Littérature traduite

  • Pourquoi et comment l'Univers a-t-il commencé ? Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? Quelle est la nature de la réalité ? Comment expliquer que les lois naturelles soient aussi finement ajustées ? Et nous, pourquoi donc existons-nous ?Longtemps réservées aux philosophes et aux théologiens, ces interrogations relèvent désormais aussi de la science. C'est ce que montrent ici avec brio et simplicité Stephen Hawking et Leonard Mlodinow, s'appuyant sur les découvertes et les théories les plus récentes, qui ébranlent nos croyances les plus anciennes. Pour eux, inutile d'imaginer un plan, un dessein, un créateur derrière la nature. La science explique bel et bien à elle seule les mystères de l'Univers. Des réponses nouvelles aux questions les plus élémentaires : lumineux et provocateur ! Le premier ouvrage important de Stephen Hawking depuis dix ans. Célébrissime auteur d'Une brève histoire du temps, de Trous noirs et Bébés univers et de L'Univers dans une coquille de noix, Stephen Hawking est professeur à l'Université de Cambridge. Leonard Mlodinow est physicien au California Institute of Technology.

  • Écoutez ! Dans ce nouveau livre, Peter Brook, dramaturge et metteur en scène de renommée mondiale, livre un ensemble de réflexions très personnelles sur le son et la musique - de l'influence surprenante qu'ont eue les spectacles de Broadway sur son célèbre Songe d'une nuit d'été à l'attrait des applaudissements, jusqu'à cet espace ultime de vide qu'est le silence. Le livre est parsemé d'anecdotes sur la vie de l'auteur et de souvenirs de ses réalisations à l'opéra, au théâtre et au cinéma. Peter Brook parle de ses productions les plus remarquables et de ses rapports avec des personnalités comme Truman Capote, Laurence Olivier et Vivien Leigh, avec lesquelles il a travaillé. Il évoque aussi des styles musicaux et des cultures du monde entier. À l'écoute déploie tout le talent et l'acuité de Brook, avec l'esprit et la finesse d'analyse qu'on lui connaît. On y retrouve la veine de ses écrits précédents, sur Shakespeare, et aussi sur le langage et le sens dans Du bout des lèvres. Peter Brook est l'un des plus grands dramaturges contemporains. De la Royal Shakespeare Company au théâtre des Bouffes du Nord, ses productions, comme Timon d'Athènes, Mesure pour mesure, La Conférence des oiseaux, ont marqué l'histoire du théâtre. Il a également mis en scène des opéras et réalisé des films, dont Moderato cantabile, Le Roi Lear et Le Mahabharata en collaboration avec Jean-Claude Carrière. Aux éditions Odile Jacob, il a publié Du bout des lèvres. Jean-Claude Carrière est scénariste, dramaturge, écrivain, auteur de grands succès comme Einstein, s'il vous plaît, Fragilité, Tous en scène et, plus récemment, Croyance, La Paix, Ateliers. 

  • Avec les mots de l'écrivain, le talent du poète, Carlo Rovelli nous fait apercevoir le mystère du monde, la beauté du monde, une beauté à couper le souffle. Ces « sept leçons » donnent un aperçu rapide des aspects les plus importants et fascinants de la grande révolution qui a bouleversé la physique au XXe siècle, et surtout des questions et des mystères que cette révolution a soulevés. Elles nous emmènent dans le monde enchanté des grandes idées de la physique actuelle : de la relativité générale d'Einstein à la physique quantique, des particules élémentaires à l'architecture de l'Univers, de la gravité quantique à la nature du temps et de la conscience. Un éblouissement ! Traduit en vingt-quatre langues, les Sept brèves leçons de physique sont un best-seller mondial. Carlo Rovelli, physicien et historien des sciences, membre senior de l'Institut universitaire de France, est l'un des pères, internationalement reconnu, de la « gravité quantique à boucles », théorie qui cherche à comprendre l'intérieur des trous noirs et les tout premiers instants de l'Univers. Il dirige le groupe de recherche en gravité quantique au Centre de physique théorique de Marseille-Luminy. 

  • Le regret d'être mere

    Orna Donath

    Ce livre est un cri d'alarme. Oui, certaines femmes regrettent d'être mère. Elles aiment leurs enfants, mais elles ont aussi besoin de s'exprimer par elles-mêmes, de s'épanouir, de réussir. Il n'est pas toujours facile de concilier le fait d'être mère et celui d'être une femme qui se réalise. L'idée même que l'on puisse concevoir du regret d'être mère peut être troublante. Orna Donath a interrogé de nombreuses femmes pour ce livre et propose l'idée suivante : nous devons nous questionner sur la façon dont la société pousse les femmes vers la maternité et pourquoi celles qui ne sont pas prêtes à suivre ce chemin sont encore considérées comme pouvant être une menace. Un livre étayé, nouveau, qui force à réagir. « Une enquête qui défie les tabous de la société, car tout remords est toléré, sauf celui d'avoir des enfants dans le monde. » Vanity Fair. « Grâce à ses recherches et à son livre, Orna Donath a rendu visible quelque chose qui, jusqu'à aujourd'hui, était limité aux confessions entre amis ou sur le divan des psychothérapeutes. » Der Spiegel. Orna Donath est docteur en sociologie, elle enseigne à l'Université Ben Gourion du Néguev en Israël où elle mène des recherches sur les attentes sociales auxquelles les femmes sont confrontées. Le regret d'être mère est son premier livre et a déjà rencontré un écho international. 

  • La voie vers l'éveil

    Dalaï-Lama

    « Le Dalaï-lama est l'une des rares personnes au monde à jouir d'une immense autorité morale et à susciter chez des millions de gens le respect et une profonde sympathie. Il sait, dans un monde désenchanté, ouvrir les coeurs et y déposer un message de confiance et d'espoir », écrit Matthieu Ricard dans la préface à ce livre. Le Dalaï-lama en donne ici un exemple, au fil de ces pages érudites et profondes où il expose pour la première fois à destination du plus grand nombre les subtilités du Grand Traité des étapes de la voie vers l'éveil, de Tsong-kha-pa, le fondateur au XIVe siècle de l'un des principaux courants du bouddhisme tibétain. En le suivant pas à pas à la découverte de la vision du monde bouddhiste et des différentes pratiques qui s'offrent à qui veut y adhérer, on saisit surtout à quel point cet enseignement vieux de plusieurs siècles conserve toute sa pertinence dans un monde où fait toujours défaut ce qui, pour le Dalaï-lama comme pour ceux dont il est la voix, compte le plus : l'harmonie. C'est l'enseignement le plus développé qu'il ait jamais donné à des Occidentaux, et jamais des Occidentaux n'ont eu ainsi la chance d'en recevoir de sa part un aussi complet sur la totalité de la voie bouddhiste. Sa Sainteté le quatorzième Dalaï-lama est considéré comme le plus important dirigeant bouddhiste de notre temps. Chef spirituel en exil du peuple tibétain, il est prix Nobel de la paix. Remarquable pédagogue, il est l'auteur de plus de cent ouvrages. 

  • « Mon âme est un orchestre caché, écrivait le poète Fernando Pessoa. Je ne me connais que comme symphonie. » D'où vient donc cette musique si particulière qui se joue en nous et nous accompagne à chaque moment ? D'où vient que nous soyons des êtres conscients, éprouvant toujours, dès que nous ouvrons les yeux et quoi que nous fassions, le sentiment inébranlable d'être toujours les mêmes ? Et quels sont, au tréfonds de nos cellules, les mécanismes qui permettent l'émergence de ce qu'il y a de plus humain en nous, nos sentiments, nos pensées, nos créations ?Antonio Damasio, l'un des spécialistes des neurosciences les plus importants et les plus originaux, lève ici le voile sur la fabrique de la conscience. Au sein du cerveau, bien sûr, et qui plus est dans ses parties les plus profondes, si intimement liées au corps et à la régulation de la vie biologique. Non, la conscience et le soi ne sont pas une « chose », une « substance », une « entité » en nous, comme on l'a longtemps postulé. Bien au contraire, ils forment un ensemble dynamique de processus nés petit à petit au fil de l'évolution biologique. Pour autant, les « naturaliser » ainsi, est-ce rabaisser l'homme ? Sûrement pas, pour Antonio Damasio, tant on peut s'émerveiller de la mécanique rendant possible la symphonie dont, à chaque instant de notre vie, nous sommes le chef d'orchestre. Une approche très originale, qui renouvelle en profondeur la science de la conscience. Antonio Damasio est professeur de neurosciences, de neurologie et de psychologie. Il dirige l'Institut du cerveau et de la créativité à l'Université de Californie du Sud et est professeur adjoint au Salk Institute de La Jolla. Ses ouvrages ont été traduits dans une trentaine de langues ; il est notamment l'auteur de L'Erreur de Descartes et de Spinoza avait raison, qui ont connu un immense succès.

