mahuzier au Caucase

    ,

    • Presses de la cité (réédition numérique fenixx)
    • 18 Septembre 2020

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Ma carrière autour du monde

    Boris Eliacheff

    • Presses de la cité (réédition numérique fenixx)
    • 6 Janvier 2020

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty