Presses de la cité

  • Sa majesté mène l'enquête t.2 ; bain de minuit à Buckingham

    S. J. Bennett

    • Presses de la cité
    • 13 Janvier 2022

    Après un démarrage majestueux, le deuxième volume de la royale série de cosy mysteries " Sa majesté mène l'enquête ".
    L'année 2016, marquée par le référendum sur le Brexit, s'annonce difficile pour Elizabeth II : l'un de ses tableaux préférés, mystérieusement disparu de sa collection privée des années plus tôt, réapparaît dans une exposition. La reine confie à Rozie, sa secrétaire particulière adjointe, la mission de le récupérer, de préférence avec des explications. Pour couronner le tout, l'ambiance au palais de Buckingham est gangrenée par une vague de lettre anonymes.
    Lorsque l'une de ses femmes de chambre est retrouvée morte, exsangue, au bord de la piscine, c'en est trop pour la souveraine, qui décide d'intervenir. Tremblez corbeaux, meurtriers, voleurs et autres pourfendeurs de la royauté : Sa Majesté mène l'enquête !

  • - 50%

    Sa majesté mène l'enquête t.1 ; bal tragique à Windsor

    S. J. Bennett

    • Presses de la cité
    • 6 Mai 2021

    Retrouvez Elizabeth II dans une nouvelle série de cosy crimes : "Sa Majesté mène l'enquête"Quand Miss Marple rencontre The Crown !Windsor, printemps 2016. La reine Elizabeth II s'apprête à célébrer ses 90 ans et attend avec impatience la visite du couple Obama. Mais au lendemain d'une soirée dansante au château, un pianiste russe est découvert pendu dans le placard de sa chambre, quasiment nu.
    Shocking! Lorsque les enquêteurs commencent à soupçonner son personnel d'être impliqué dans cette sordide affaire, Sa Majesté, persuadée qu'ils font fausse route, décide de prendre les choses en main. Mais être reine a ses inconvénients, et notamment celui de ne pas passer inaperçue. C'est donc Rozie, sa secrétaire particulière adjointe, qui va l'aider à démêler ce sac de noeuds...
    God save the Queen du cosy crime !

  • Infantilisation

    Mathieu Laine

    • Presses de la cité
    • 21 Janvier 2021

    L'infantilisation est de tous les partis. Depuis des décennies, c'est elle qui nous dirige.Face à la pandémie, la France a, jusqu'à l'absurde, rivalisé d'imagination bureaucratique.
    " Pour notre Bien ", l'Etat nounou provoque une fièvre maternante, hygiéniste et centralisatrice.
    Elle révèle un mal préexistant : notre infantilisation croissante, de plus en plus consentie. Comme
    un chemin de servitude.
    L'infantilisation est un poison lent. A trop abandonner nos libertés, nous désapprenons la liberté. A la levée d'écrou, il nous faudra quitter les jupes en fer de
    Big Nanny. Avant qu'il ne soit trop tard.
    Infantilisation offre de penser ce phénomène et livre des anticorps précieux pour nous en arracher.

empty