  • Stephen Hawking, à lui seul, a profondément transformé notre manière de considérer l'univers. Reconnu dans le monde entier comme l'un des plus brillants physiciens théoriciens depuis Einstein, il a rendu accessibles au plus grand nombre les idées modernes sur la nature et l'évolution du cosmos. Mêlant récit autobiographique et réflexions sur ses recherches, il présente ici le dernier état de sa pensée sur le temps, la structure de la matière, l'avenir de l'univers. Professeur à l'université de Cambridge, Stephen Hawking est l'auteur d'Une brève histoire du temps.

  • Du bout des lèvres

    Peter Brook

    « Du bout des lèvres, on fait des confidences. Sans appuyer, sans même argumenter, en se laissant tout simplement aller. On dit alors ce qu'on ne dit jamais, les paroles vagabondent, les mots s'amusent (pour une fois, ils en ont le droit). Peu de vies - je peux en témoigner - ont été aussi riches et actives que celle de Peter Brook. Passent ici, comme en se jouant, un souffle puissant, des murmures rares, porteurs de rires et aussi d'émotions nécessaires. Ce sont les confidences de nulle part ailleurs. Peter est, comme son nom l'indique, un ruisseau, une source d'eau toujours fraîche et claire qui fertilise toutes les terres qu'elle traverse. On boirait cette eau, à la régalade, car c'est une eau qui donne soif. J'ai travaillé à ses côtés pendant près de quarante ans. Et pourtant, en le traduisant, j'avais l'impression, à chaque page, de l'écouter pour la première fois. » J.-C. C. Peter Brook est l'un des plus grands dramaturges contemporains. Il a mis en scène de nombreuses pièces pour la Royal Shakespeare Company et pour le théâtre des Bouffes du Nord à Paris. Ses productions, comme Timon d'Athènes, Mesure pour mesure, La Conférence des oiseaux, ont marqué l'histoire du théâtre. Il a également mis en scène des opéras et réalisé plusieurs films, dont Moderato cantabile, Le Roi Lear et Le Mahabharata en collaboration avec Jean-Claude Carrière. Jean-Claude Carrière est scénariste, dramaturge, écrivain, traducteur. Il est l'auteur de grands succès comme Einstein, s'il vous plaît, Fragilité, Tous en scène et, plus récemment, Croyance ainsi que La Paix.

  • Pionnier dans l'étude de la gravité quantique, Carlo Rovelli propose dans ce livre une vaste fresque des grandes avancées de la physique. Des atomes de Démocrite aux « atomes d'espace », de la chaleur des trous noirs aux hypothèses sur le rôle de l'information dans notre perception de la réalité, il nous guide, sans aucune équation, sur le fascinant chemin des grandes théories - physique quantique, relativité générale - qui ont changé notre vision du monde et nous ont dévoilé, par-delà le visible, une autre réalité. Atomes, quanta et espace-temps courbe mènent le lecteur vers l'étrange image du réel suggérée par la physique d'aujourd'hui : celle d'un monde sans espace ni temps, ni énergie. Seulement un fourmillement probabiliste de quanta élémentaires qui, dans leur danse folle, dessinent l'espace, le temps, la matière et la lumière. C'est la trame d'un nouveau regard sur la réalité qui se révèle sous la plume d'un merveilleux conteur. Carlo Rovelli, physicien et historien des sciences, membre senior de l'Institut universitaire de France, est l'un des pères, internationalement reconnu, de la « gravité quantique à boucles », théorie qui cherche à comprendre l'intérieur des trous noirs et les tout premiers instants de l'Univers. Il dirige le groupe de recherche en gravité quantique au Centre de physique théorique de Marseille-Luminy. 

