Littérature générale

  • Chapitre 1 « Marc Page ? » - Il roulait trop vite ? - Oui. - Il s'est déporté sur la droite ? - Oui. - Il téléphonait ? - Oui. - Vous m'avez sauvé la vie ? - Oui. - Vous êtes ? - Soulagé. * * * Rien de sexuel. Quand je pensais à Justine, ça n'avait Rien de sexuel. Les derniers chiffres sont tombés : Rien de sexuel dans 99,999 % des situations (des cas recensés à ce jour) (nous sommes mercredi, depuis une minute). Quand j'étais avec Justine, ça n'avait Rien de sexuel. Quand je regardais ses jambes, en revanche, les statistiques s'affolaient : on chutait à 30 %. Ça n'avait Rien de sexuel à 30 %. Et si je m'abandonnais un court instant à la contemplation de ses roses lèvres : 25 %. Tous les autres pourcentages sont disponibles sur : materjustine.fr Ou sur : riendesexuel.com (là, tu cliques entre les seins de Justine, et c'est bon, tu as tout.) Voilà. On resta silencieux.

  • Au cours de ces chauds étés méditerranéens, le département du Var vit à l'heure du tourisme. Farniente pour les vacanciers, travail accru pour les autres, entre autres pour les forces de l'ordre ; les accidents en tous genres, les infractions et les délits habituels sont en augmentations avec l'afflux touristique en cette période ; c'est le quotidien de la police toulonnaise, un rituel bien ordonné depuis de longues années. Pourtant en cet été 2013, plusieurs meurtres vont briser la routine classique et interpeller varois et touristes plus habitués à la médiatisation d'accidents nautiques qu'à celle, plus brutale, d'assassinats ! La brigade criminelle de l'antenne varoise du SRPJ saisie, va devoir rapidement les élucider, surtout lorsque l'un d'entre eux, ô crime de lèse-majesté, est commis dans cette île paradisiaque de Port-Cros, parc national mondialement connu. Entre notables aux méthodes particulières et aux amitiés douteuses, à leur puissance financière et politique, et un passé relativement lointain enveloppant de son voile mystérieux les habitants de la petite île de l'archipel hyérois, les policiers de la PJ arriveront-ils à délier le fil ténu de cette intrigue singulière ?

  • Février 1849, Seconde République, dans une France qui peine à sortir de la confusion où l'a conduite la révolution qui a chassé de son trône le dernier Roi des Français.
    Alice, jeune mariée d'à peine vingt ans, a emménagé quelques mois auparavant chez son mari, une longue bâtisse appelée La Louvardière, nichée au coeur d'un parc boisé, dans le département de la Nièvre. Or, la jeune femme peine à y trouver sa juste place : les domestiques lui paraissent hostiles, la demeure encore mal connue résonne de bruits étranges, et surtout une présence invisible pourrait bien y rôder. Par ailleurs, si Lionel de Châtenay est un mari aimable et prévenant, il semble lui aussi hanté par le souvenir de sa première épouse.
    Alice devra apprendre à surmonter ses peurs et ses doutes, gagner l'estime et la confiance de Lionel, et enfin maîtriser à la fois la domesticité et son nouveau rôle de maîtresse de maison. Toutefois, la tâche ne lui sera pas facilitée, et un certain nombre d'événements étranges et imprévus viendront se mettre en travers de son chemin - ou plutôt de son cheminement.
    Cet ouvrage a pour thématique celle du mystère face aux éléments tangibles et concrets. Peut-on avoir une réponse à toutes les questions que l'on se pose ? Peut-on jamais vraiment connaître les gens que l'on côtoie ? Où sont les limites de la connaissance humaine ?

  • Mathilde pensait faire un voyage d'agrément, avec retrouvailles et exotisme en prime mais la réalité va être toute autre. Itinéraire jubilatoire sur le sol camerounais. Confrontation surprenante avec le monde africain, le récit oscille entre conte et comédie théâtrale, Aventure plus que mésaventure, « En double file » est un récit écrit sur un ton amusé pour une lecture décontractée.

