Sciences & Techniques

  • La notion de compétitivité est devenue omniprésente dans le débat public français. Souvent on a l'impression que la compétitivité française décline. Quelle est la réalité face à ce sentiment et quels sont aujourd'hui les nouveaux facteurs de compétitivité ? La traditionnelle politique industrielle est-elle encore d'actualité et quel est le rôle joué par la politique de compétitivité en Europe ? Qui sont aujourd'hui les pays les plus compétitifs en termes de compétitivité hors-prix ? Comment le niveau de la dette et des dépenses publiques influence-t-il la compétitivité ?

  • La question écologique fait incontestablement partie des défis majeurs de ce début du XXIe siècle. Face aux effets en cascade à craindre, on peut même parler d'urgence écologique. Certaines des plus grandes interrogations sont discutées dans ce dossier. Où sommes-nous en matière de biodiversité en France et dans le monde ? Pouvons-nous sauver la planète sans trop nous restreindre ? L'innovation technologique, est-elle une réponse à la crise écologique ?

  • L'exploitation des gaz et pétrole de schiste donne lieu à de vifs débats. En effet, la technique de la fracturation hydraulique est fortement décriée en raison de son impact environnemental et sanitaire. Si les États-Unis développent leur production de gaz de schiste, le Conseil constitutionnel a validé en octobre dernier l'interdiction de la fracturation hydraulique en France.
    Qu'en est-il exactement ? Cet ouvrage fait un point clair et synthétique sur les réserves, les conditions d'exploitation et les apports énergétiques et économiques de cette ressource. L'auteur y rectifie de nombreuses idées reçues.

  • Avec aujourd'hui moins de 800 000 actifs, l'agriculture française produit des quantités de denrées sans commune mesure avec le début du xxe siècle, où plus de la moitié de la population active travaillait la terre. Ces formidables gains de productivité ont été rendus possibles par la forte modernisation technique, économique et sociale de la production. Les pouvoirs publics, français puis communautaires, en lien avec des organisations professionnelles puissantes, ont joué un rôle décisif dans cet élan. Mais si le temps des disettes est révolu, le secteur se heurte à de nouveaux problèmes. Véritable chef d'entreprise, l'agriculteur doit affronter désormais tous les défis d'une économie ouverte. Il doit faire face également aux exigences croissantes des consommateurs, soucieux de la qualité des aliments comme de la protection de la nature et de l'environnement. Cet ouvrage retrace l'évolution historique de l'agriculture ; il fournit des données actualisées par rapport à la première édition et présente les perspectives qui s'offrent à ce secteur en évolution rapide.

  • En juin 2012 s'est tenue la conférence des Nations unies, dite Rio+20, célébrant les vingt ans du premier sommet de Rio de 1992, événement fondateur du développement durable. La France s´est inscrite dans ce mouvement, notamment avec les engagements du Grenelle de l´environnement de 2007 qui devaient lui permettre de devenir une bonne élève du développement durable. Mais où en est-on aujourd´hui ? L´auteur nous livre son analyse du débat en replaçant l´action de la France dans le contexte international.

  • Le nouveau président de la République s'est engagé à rétablir le droit de partir à la retraite à 60 ans, pour ceux qui ont commencé à travailler tôt et qui ont toutes leurs annuités, et à réformer globalement les retraites. À la lumière des expériences menées ailleurs, Antoine Rémond explore de façon claire et concise les enjeux et les paramètres de ce débat (vieillissement démographique, capitalisation, recul de l'âge de départ en retraite...) afin d'éclairer chacun sur les aménagements possibles d'un système complexe dont la viabilité est en cause depuis vingt ans.

  • La France affiche l'un des meilleurs taux d'espérance de vie dans l'Union européenne, mais, la mortalité par suicide est très élevée. On observa aussi que le poids de dépenses de santé dans le PIB est le plus élevé de l'Union européenne, mais le niveau de dépenses par habitant n'arrive qu'en sixième position. Voici quelques-uns des enseignements de ce rapport comparatif France-Union européenne sur l'état de santé. Le rapport met ainsi en exergue les atouts et les handicaps de la situation française en indiquant des pistes possibles d'amélioration. Réalisé pour la première fois par le Haut Conseil de la santé publique, ce rapport prend appui sur l'ensemble des indicateurs de santé ECHI (European Community Health Indicators), défini par la Commission européenne en vue d'établir une cohérence dans les données statistiques à l'échelle communautaire.

  • Pour dépasser les idées reçues et les a priori que cette institution suscite, voici une présentation à la fois précise et concise de l´enseignement primaire et secondaire en France aujourd´hui. Missions, organisation, acteurs, bilans des différentes réformes, questions de société... Les informations essentielles sont livrées afin de mieux comprendre cette école que l´on dit en crise.

  • Depuis l'accident de Fukushima en mars 2011, la place de l'énergie nucléaire est remise en cause en France et à l'étranger ; son remplacement par les énergies renouvelables (solaire, éolien, biomasse...) et la sûreté des centrales sont au centre des débats. Mais quelles réalités recouvre le nucléaire en France ? "Entrez dans l'actu" vous apporte des informations factuelles et chiffrées sur le nucléaire.

  • DOSSIER... REVOLUTIONS TECHNOLOGIQUES : D'UN MONDE A L'AUTRE
    Ouverture - Comme un incendie, la civilisation (Serge Sur)
    Genèse et développements
    De la machine à vapeur aux GAFA(M) : d'une innovation technologique à l'autre (Pascal Griset)
    Géopolitique des technologies (Stéphane Grumbach et Clément Renaud)
    Les modes d'innovation ouverte : un enjeu stratégique (Mireille Matt)
    En cours et en perspective
    Révolutions technologiques et énergie : quelles perspectives ? (Jacques Percebois)
    La galaxie Internet (Anne-Thida Norodom)
    Les nouvelles technologies au service de l'environnement (Simon Nadel)
    Les nouvelles technologies au service de la santé (Marie-Céline Ray)
    Périls et rejets
    Nouvelles technologies et art de la guerre (Emmanuel Chiva)
    L'impact des robots sur les inégalités (Gregory Verdugo)
    Contester les déferlements technologiques contemporains (François Jarrige)v
    Le hacker au cinéma et les enjeux du cyberespace (Jean-Baptiste Féline)
    LES PRINCIPAUX ENCADRES DU DOSSIER
    Du créationnisme au boson de Higgs : les transformations de la conception du monde (Amélie Bonnieul Amirault)
    Wikipédia : un modèle de développement à part (Rémi Mathis)
    L'espace, empire des nouvelles technologies (Isabelle Sourbès-Verger)
    Cryptomonnaies, une révolution financière (Yves Genier)
    L'administration américaine et les GAFA(M) : la fin d'une histoire d'amour ? (Marine Guillaume)
    Les smart cities, ou le potentiel du numérique pour la gestion urbaine (Mathieu Saujot et Laure Criqui)
    L'automobile moderne réinventée : de la voiture électrique à la voiture volante (Marc Prieto)
    La robotique humanoïde (Jean-Marc Salotti)
    Les données, «objets» des relations internationales (Julien Nocetti)
    L'intelligence artificielle et la politique internationale (Julien Nocetti)
    Homme augmenté : des enjeux socio-économiques, juridiques et politiques (Fabien Soyez)
    QUESTIONS EUROPEENNES
    L'Union européenne et sa phobie de la puissance (Stella Ghervas)
    L'Allemagne face à «la crise des réfugiés» (Isabelle Bourgeois)
    REGARDS SUR LE MONDE
    Afghanistan : une paix impossible ? (Jérôme Diaz)
    America First et l'avenir de la relation transatlantique (Maya Kandel)
    PORTRAIT DE QUESTIONS INTERNATIONALES
    Le marquis de Moustier, diplomate du Second Empire (Xavier Lacroix)
    LES QUESTIONS INTERNATIONALES A L'ECRAN
    Les Portes de la nuit de Marcel Carné ou le visage caché de la Libération (Philippe Moreau Defarges)
    ABSTRACTS

  • L'accueil d'industries sur un territoire oriente nécessairement la nature du développement économique local. Mais il influence également l'organisation de l'espace, les formes urbaines, le paysage, les caractéristiques socioéconomiques de la population résidente et de passage ainsi que les liens spécifiques aux autres territoires à différentes échelles (approvisionnement, sous-traitance, débouchés). L'industrie, qui regroupe 12,5 % de l'emploi national en 2014, est présente dans l'ensemble de la France et dans tous les types de territoires, des plus urbains aux moins denses. Au moment où plusieurs mutations (connectivité, automatisation, robotisation, intelligence artificielle) traversent le secteur industriel, il est opportun de porter un nouveau regard sur les territoires industriels qui fasse dialoguer leur fonction économique, leur capital social et leur héritage matériel.

  • Révolution, nouveau paradigme, métamorphose... les mots manquent pour qualifier cet événement majeur, interrogeant les fondements de nos sociétés, modifiant nos comportements et nos structurations mentales, bouleversant les organisations et l'économie : l'humanité s'est mise en réseaux ; réseaux non plus de transport ou d'énergie, mais d'échanges de savoirs, de mémoires, d'émotions telles de gigantesques synapses.
    Cette capacité, sans limite apparente, de dialogue entre les personnes via de multiples terminaux, et demain entre des dizaines de milliards d'objets, de capteurs, de robots... n'a été possible que par la formidable faculté de traitement et de mémorisation de l'information acquise par des outils numériques réduits à de minuscules processeurs composés d'éléments nanométriques ; faculté en rupture avec la démarche analogique naturelle, reposant sur la quantification de toute donnée en un même langage digital.
    Qui plus est, ces formidables transformations, faisant fi de toute anticipation ou de si peu, se sont produites dans un laps de temps très court, celui d'une génération. Aussi, forts de cette dynamique, est-il crucial de s'interroger sur ce que sera internet à l'horizon 2030.
    Cette question se révèle d'autant plus prégnante que le numérique ouvre des perspectives inédites. D'ici à 2030, internet opposera de plus en plus nettement le monde des flux, mondialisé et abstrait, au monde des lieux, inscrit dans un territoire avec ses règles juridiques, fiscales, sociales et physiques. De cette opposition naissent dès aujourd'hui de nouvelles manières de penser le marché, l'autorité, l'éducation, l'intimité, la pratique politique et la puissance publique, qui interrogent la capacité de régulation des États et d'adaptation des sociétés.
    Internet en 2030 : cet ouvrage tente avec audace et brio d'en percer les fondamentaux, les incertitudes et les tensions, tant sur le plan technique, économique que social et politique. Il nous invite à identifier les tendances fortes de la nébuleuse internet, sa rationalité interne, tout en nous projetant dans l'aléatoire et les multiples possibles. Il est le résultat d'une étude confiée par France Stratégie à une équipe transdisciplinaire, sous la direction de Laurent Gille (Télécom ParisTech) et de Jacques-François Marchandise (Fondation Internet Nouvelle Génération), parmi les meilleurs spécialistes de l'internet.

  • Ce rapport s'appuie sur l'exploitation de bases de données publiques et parapubliques, pour l'évolution de la qualité des milieux de vie et de travail, cibles du PNSE2. Neuf domaines sont ici analysés : qualité de l'air extérieur, de l'air intérieur et de l'eau ; expositions au bruit et aux substances toxiques ; expositions professionnelles ; points noirs environnementaux ; habitat indigne ; expositions des populations vulnérables aux substances toxiques préoccupantes, repro-toxiques et à des perturbateurs endocriniens. Les résultats des actions du PNSE2 restent difficiles à mesurer sur les niveaux d'exposition de la population, (compte tenu des échelles de temps très longues que nécessitent la mise en oeuvre des actions et ensuite l'observation concrète de leurs effets) et ne permettent pas non plus encore de se prononcer sur la réduction des inégalités sociales et territoriales d'exposition aux risques résultant de ces pollutions ; le Haut comité de la santé publique en souligne toutes les faiblesses en termes d'analyses et propose des objectifs précis qui pourraient être assignés aux prochains plans.