  • Version numérique vendue sans CD Le livre que vous tenez entre les mains est consacré aux techniques de méditation en pleine conscience. Associant tradition orientale et thérapie cognitive, ces techniques, scientifiquement validées, ont fait la preuve de leur efficacité. Non seulement elles aident à guérir et à prévenir la maladie dépressive, mais elles permettent, pratiquées régulièrement, de retrouver le goût simple de la vie. Lisez, pratiquez et jugez par vous-même !« Ce guide lucide, à la fois rigoureux dans sa démarche scientifique et éclairant dans son approche pratique, offre une planche de salut pour retrouver la liberté intérieure, la joie de vivre et l'ouverture au monde, et pour éviter de sombrer à nouveau dans un gouffre sans lumière. » Matthieu Ricard.« Révolutionnaire... Un guide vraiment utile pour atteindre l'équilibre émotionnel. Je recommande au plus haut point ce livre et le CD qui l'accompagne. » Daniel Goleman, auteur de L'Intelligence émotionnelle. Mark Williams est professeur de psychologie clinique à l'Université d'Oxford en Grande-Bretagne. John Teasdale, chercheur, travaille au département de psychiatrie de l'Université d'Oxford et à l'unité de neurosciences de l'Université de Cambridge, en Grande-Bretagne. Zindel Segal, psychothérapeute, dirige l'unité de thérapie cognitivo-comportementale au centre Addiction et Santé mentale de Toronto, au Canada. Jon Kabat-Zinn est professeur émérite de médecine à l'Université du Massachusetts, aux États-Unis.

  • Dieu est-il mathématicien? Le grand mystère des mathématiques est leur stupéfiante adéquation au monde dans lequel nous vivons. Non seulement elles décrivent avec une incroyable précision les phénomènes physiques, mais elles parviennent aussi, via la statistique, à simuler les comportements les plus « humains » qui soient. À cette « déraisonnable efficacité des mathématiques dans l'explication des phénomènes naturels » s'ajoute un autre mystère : comment se fait-il que des raisonnements abstraits, complètement étrangers à notre réalité, finissent toujours par trouver une application ? Faut-il en conclure, comme les platoniciens, qu'il existe une réalité mathématique distincte de la nôtre, ou, comme les constructivistes, que les mathématiques progressent et évoluent en fonction de nos besoins ? De Pythagore et Euclide à Descartes, de Newton à Einstein, tous les mathématiciens se sont un jour posé cette question. Et l'on est passé d'un « Dieu mathématicien », encore présent chez George Boole, père de la logique mathématique, à un Homo mathematicus façonné par l'évolution et capable d'appréhender le réel avec des outils mathématiques de plus en plus sophistiqués. C'est cette histoire pleine de rebondissements inattendus que raconte Mario Livio, avec force citations surprenantes qui montrent que les mathématiques, loin d'être une activité désincarnée réservée à quelques happy few, procèdent d'une démarche accessible à tous. Mario Livio, astrophysicien, est directeur de recherches au Space Telescope Science Institute et travaille sur les résultats du télescope spatial Hubble. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages à succès sur l'astrophysique et les mathématiques. 