  • Island Castaways Children est un orphelinat pas comme les autres. Il est tenu par Wendy D et quelques membres de sa famille. Cette décision de tenir un tel établissement est la ré­sultante du passé de la maîtresse de maison. Les enfants re­cueillis sont des enfants perdus. Ils ont été enlevés, tout comme elle, parce qu'ils refusaient de grandir. Alors qu'elle ramène des enfants dans leur famille, la voilà embarquée dans de nouvelles aventures avec son frère Michel et son ami le capitaine Hook.

  • Pitié pour votre chat, il a eu une journée compliquée. Entre les attaques de mouches, la piètre qualité de ses croquettes et les misères que lui font les humains, il a besoin de souffler... Lisez-donc ce journal de bord pour vous en convaincre !

    Se considérant comme salarié en charge de la sécurité de son appartement, le chat auteur de ces lignes a décidé de se faire le porte-parole de la condition féline. Il consigne jour après jour les événements de son quotidien, et livre, au détour de ses récits, un témoignage tant humoristique que lucide sur nous autres, hommes.

    Somme de 365 histoires en une, ce livre se lira d'une traite ou par petites touches, par les petits et les grands, amateurs de chats ou simplement curieux de découvrir l'espère humaine et ses paradoxes sous un autre jour !

  • J'avais quinze ans et, plié à ce monde rigide, n'avais encore rien vécu.
    Puis j'ai rencontré le Cercle : un groupe secret, illégal, engagé, uni... et complètement fou.
    Quand j'ai décidé d'y mettre un pied, je ne pensais pas qu'il me mènerait aussi loin.

    Roman initiatique sur fond d'anticipation, situé dans une Provence sombre et décalée, Les Encerclés mêle adrénaline et philosophie pour nous entraîner dans une quête effrénée d'absolu et de liberté.

    Faites le pas, entrez dans le Cercle...

  • L'action se déroule à la fin du xixe et au début du xxe siècle, en Mayenne.
    L'enfant de l'amour que porte Louise, nait enfant de la faute dont on chasse le père qui sera réputé inconnu, et qu'on arrache à sa mère, promise à une union arrangée.
    Abandonné, Hippolyte connait la dure vie des enfants de l'Assistance publique placés dans les fermes. Puis, son destin s'éclaircit à la faveur d'un placement bienheureux. Ses nouveaux maitres, Mathias et Francine, l'accompagnent avec leurs mots et leurs gestes à eux tout autant dans l'apprentissage de la vie rurale que sur l'intime chemin qui le conduira d'une serviabilité respectueuse et reconnaissante à une affection filiale. Puis Hippolyte fera sa vie d'homme avec Perrine, inlassablement maternelle qui après seize grossesses, ne sait plus vivre seule dans son corps. Le propos s'attarde sur des choses simples qui font une vie, mais aussi sur l'évolution de la ruralité à l'aube de la modernité, quand la capacité d'innovation et la technicité des jeunes viennent heurter l'autorité et les savoir-faire des anciens.

  • Nous sommes en 1827, pendant la Seconde Restauration, sous le règne de Charles X.
    Anna Seurel, âgée d'une trentaine d'années, vit avec son frère Antoine et ses deux enfants dans une belle maison de maître, située non loin d'Auxerre, dont elle a hérité de son père.
    Elle est divorcée - cela fut possible jusqu'en 1817 - et a un amant, Gabriel de Sauveterre. Elle se rend compte qu'elle est enceinte de lui ; or, à cette époque et dans ces milieux, être une femme divorcée était une situation très délicate. Pourra-t-elle épouser M. de Sauveterre ?
    Par ailleurs, lors d'une réunion de famille à l'occasion des fêtes de Pâques, une des domestiques est retrouvée morte dans la serre du parc. De quelle manière est-elle morte ? Pourquoi ? Est-ce un accident ? Ou bien a-t-elle été tuée ? Mais par qui ?
    Entre la Bourgogne et Paris, Anna et Antoine, aidés par quelques amis, vont s'atteler à la résolution de tous ces problèmes. Non sans mal...