  • Introduction
    Méthode
    - Tabac
    - Alcool
    - Cannabis
    - Dogues illicites (hors cannabis)
    - Médicaments psychotropes
    - Polyconsommation de substances psychoactives
    - La pratique des jeux de hasard et d'argent
    Synthèse

  • La spécialisation fonctionnelle des territoires se développe dans un contexte de mobilité importante des populations : on naît ici, on fait ses études là, on fonde une famille, on travaille, on passe ses week-ends, ses vacances ou sa retraite ailleurs encore. L'étude présentée dans cette publication analyse les flux et interactions, et donc les synergies, qui se créent entre les territoires à base économique productive d'un côté et résidentielle de l'autre. Les résultats de ce travail portant sur 131 « systèmes productivo-résidentiels » suggèrent que l'idée d'un développement métropolitain hors-sol, tout entier orienté vers la mondialisation et tournant le dos aux territoires périphériques, doit être remise en cause. Une étude claire et attrayante qui fait bien apparaître l'ancrage régional des villes comme facteur de développement.

  • Extrait
    Sommaire Avant-propos de Nicolas Dufourcq, Louis Gallois et Denis Ranque
    Synthèse de l’ouvrage
    Introduction : Industrie 4.0, le désir d’une révolution programmée
    1 Industrie 4.0 : une utopie allemande ?
    La peur de perdre le leadership industriel
    Le passage à l’offensive industrielle du gouvernement allemand
    Les enjeux d’une quatrième révolution industrielle pour les Allemands
    Le coeur du réacteur de l’Industrie 4.0 : le système cyber-physique (SCP)
    Les standards : cheval de Troie du leadership industriel
    Quand la construction d’un nouvel imaginaire industriel chasse la peur
    2 Quel impact de la révolution numérique sur la chaîne de valeur ?
    La reconfiguration de la chaîne de valeur
    Le redimensionnement de la supply chain
    L’exploitation des données d’usage, un nouveau facteur de compétitivité
    Faire plateforme : « when industry goes start-up »
    Coopérations au sommet pour les global players de l’Industrie 4.0
    3 Une approche pragmatique de l’avenir du travail
    L’impact du numérique sur l’emploi : les risques de dérives idéologiques
    L’avenir du travail avec le numérique : l’approche pragmatique de l’IG Metall
    Vers de nouvelles configurations du poste de travail
    L’usine sans hommes : aspiration ou épouvantail ?
    Les enjeux du nouvel environnement de travail
    Vers une hybridation des métiers
    4 Les entreprises du Mittelstand face à la numérisation
    Un désintérêt apparent du Mittelstand pour la numérisation
    Le rôle des barrières culturelles et psychologiques
    L’ADN du Mittelstand : un atout ou un frein ?
    L’effet d’entraînement du Mittelstand premium
    Cybersécurité : une peur justifiée
    5 Industrie 4.0 : l’apprentissage de la coopération institutionnelle
    Le ministère fédéral de la Recherche et de la Formation, un acteur de premier plan
    La première plateforme Industrie 4.0 : les fédérations professionnelles à la manoeuvre
    Politique Industrie 4.0 : l’évolution du positionnement de l’État allemand
    L’inscription d’Industrie 4.0 dans le territoire allemand
    De nouveaux défis pour la politique industrielle
    6 Les multiplicateurs de solutions Industrie 4.0
    Le rôle des fédérations professionnelles et des chambres de commerce et d’industrie (CCI – IHK)
    Les instituts Fraunhofer : un levier majeur dans la diffusion de l’Industrie 4.0
    Expérimenter ensemble : des démonstrateurs pour évangéliser et mutualiser
    La création des Kompetenzzentren : ancrer l’Industrie 4.
    dans le territoire
    Des banques qui ne sont pas (encore !) au rendez-vous
    Conclusion : vers une compétitivité relationnelle ?
    7 Industrie 4.0 – Industrie du futur : construire des passerelles entre la France et l’Allemagne
    Les 5 propositions de KOHLER C&C Sortir d’une vision analytique et dualiste de l’avenir de l’industrie
    Construire une histoire commune autour de l’Industrie du futur
    Créer un réseau social qui interconnecte les chefs d’entreprise de PME et d’ETI
    Accompagner les entreprises de taille intermédiaire (ETI) dans le reprofilage de leur modèle d’affaires
    Concevoir l’Industrie du futur comme un projet de transformation d’envergure nationale et européenne
    Remerciements
    Liste des interlocuteurs
    Bibliographie
    Lexique des termes techniques
    Lexique des acronymes
    Table des illustrations