  • La révolution technologique vient seulement de commencer ! Tel est le propos de ce livre, écrit par deux grands experts américains des nouvelles technologies. Leur optimisme se fonde sur la fameuse loi de Moore, qui veut que les capacités de calcul des ordinateurs doublent tous les dix-huit mois. Une loi exponentielle qui accouche d'un monde nouveau tous les dix-huit mois... Des voitures autonomes se jouant des aléas de la circulation aux robots capables de nous remplacer dans les tâches ménagères, en passant par toutes les innovations de la santé et de l'information, ce livre nous entraîne au coeur de la Silicon Valley avant de nous faire pénétrer les arcanes de ce que les auteurs appellent le « deuxième âge de la machine » : une révolution industrielle sans précédent, qui mêle intelligence artificielle, robotique et économie numérique. Très accessible, ce livre est une contribution décisive au débat sur la croissance et la productivité. Et même s'il n'annonce pas encore la disparition du travail, il en appelle cependant aux entreprises et aux gouvernements pour accompagner ces mutations et répartir l'abondance. Erik Brynjolfsson est économiste et dirige le Center for Digital Business du MIT (Massachusetts Institute of Technology). Andrew McAfee dirige la recherche scientifique du Center for Digital Business du MIT. 

  • à quoi sert le couple ?

    Willy Pasini

    À quoi sert le couple ? La question ne relève pas de la seule provocation. À l'heure où la conjugalité traverse une crise sévère, Willy Pasini nous invite à une exploration aussi précise qu'actuelle de notre sphère intime. Le livre s'attache, dans un premier temps, à définir son champ d'investigation. Qu'est-ce qu'un couple ? Y a-t-il différents styles de couple et de quelle nature sont alors les liens qui soudent ses membres ? Comment distinguer un couple malade d'un couple sain ? Quels sont les problèmes spécifiques au jeune couple ? Et, inversement, quelles crises doivent affronter les unions plus anciennes ? Enfin, quels comportements sont à proscrire et quels sont ceux qui, dans les cas extrèmes, peuvent sauver des liens déjà vacillants ? À partir de quand consulter et qui faut-il aller voir ?Le professeur Pasini aborde par ailleurs des questions beaucoup plus aïgues : faut-il préférer le concubinage au mariage ? Comment gérer ensemble l'argent ? Peut-on résoudre la tension entre la promesse de fidélité et l'attrait de la nouveauté, question d'autant plus actuelle que les nouvelles pratiques sexuelles révolutionnent l'érotisme conjugal ? D'une approche résolument concrète et nourrie par une longue expérience clinique et théorique, À quoi sert le couple ? souhaite nous faire mieux connaître le territoire mystérieux des rapports entre les hommes et les femmes. Willy Pasini est psychiatre et sexologue. Il enseigne à Genève.

  • L'amour est plus fort que tout. Mais alors que faire quand l'un trahit l'autre ?Pourquoi les blessures amoureuses sont-elles souvent si douloureuses et si longues à cicatriser ?Surtout, comment faire pour que le couple soit plus fort que la trahison et que l'amour triomphe, malgré tout ?Willy Pasini est psychiatre et sexologue. Il est l'auteur de nombreux ouvrages qui ont été de grands succès parmi lesquels À quoi sert le couple ?, La Jalousie et, plus récemment, Des hommes à aimer.

  • Le temps d'aimer

    Willy Pasini

    Qu'il s'agisse de notre vie sociale, du fonctionnement de notre esprit ou des aléas de notre désir, tout, chez nous, peut-être examiné selon les catégories de la hâte ou de la lenteur. De la frénésie de produire et de consommer aux embouteillages des grandes villes, de la prise de décision fulgurante à la langueur amoureuse, la vie moderne est rythmée par l'alternance de temps longs et de temps brefs, pleins ou creux. Mais cette obsession du temps qui caractérise l'homme moderne s'accompagne-t-elle de son utilisation optimale ? Savons-nous bien profiter de la variété des rythmes de la vie ? Et savons-nous encore quand il est judicieux d'accélérer ou bien urgent de ralentir ? Après avoir montré qu'il existe de bonnes et de mauvaise lenteurs, comme il existe de bonnes et de mauvaise hâtes, Willy Pasini s'intéresse plus particulièrement à l'application de ses deux catégories dans l'ordre des sentiments et de la sexualité. À quel rythme le désir naît-il et meurt-il ? Comment l'érotisme peut-il se maintenir dans le couple au fil du temps ? Quand, dans une relation amoureuse, est-il temps d'attendre ? Et quand est-il temps de réagir ? C'est donc à la recherche d'un équilibre temporel dans la vie et dans l'amour que nous emmène l'auteur, à partir d'exemples concrets et de cas cliniques, afin de permettre à chacun d'entre nous de retrouver une meilleure utilisation du temps. Professeur de psychiatrie et de psychologie à l'université de Genève, fondateur de la Fédération européenne de sexologie, Willy Pasini est l'auteur aux Éditions Odile Jacob de À quoi sert le couple ?

