Arts et spectacles

  • Les pratiques au sein des métiers d'art, au carrefour de la tradition et de l'innovation, se renouvellent sans cesse. La formation devient un enjeu majeur pour le développement économique et la pérennité des entreprises. Qui s'oriente aujourd'hui vers les métiers d'art, quels sont les débouchés ? Quel cursus mène à l'exercice d'un métier d'art ? Où en est l'apprentissage dans ces métiers aujourd'hui ? Comment faciliter la transmission des savoir-faire ? Outre la présentation de filière de formation initiale et la diversité des parcours possibles, cet ouvrage évoque également les perspectives d'évolution de l'offre de formation et met en avant des initiatives et expérimentations innovantes. Un manuel utile autant pour les enseignants que pour les jeunes ou adultes cherchant un métier d'avenir.

  • Cet ouvrage, fruit d'une réflexion en sciences sociales, prend place dans une série d'études et de recherches conduites depuis 2010 sur les projets artistiques et culturels en milieu carcéral. Avant d'être une exposition, « Le voyage » est un projet collectif de nature muséale en milieu carcéral. Pendant une année, une équipe de neuf personnes détenues ont eu en charge la conception, la mise en oeuvre et la médiation d'une exposition d'oeuvres originales dans le Centre Pénitentiaire Sud Francilien.
    Cette exposition présente une centaine d'oeuvres originales provenant de grands musées français comme le Quai Branly ou encore le musée Guimet. C'est la première fois qu'une telle initiative a lieu en France.

  • Histoire
    Au fil des siècles, une histoire française
    Dix dates clés
    Définition
    Qu'est ce qu'un métier d'art ?
    Différents champs d'intervention
    Économie
    Les chiffres clés du secteur
    Un secteur actif de l'économie réelle
    Régions
    Les métiers d'art en régions
    Défis et enjeux
    Relever le défi de la transmission
    Pour des entreprises pérennes
    SOS matériaux
    Favoriser l'innovation
    International
    L'Europe des métiers d'art, quelle réalité ?
    Annexes
    Les acteurs du secteur
    Qualités, titres, distinctions et labels
    Liste des métiers d'art
    Définitions des métiers et des spécialités de la lise des métiers d'art

  • Depuis les années 1960, époque d'affirmation de la politique de l'aménagement du territoire en France avec la création de la Datar, acteurs, objectifs et méthodes de l'aménagement du territoire ont été profondément renouvelés. L'organisation volontaire de l'espace pour le développement économique, l'équité sociale ou encore la préservation des ressources sont toujours des ambitions d'actualité. Mais, pour répondre à ces enjeux, de nouvelles manières de concevoir l'aménagement du territoire sont à inventer. Réunis autour de cette conviction, les auteurs de l'ouvrage analysent huit thématiques majeures de l'aménagement du territoire : l'utilisation et la protection des ressources naturelles, l'équipement, la contribution au développement économique, la réduction des inégalités, l'environnement, la modification de la hiérarchie des villes, le traitement des espaces de faible densité et, enfin, le rôle du citoyen, élu ou non, dans l'élaboration des politiques. Cet ouvrage peut concerner un large public (étudiants, élus, acteurs de l'aménagement, journalistes, responsables d'entreprises, etc.).

  • Depuis une quinzaine d'années, les musées et les autres institutions patrimoniales proposent au public une offre de médiation de plus en plus riche. Quels en sont les principes et les réalisations ? Cet ouvrage rend compte des attentes des familles, de leurs comportements au regard des propositions muséales qui leur sont faites. Il évalue la manière dont les services éducatifs et culturels des établissements s'emparent de cette pratique conviviale. Cette connaissance permettra d'ajuster les propositions des établissements publics en matière d'éducation artistique et culturelle.

  • Chapitre 1. Musée de ville, une nouvelle catégorie de musées ?
    Une étude de discours
    Une définition impossible à établir
    Chapitre 2. Les origines et le contexte muséal
    L'affirmation d'un sentiment national
    L'émergence d'une dimension locale
    Un musée au croisement du local et du national
    Chapitre 3. L'âge classique du musée d'histoire de ville
    Le Musée Carnavalet de Paris, institution fondatrice
    La diffusion européenne du modèle, à la charnière des XIXe et XXe siècles
    La période 1920-1970
    De la collection à la démocratisation, vers un changement de paradigme
    Chapitre 4. Des modèles en mutation
    Une nouvelle muséologie pour un nouveau regard sur la ville (1970-1990)
    La diversification des approches, au cours des vingt-cinq dernières années

  • La première édition parue en 2004 à la Documentation française, Musées en Europe. Une mutation inachevée répondait aux interrogations de la fin du XXe siècle. Cette deuxième édition prend en compte les évolutions intervenues en proposant un texte largement renouvelé. Les deux premières parties de cet ouvrage présentent respectivement un panorama historique des traditions muséales en Europe et cinq monographies nationales. La troisième partie étudie la transformation des musées contemporains : organisation, projets, publics, représentations. Enfin, la dernière partie est consacrée à l'enjeu que représente l'Europe pour les musées et les musées pour l'Europe.