  • L'étude porte sur les problèmes et les déterminants de santé et sur les stratégies de prise en charge en termes de politiques publiques. Une étude synthétique, pathologie par pathologie, âge par âge, déterminant par déterminant...Le parti pris est celui de la concision : ni tableaux, ni courbes, ni cartes mais une tentative d'explication synthétique, pathologie par pathologie, âge par âge, déterminant par déterminant... Chacun (professionnels de la santé ou non) doit ainsi mieux comprendre l'étendue et la hiérarchie des problèmes de santé et l'action publique déployée à tous les échelons. Mobilisant des savoirs multidisciplinaires (épidémiologie, santé publique, sociologie, sciences politiques...), cet ouvrage témoigne des progrès accomplis comme aussi des innombrables enjeux qui restent à relever.

  • Le changement climatique a des impacts directs sur notre santé. Il a également des effets sanitaires indirects, en modifiant la biodiversité, la végétation ou la production agricole. On assiste aussi à de nouvelles maladies infectieuses et les indicateurs épidémiologiques sont au rouge. Il est désormais impératif d'agir en tenant compte des interactions climat-énergie-économie-biodiversité-santé dans le cadre d'une écologie globale de la santé. L'enjeu est clair : si les températures de surface augmentent de 4 à 6 °C d'ici à la fin du siècle, il est à craindre que l'enchaînement des événements devienne incontrôlable avec des conséquences géopolitiques gravissimes. Cette étude très fouillée, fondée sur des études scientifiques avec diverses projections pour le XXIe siècle et au-delà, présente en détail, le Plan national d'adaptation au changement climatique.

  • Extrait
    Introduction
    En 2009, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) s’est autosaisi par l’intermédiaire du Comité technique des vaccinations (CTV) afin d’émettre des recommandations complémentaires sur la vaccination des sujets présentant une immunodépression ou une asplénie.
    Ces recommandations ont donné lieu à un rapport « Vaccination des personnes immunodéprimés ou aspléniques - Recommandations » mis en ligne en 2012 [1] et à l’insertion dans le calendrier vaccinal mis à jour chaque année d’un tableau concernant spécifiquement ces populations. Ces recommandations s’adressent aux praticiens, généralistes ou spécialistes prenant en charge ces patients. Elles visent à optimiser leur couverture vaccinale et in fine à diminuer la morbi-mortalité liée au risque d’infection sévère. Elles ne concernent que les vaccinations du Calendrier vaccinal en vigueur et n’abordent pas les vaccins du voyageur.
    La mise à disposition de nouveaux vaccins ou de nouvelles données sur des vaccins existants justifient leur mise à jour.
    Le groupe de travail du HCSP associant pédiatres et médecins d’adultes a revu chacun des chapitres. Il faut souligner que comme pour la première édition, en l’absence quasi constante de données disponibles sur l’efficacité des vaccinations dans ces populations, les recommandations s’appuient sur les données d’immunogénicité et de tolérance disponibles pour chacune des situations cliniques. Les propositions du groupe de travail sont basées sur une revue bibliographique exhaustive des articles originaux publiés au cours des dix dernières années et des articles de synthèse disponibles sur le sujet. Les recommandations proposées par d’autres pays, des sociétés savantes ou des groupes d’experts ont été étudiées. Enfin, les propositions du groupe de travail du CTV ont été soumises pour validation aux spécialistes en charge de ces patients.
    Ces recommandations sont susceptibles d’évoluer encore au cours des prochaines années en fonction de l’acquisition de nouvelles connaissances et de l’arrivée de nouveaux vaccins.
    Ce rapport sera régulièrement mis à jour et les versions actualisées seront disponibles sur le site du HCSP (http://www.hcsp.fr/explore.cgi/Accueil).