  • Nous avons tous été des Télémaque. Nous avons tous au moins une fois regardé la mer dans l'attente de quelque chose. Quelque chose revient toujours de la mer... Aujourd'hui, ce que nos enfants attendent, c'est un père, mais pas n'importe quel père, pas un père autoritaire, à l'ancienne, mais un père qui puisse, par sa présence, témoigner de sa foi en l'avenir et donner un sens à l'existence. Télémaque est ce fils qui non seulement attend le retour de son père Ulysse, mais qui part à sa recherche. Il est celui qui oeuvre pour que soient rétablies, dans sa maison envahie par les prétendants, la loi et la parole paternelles. Ici nul conflit entre générations comme chez OEdipe, nulle affirmation stérile de soi comme chez Narcisse, mais une demande inédite de père, un besoin de témoignage qui établisse de façon ferme qu'on peut vivre avec dynamisme et vitalité sur cette terre. Au final, c'est de ce voyage du fils que dépendront le retour du père, le rétablissement de la Loi et la possibilité d'une nouvelle alliance entre générations. Au coeur d'une réflexion très actuelle sur les relations parents/enfants, la question cruciale de la transmission et de la filiation : de quoi nos enfants ont-ils fondamentalement besoin d'hériter pour pouvoir avancer dans la vie ? Massimo Recalcati est psychanalyste. Spécialiste de la question du père, il enseigne aujourd'hui à l'Université de Pavie. Vrai phénomène d'édition en Italie, il est aujourd'hui considéré comme l'un des essayistes les plus brillants de sa génération.   

  • Grande figure spirituelle de notre temps, personnalité mondialement reconnue, Sa Sainteté le Dalaï-lama, chef spirituel du peuple tibétain, lauréat du prix Nobel de la paix, est une source de rayonnement et d'inspiration pour les bouddhistes et les nonbouddhistes. Dans cet ouvrage remarquable, il nous éclaire sur les deux grandes traditions, palie et sanskrite, qui nourrissent et enrichissent le bouddhisme aujourd'hui. Abordant avec bienveillance et érudition tous les points majeurs de la doctrine bouddhiste, il nous montre généreusement en quoi l'amour, la compassion, la joie et l'équanimité sont des valeurs dont chacun de nous peut humblement s'approcher. « Un livre remarquable à de nombreux points de vue. J'en ai apprécié l'intelligence et la portée universelle. Cet ouvrage est également précieux pour les Occidentaux désireux de mieux comprendre le bouddhisme et aussi de mieux en apprécier le visage et le langage. » Christophe André « Sa Sainteté et Thubten Chödrön, animés d'un souci d'exactitude et d'une attention exceptionnels, ont élaboré une offrande qui vient à point nommé, oeuvre à la fois passionnante et empreinte de sagesse. » Jon Kabat-Zinn Sa Sainteté le Dalaï-lama est l'auteur d'innombrables ouvrages qui font référence, parmi lesquels La Voie vers l'éveil. Bhikshuni Thubten Chödrön est moniale bouddhiste. Traduit de l'anglais (États-Unis) par Carisse Busquet

