Sciences & Techniques

  • « Et puis, un jour, jai joui. Tout mon corps, toute mon âme. Enfin ! Je nai pas honte de le clamer : jai joui pour la première fois à trente-cinq ans. La jouissance féminine est une grande fête. Elle est puissante, belle, cest une joie qui transporte, dans laquelle on lâche prise, on lâche tout, on laisse échapper. »
    Adeline Fleury, consacre ce « Petit éloge » à la jouissance des femmes ce grand mystère. Au travers de ses lectures, de son expérience personnelle, avec des mots poétiques et parfois crus, lauteur nous fait ressentir, à chaque page, que jouissance et renaissance sont unies et que plaisir et liberté sont indissociables.

empty