  • La protection sociale reste un sujet de vives controverses : à la fois décriée pour les coûts qu'elle engendre et louée pour les bienfaits qu'elle apporte. Avec des champs de compétence qui n'ont cessé de s'élargir, elle se situe au confluent du social, par sa capacité d'intégration des individus dans la société en leur apportant une garantie contre les principaux risques de l'existence (maladie, vieillesse, charges de famille, chômage), de l'économique, par un financement très largement issu des revenus du travail, et du politique, en développant un système de gouvernance particulier. Ce nouveau titre de la collection Découverte de la vie publique en présente tous ces aspects. Clairement structuré, il présente les connaissances essentielles, à jour des dernières dispositions législatives et réglementaires. Chaque volume de la collection comprend des questions-réponses pour acquérir de manière rapide les définitions et connaissances fondamentales (État providence, loi de financement de la sécurité sociale, cotisation sociale généralisée, dépense courante de santé...). Des encadrés pour approfondir des sujets particuliers (L'action sociale des départements ; les allègements de charges sociales ; les perspectives financières de la branche Famille...). Des liens utiles pour poursuivre les recherches.

  • Tantôt présenté comme le meilleur du monde, tantôt jugé inefficace, inégalitaire, dispendieux et à réformer d'urgence, qu'en est-il exactement de notre système de santé ? Sa refonte, prévue par la loi santé, au printemps 2015, devrait en priorité réduire les inégalités de santé et d'accès aux soins.
    Quelles sont donc les forces et les faiblesses de ce système de santé ? En quoi est-il différent de ceux de nos voisins ? Quels enseignements en tirer ? Comment tendre vers davantage d'efficacité et de justice alors que de nombreux défis restent à relever : vieillissement de la population, augmentation des maladies chroniques et dégénératives, fortes disparités sociales et régionales...

  • Depuis la Seconde Guerre mondiale, la recherche, ses apports scientifiques et ses applications techniques ont des répercussions incommensurables sur les sociétés. A contrario, une curiosité - voire une nostalgie - s'est développée à l'égard des traditions révolues, oeuvres et objets anciens. Plus récemment, le goût du patrimoine s'est étendu au temps présent. Or, tournés vers l'avenir, les scientifiques ont négligé leur histoire lointaine et encore plus leur patrimoine contemporain. La sauvegarde et la mise en valeur de ce patrimoine sont à la fois une nécessité et une nouveauté.
    Cet ouvrage explore les questions que soulève la patrimonialisation des sciences et des techniques. Les articles ici réunis sont aussi l'occasion de présenter les programmes patrimoniaux actuellement menés en France comme à l'étranger dans les centres de recherche, les universités, les entreprises et les musées.

  • La transition énergétique est loin d'être écrite. Cet ouvrage révèle les liens entre les régulations publiques, les acteurs, les technologies, les réseaux et l'espace. Des chercheurs en aménagement et urbanisme, en gestion, en technologie, en sciences politiques et économiques ont interrogé 50 grands témoins de l'énergie, de la construction et de l'urbanisme. Ils ont croisé leurs analyses sur les systèmes énergétiques locaux afin d'élaborer quatre scénarios à l'horizon 2040 centrés sur des acteurs pivots. Questionnant le degré et les échelles de l'autonomie énergétique, cet ouvrage intéresse les citoyens et tous ceux qui préparent l'avenir au sein des collectivités locales, des services de l'État, des entreprises, des associations et de la recherche sur la ville ou sur l'énergie.

  • Dans le cadre de la prévention de la crue centennale de la Seine, un exercice de grande envergure : EU Sequana 2016 a eu lieu en mars 2016, sous l'égide de la Préfecture de Police et de l'Union européenne. Différents aspects de l'exercice ont été ensuite analysés : de l'écriture du "scénario" à la conduite de l'exercice coordonné avec les différents partenaires sur fond de mise en oeuvre du mécanisme de solidarité européen. Ces retours d'expériences montrent l'utilité de ce type d'exercice de gestion de crise qui s'inscrit aussi dans la culture du risque et de l'anticipation des effets dominos.
    De ces observations et d'un travail croisé avec les personnels du Secrétariat général de la Zone de défense est né un ouvrage atypique, co-écrit par des opérationnels de la Préfecture de police et des chercheurs d'universités prestigieuses : La gestion de crise à l'épreuve de l'exercice EU Sequana.

empty