  • L'idée que chacun de nous se fait de la nature humaine affecte toute notre vie, de la manière dont nous élevons nos enfants à nos positions politiques. Les sciences permettent aujourd'hui de mieux la comprendre, de mieux cerner les structures innées qui régissent nos pensées et nos sentiments. Et pourtant, beaucoup redoutent que ces découvertes ne viennent justifier les inégalités sociales, empêcher le progrès, ruiner la notion même de liberté et de responsabilité. S'appuyant sur les données scientifiques les plus récentes, Steven Pinker dénonce les dogmes qui obscurcissent la vision de ce que nous sommes. Malgré sa popularité auprès de nombreux intellectuels au cours du XXe siècle, l'idée que tout en nous est acquis a peut-être fait plus de mal que de bien. Après tout, elle nie notre commune humanité et nous égare en matière d'éducation ou de politique. Non, l'idée de nature humaine n'est pas dangereuse !Steven Pinker est professeur de psychologie à l'Université Harvard. Ses recherches sur la cognition et la psychologie du langage lui ont valu plusieurs prix, notamment de l'Académie des sciences américaine. Il est éditeur associé de la prestigieuse revue Cognition et a publié deux ouvrages désormais considérés comme des classiques, L'Instinct du langage et Comment fonctionne l'esprit.

  • La vitalité peut prendre toutes sortes de formes dynamiques ; elle imprègne notre vie quotidienne, elle se manifeste en psychologie, elle habite les arts, elle agit en psychothérapie, mais qu'est-ce que la vitalité ? Et comment l'appréhender ? Pour Daniel Stern, la vitalité est un phénomène qu'il est possible d'analyser grâce à ses manifestations physiques et psychiques - mouvement, temps, espace, force perçue, intention sous-jacente. Remontant jusqu'aux origines de son développement en chacun de nous, il nous montre en quoi la compréhension de la vitalité peut aussi aider au processus thérapeutique, tout en s'intégrant à ce que nous savons aujourd'hui du fonctionnement du cerveau humain.« Une méditation importante sur un aspect central de ce qui constitue notre humanité. » Antonio Damasio, auteur de L'Erreur de Descartes.« Un livre fascinant qui entre dans les détails de notre vie consciente. » Robert Wilson, metteur en scène. Psychiatre, professeur et praticien de réputation internationale, Daniel N. Stern est l'auteur de nombreux ouvrages qui font référence. Il a notamment publié Journal d'un bébé, La Naissance d'une mère, en collaboration avec son épouse, Nadia Bruschweiler-Stern, et Le Moment présent en psychothérapie.

  • Comment fédérer des milliers de cités provenant d'horizons juridiques et culturels différents en un ensemble cohérent et efficace sans que tout sombre dans le chaos ou la tyrannie ? C'est le problème qu'a dû affronter la cité de Rome, une fois conquise une grande partie du monde occidental. Par leur créativité incessante, les juristes romains ont petit à petit conçu un droit civil qui intégrait des éléments étrangers tout en les qualifiant de romains. Créant une homogénéité à partir de l'hétérogénéité, ce travail séculaire a abouti en 212 de notre ère à la Constitution Antonine, par laquelle l'empereur Caracalla a accordé la citoyenneté romaine à tous les hommes libres du monde romain. Déconstruisant bon nombre d'opinions modernes concernant Rome, la République et l'Empire, ce livre retrace cette aventure intellectuelle et politique extraordinaire qui n'est pas sans rappeler certaines questions contemporaines issues de la mondialisation. Professeur à l'Université de Chicago, Clifford Ando est historien du droit et de la religion romaine. Il a récemment publié The Matter of the Gods : Religion and the Roman Empire (2009) et Imperial Roma : The Critical Century (2012). Le présent livre est issu de conférences qu'il a données au Collège de France en mars 2010. 

  • Qu'est-ce qu'une vraie démocratie ? Et qu'est-ce qu'une bonne constitution ? Un document figé qu'il faut changer à chaque crise ? La Constitution américaine et son histoire ne peuvent-elles nous servir de modèle pour réfléchir à la meilleure manière de faire évoluer nos propres institutions ?Un grand constitutionnaliste et un éminent journaliste politique mettent au jour ce qu'est vraiment la Constitution américaine : un document pragmatique qui canalise les intérêts particuliers pour en extraire un consensus productif. Le Génie de l'Amérique raconte ainsi l'histoire de cette constitution, de sa rédaction à nos jours, à travers les crises et les turbulences qu'elle a permis de traverser. Eric Lane et Michael Oreskes en appellent à la responsabilité des dirigeants politiques et plaident pour qu'ils respectent leur rôle institutionnel. Pour eux, il est essentiel de ne pas perdre l'esprit des fondateurs ; sinon, c'est la démocratie qui est en danger. Eric lane est professeur de droit à la Hofstra University School of Law et membre du Brennan Center for Justice. Il a dirigé plusieurs commissions de révision constitutionnelle aux États-Unis et a été conseiller des sénateurs démocrates de l'État de New York. Michael oreskes a été le rédacteur en chef de l'International Herald Tribune et a notamment été correspondant politique du New York Times. Il est l'un des dirigeants de l'agence de presse Associated Press.