  • Sébastien est médecin, passionné de généalogie et Laurence, brillante spécialiste de l'ADN. Ensemble, ils vont partir à la recherche de leur passé, de la vie de leurs ainés au travers des deux dernières guerres. Ils sont loin d'imaginer combien les secrets de famille qu'ils découvriront modifieront leur vie...

  • Autobiographie du docteur Jeanine Henry-Suchet. Sa vie d'étudiante au quartier Latin dans les années 50. Sa découverte de l'hôpital : la greffe de Oudot. Première garde. Le concours de l'internat des hôpitaux de Paris. Sa lutte contre les hommes dans le milieu hospitalier de l'époque. 1968 : pluie de salpingites. La quête du microbe inconnu. Le succès des publications internationales. De la microchirurgie à la coeliochirurgie.
    Un récit imagé, palpitant, plein d'humour et de rebondissements !

  • Ce Roman conduit le lecteur dans des temps et dans des lieux mystérieux et inattendus mélangeant actualités et politique fiction narrant l'histoire d'un homme dont le projet est de recréer la Grande Andalousie et s'est autoproclamé Al-Mahdî, un titre, qui signifie « le bien-guidé ». Al-Mahdî sera reconnu comme, le dernier Calife. Comme la voix lui dit de reconstituer le Califat d'Al Andalus qui va de Alep aux Alpes en passant par le Maroc, l'Espagne, le Portugal et le sud de la France avec pour capitale Narbonne. Il va s'appuyer sur différents signes divins comme des conflits sociaux, le sentiment d'une injustice grandissante, des tsunamis, la pandémie du COVID 19 pour renforcer sa foi et sa détermination.

  • Un festival d'été à Chassécroisé, petite ville de province ; Des musiciens jeunes et talentueux et leurs « fans ». Humour, fantaisie et dans une ambiance détendue et musicale, les embrouillaminis de la vie.

  • Clara revient sur l'île pour son deuxième été. Elle a énormément changé. Elle aura bientôt seize ans et devient enfin une jeune fille plus sûre d'elle.
    Mais Ange a disparu et son père ne répond pas à ses appels. Elle reste pourtant en contact mental avec lui, sans savoir où ils se trouvent.
    Pour sauver ceux qu'elle aime, Clara doit une fois de plus se mettre en danger, pourtant ce n'est pas sa vie qui l'inquiète.
    Elle découvre finalement qui est ce père pour la renaissance duquel elle lutte.
    Elle veut vaincre les derniers démons qui le menacent. Mais c'est à Bélial qu'elle a à faire. Que peut-elle contre lui ? Il est si puissant, et semble bien connaître Samaël, le père tant aimé pour qui elle a tout risqué.
    Il l'interpelle alors et lui révèle la vérité !
    Quel sera le destin de Clara ?

  • À la rencontre des îles, des pays, des langues, du monde... Clin d'oeil au Voyage du Capitaine Gournevez, c'est cette fois ci bien sur Terre, transporté à bord d'un petit chalutier breton, que le voyage se mêle aux légendes et aux péripéties cocasses, par le biais de petites histoires.

  • Les rimes fantastiques sont des textes poétiques produits de mon imagination, mais aussi un assortiment de situations réelles que j'ai vécues, aussi incroyables que celles-ci puissent paraître parfois aux yeux des simples mortels, et que je raconte à l'aide de personnages créés de toute pièce pour la plupart, dans une sorte de biographie fantastique que j'aimerais raconter à mes descendants et aux lecteurs, bref...un résumé de ce que j'ai vu, vécu, connu et appris, sur ce que j'ai fait, sur mes origines, mes expériences, et aussi sur ce que je dénonce.