  • Notre crâne abrite des mécanismes bien plus efficaces et plus économiques que les ordinateurs les plus avancés !Cet ouvrage dresse le bilan des études expérimentales montrant comment le cerveau crée notre monde mental. S'appuyant sur des données issues de l'imagerie cérébrale, d'expériences de psychologie et du suivi de patients, Chris Frith, l'un des grands spécialistes mondiaux des neurosciences, brosse le tableau complet des mécanismes expliquant le fonctionnement de notre esprit et permettant la perception, l'action, la décision, la mémoire ou encore les émotions.« Une extrême clarté de pensée sur des sujets psychologiques très complexes. » Oliver Sacks.« Une fascinante visite guidée à travers les interfaces entre l'esprit et le cerveau, par un pionnier du domaine. » V. S. Ramachandran.« Un must ! » Eric Kandel, prix Nobel de médecine. Chris Frith est professeur de neuropsychologie au Wellcome Trust Centre for Neuroimaging de University College, à Londres.

  • Dans une société comme la nôtre, où tout est montré, tout est dit, tout est exposé, comment trouver la tendresse, l'amour, la confiance ?Quel peut être l'avenir du couple s'il n'y a plus de sphère privée ? Que devient le désir s'il n'y a plus de mystère ? Et s'il fallait renouer avec le silence, l'intimité, le secret pour connaître l'amour, pour éprouver quelque chose de profond, de réel, pour vivre enfin la vraie vie ? Ne pas renoncer à ses rêves, bien s'entendre avec soi-même, avoir le goût de l'imprévu, rechercher aussi la connivence intellectuelle, telles sont quelques-unes des suggestions que Willy Pasini développe pour nous dans ce petit manifeste de l'intimité. Psychiatre, sexologue, psychothérapeute, Willy Pasini est l'auteur de plus d'une quinzaine d'ouvrages à succès, parmi lesquels À quoi sert le couple ?, La Force du désir et, plus récemment, Le Couple amoureux. 

  • Pourquoi donc Byzance a-t-elle survécu deux fois plus longtemps que Rome, son équivalent d'Occident ? Cette endurance extraordinaire est d'autant plus remarquable qu'elle n'était favorisée ni par la géographie ni par une prépondérance militaire. Selon Edward Luttwak, cette performance est due à l'habileté de ses souverains qui ont su s'adapter aux circonstances et inventer de nouveaux moyens de faire face à leurs ennemis successifs. La stratégie reposait donc moins sur la force militaire que sur la persuasion. Et, même au combat, les Byzantins étaient moins portés à détruire leurs adversaires qu'à les contenir. Apparue au ve siècle face à la formidable menace représentée par les Huns d'Attila, vaincus avec un minimum de forces, cette méthode a continué à s'affiner au fil des siècles. Edward Luttwak analyse avec une extraordinaire précision tous les aspects de cet incomparable art de la guerre, étudiant aussi bien la religion et le pouvoir à Byzance que sa diplomatie, ses pratiques dynastiques, ses armes, sa tactique, son système fiscal ou encore ses méthodes d'espionnage. La « résilience » de Byzance : une leçon pour les grandes puissances de demain ?Auteur notamment du Grand Livre de la stratégie et de La Grande Stratégie de l'Empire romain, Edward Luttwak est l'un des spécialistes de stratégie et de géopolitique les plus respectés à l'échelle internationale. Il travaille notamment au Centre d'études stratégiques et internationales de Washington.

empty