  • À seize ans et un trimestre, quand Marie-Emmanuelle Catimel m'a quitté pour Jérôme Dinocheau, qui était plus petit qu'elle, plus moche que moi et largement plus con que la moyenne, mais avait confiance en lui, lui, j'ai très vite additionné 2 et 2 et su ce que je voulais faire de ma vie. Je voulais devenir Dinocheau. En plus beau et en moins con. Si possible. Et ? Alors ? Une telle ambition au service de quel résultat ? Je suis aujourd'hui un Dinocheau de compétition. En plus beau et en moins con. Si j'ai... Si je suis en forme. Mercredi dernier, j'ai eu de ses nouvelles par une fille très agréable qui était dans les mêmes classes que nous : selon elle, il paraîtrait qu'il n'a pas changé, du tout. Et il paraîtrait qu'elle l'a épousé. Il paraît. Et ça m'a... ça m'a fait plaisir. Que mon Dinocheau soit resté un vrai Dinocheau.

  • Ce roman de politique fiction présente la solution aux problèmes que rencontre actuellement la France.

  • Comme il est indiqué devant les passages à niveau « Un train peut en cacher un autre », il en est de même pour ce roman policier. Simon Dumoulin est un journaliste expérimenté, mais il ne s'attendait pas à découvrir, derrière les problèmes de délinquance que traitent quotidiennement gendarmes et policiers, des événements aussi violents que ceux qui le ramènent plusieurs années en arrière à Toulouse quand il enquêtait sur la dramatique explosion de l'usine AZF. Sa rencontre avec la capitaine Stéphanie Poucet va être l'occasion, pour lui, d'ajouter des éléments nouveaux à son enquête et, pour elle, de découvrir une affaire plus importante que ce qu'elle n'imaginait au départ. L'un et l'autre mènent une quête exigeante et absolue de la vérité. Y parviendront-ils ?

  • Lynette est une maman survoltée, certaines fois dépassée, mais elle est aimante et nous prouve chaque jour, à nous ses petits Loulous, à quel point elle est une maman formidable. Elle est notre Wonderwoman ou plutôt notre WonderMaman !!
    Minette alias « Rocky »


    Ce petit recueil relate «toute la vérité, rien que la vérité», sur l'histoire de cette mère de quatre enfants qui, certaines fois avouons-le, aimerait pouvoir souffler un peu !!! Au travers d'anecdotes, Lynette nous raconte le déroulement des sempiternelles courses en compagnie des bambins, ou encore, nous dévoile le moment le plus approprié pour prendre soin de soi, sans oublier de nous faire part de sa vision de la « Maman Fashion-Victim »... Avec ces quelques pages, nous découvrirons les « Phases critiques » telles que, « Le complexe d'OEdipe » ou la très réputée « Crise d'adolescence ». Enfin, perchée sur ses talons, cette maman au style haut en couleur, dresse LA fameuse liste de tout ce qui devrait changer !
    Dotée d'un grand sens de l'humour, Lynette fait preuve de beaucoup de tendresse et d'amour, assortis d'une flopée de coups de gueule.

  • Marguerite Champagne est née et a grandi dans cette belle région de Touraine. Meurtrie depuis son enfance et dans sa chair, elle a su se reconstruire grâce à l'écriture et sa force de caractère. Elle a, de plus réussi à ne pas se refermer dans sa coquille mais rester ouverte au monde, toujours tournée vers les autres. À travers ce roman, elle nous livre une partie de sa vie et nous donne une leçon de courage et d'espérance, au milieu de tous nos soucis quotidiens.

  • L'objet de ce modeste récit qui se prétend biographique est de ressortir le caractère humain et humaniste de ce grand commis de l'État, véritable homme d'État, qui m'a offert le luxe de figurer parmi ses proches à qui il a, malgré lui peut-être, fait découvrir une autre facette de sa grande personnalité. Bérémadji a été ? Non, j'ai du mal à parler de cet érudit et émérite personnage au passé. Le lecteur remarquera bien vite l'incohérence des styles narratif et descriptif tantôt au présent, tantôt au passé. J'écrirai donc ce récit dans un style libre qui échapperait aux rigueurs d'un genre littéraire particulier. Monsieur B ! Grand ! Comme affectionnent à t'appeler tes enfants-complices, tu as tour à tour tout vécu. La gloire et l'oubli. La prison et la liberté. La bonne chère et la galère. Bref, tu es un homme qui a su s'accommoder de ce que Dieu lui donne, et au moment où Il le lui donne. Bérémadji, tu es un homme aux plaisirs simples. Ta haute et vive intelligence et ton humilité presque maladive ont fait que je me délecte toujours des moments de causerie sur tout sujet que tu m'accordes volontiers quand je te rends visite, dans tes modestes demeures (au sens vrai du terme) de Sabangali à N'Djaména ou de Parsanda (quartier Représentant) à Koumra. Bérémadji, créature de Dieu, tu as certes des défauts. Mais cela n'est véritablement pas l'autre objet de ce livre qui veut juste te rendre un hommage mérité, toi dont l'immense vie est un exemple pour notre actuelle génération un peu déboussolée et tiraillée entre plusieurs civilisations métissées.

  • Cette pièce est étonnante. L'atmosphère étrange sans lien avec la réalité surprend tout d'abord, puis séduit par sa cohérence. Il s'agit d'un spectacle qui associe le visuel, le gestuel et une recherche très littéraire sur le langage. L'ensemble est très théâtral, l'unité est trouvée dans l'audace. Cocasse, curieux, original... L'auteur jongle avec les mots et construit un univers très théâtral. Très dense... Le langage dramatique est brillamment exploité... Le texte est remarquablement bien écrit. (Fondation Beaumarchais, extraits) Nous avons réellement apprécié le style très riche, l'invention et l'originalité... La qualité du langage est tout à fait exceptionnelle. (Théâtre National de Marseille La Criée, extraits) Votre pièce... porte en elle, et dans son langage, et dans les perspectives théâtrales qu'elle recèle les promesses de très beaux moments scéniques. La maîtrise de la langue, ses jeux qui plongent parfois dans des "abîmes de perplexité" pour s'en sortir avec une joie, une grâce bouffonne sont de véritables instants théâtraux à la lecture déjà. Divers univers me sont venus à l'esprit : Kantor, Jarry, Opérette de Gombrowicz. (Centre Dramatique National Nice Côte D'azur, extraits)

  • 1726. Antonio Vivaldi est célèbre. Venise, Vienne, Amsterdam, Londres, Paris, Dresde... la plupart des capitales le considèrent comme le plus grand violoniste de son temps. Maître de musique au Pio Ospedale Della Pietà, le plus prestigieux des hospices financés par la Sérénissime, et réservé aux jeunes filles sans famille, il a pour mission de former ses élèves aux études musicales. Il s'éprend de l'une d'entre elles, une chanteuse : Anna Giro. D'origine française, elle a seize ans et elle est fort belle. Pour elle, il compose un ou deux opéras chaque année en lui réservant le rôle principal. Il tire de ces spectacles de belles recettes qui lui valent des jalousies féroces. Venise est une ville dangereuse, d'autant plus qu'Antonio est prêtre et vulnérable. Ses rivaux le dénoncent à l'Inquisition. On veut l'expulser du théâtre Sant'Angelo dont il est devenu le directeur. Ses opéras sont interdits dans certaines villes d'Italie sous prétexte que ses moeurs libertines sont incompatibles avec son état ecclésiastique. Par bonheur, Antonio Vivaldi a de puissants protecteurs : l'empereur d'Allemagne, le roi du Danemark, l'ambassadeur de France. Il oublie les ombres qui le menacent grâce à une frénésie de création : 460 concertos, 63 opéras, plusieurs oratorios. Le succès, l'amour, le plaisir... la jeune Anna illustre à sa manière, légère, la vie tumultueuse de son maître et celle de Venise.

empty