  • Cet ouvrage aborde les différentes pratiques en matière de commercialisation pour les métiers d'art, en s'appuyant sur des exemples concrets et des témoignages. Quelle production pour quelle clientèle ? Quelle stratégie et canaux de diffusion adopter selon son activité ? Comment mieux communiquer pour mieux vendre ? Quels sont les modes de commercialisation traditionnels et leur fonctionnement ? Quelles nouvelles tendances voit-on apparaître ? S'appuyant sur les travaux conduits par l'Institut national des métiers d'art, cet ouvrage est le résultat d'une veille efficace, d'une réflexion riche et d'une connaissance approfondie de l'écosystème des métiers d'art.

  • Traits d'union entre les territoires de faible densité et les métropoles, les villes moyennes sont des interfaces qui permettent l'accès aux réseaux, facilitent les flux, les échanges, et par conséquent les relations interterritoriales. Afin d'appréhender au mieux cette diversité de situations, le CGET propose une lecture en dynamique qui croise la spécification des fragilités de ces villes et leurs insertions dans les systèmes urbains régionaux.

  • La muséologie a connu des développements rapides ces dernières années, notamment au regard des évolutions techniques, mais aussi du fait de la crise économique et de la mondialisation. Comment le monde des musées va-t-il évoluer dans les prochaines années ? Quelle pourrait être sa place sur Internet ? Existe-t-il des différences marquantes entre les musées européens, américains, asiatiques et africains ? Cette collection de douze essais, rédigés par des spécialistes français, espagnols, québécois et brésiliens, explore les tendances se dégageant à travers la muséologie et le monde des musées, notamment en Europe mais aussi en Chine, en Afrique ou en Amérique du Sud, ainsi bien sûr que sur Internet.

  • L?'exposition se déploie sous de multiples formes dans les musées, mais aussi dans les centres d?art, les lieux culturels, dans l?espace public ou encore dans les entreprises et les collectivités. Serge Chaumier explore ce foisonnement et tente de le sérier ; l?auteur avance les raisons qui conduisent les expositions à être moins centrées sur les objets et les collections et davantage tournées vers les discours et les narrations. « Fascinante polysémie qui témoigne à la fois de la richesse du médium et de la difficulté d?en circonscrire les langages, les registres, les canevas et les styles ». Parce que les musées et les expositions sont désormais moins souvent des lieux d?apprentissage que de mise en éveil des curiosités, l?écriture de l?exposition doit se réinventer ; cet ouvrage s?emploie à en dessiner les nouveaux contours, à fouiller le langage des concepteurs et fait surgir les nouvelles configurations du rapport avec les visiteurs.

  • Depuis quelques années, les musées multiplient les innovations et s'emparent de nouveaux outils techniques pour attirer de nouveaux publics. Les auteurs de cet ouvrage retracent l'histoire, les méthodes et les réalisations de la participation des publics dans les musées de société. Ils en évaluent la pertinence, en présentent les succès et les échecs dans des contextes marqués par les transformations sociétales, les tensions économiques et les mutations urbaines.

  • Alors que le rapport Bloche sur la création architecturale dressait en 2014 un constat sévère de la situation de l'architecture dans notre pays - fragilisée notamment par la diminution de la commande publique et les multiples freins auxquels elle est confrontée - et faisait une série de propositions pour développer une politique publique digne de ce nom, cet ouvrage revient utilement sur l'histoire mouvementée des politiques publiques de l'architecture menées entre 1959 et 2009.

  • Marcel Landowski est l'initiateur d'une politique musicale nationale à la fois ambitieuse et originale qui a encouragé le développement des pratiques musicales en France. Cet ouvrage s'attache à rappeler son action auprès d'André Malraux.

  • Le développement spectaculaire du secteur des musées depuis quatre décennies interroge leur place au sein des politiques publiques, locales et nationales.
    À travers une double approche, historique et sociologique, cet ouvrage retrace l'histoire méconnue des musées de collectivités territoriales. Il révèle que les conservateurs ont été les principaux artisans de leur renouveau, dès le début du XXe siècle. En assurant la diffusion de nouvelles normes muséographiques, ces professionnels ont transformé en profondeur le cadre de référence de l'État.
    Ils ont contesté le modèle traditionnel du musée de Beaux-Arts, réhabilité le rôle social des musées et assuré leur ancrage territorial. Dans un contexte où les logiques de marché se renforcent et où la mise en oeuvre de l'action publique se complexifie, ils modi fient désormais le coeur même de leur activité en développant une véritable culture « entrepreneuriale ».
    Par-delà le secteur culturel, cet ouvrage convie ainsi à une réflexion sociologique sur le rôle des groupes professionnels dans la mise en oeuvre de l'action publique.

  • Le « tournant commercial » des musées maghrébins est différent de celui observé en Europe et en Amérique du Nord. Ces lieux, qui revendiquent l'appellation « musée » et qui, pour la plupart, sont considérés comme tels par les autorités, occupent parfois une place de choix dans le paysage culturel local. Il convient de ne pas les éluder. Au Maroc, qu'un musée d'Art contemporain à Tanger -celui de Rabat est en cours de réalisation. Des institutions privées tentent de combler ce vide, à l'instar du musée de Marrakech dela fondation Omar Benjelloun qui organise des expositions temporaires et des Villas des Arts de Casablanca et de Rabat.
    Il convient aussi de mentionner un détournement sémantique à des fins purement commerciales, puisque certains commerces utilisent abusivement l'appellation, sans présenter le moindre objet. Le but du « Musée de l'Abeille » d'Annaba, de celui de Khemisset (qui proposent du miel et des produits dérivés à la vente et qui organisent des visites de leur exploitation) ou encore du « Musée de l'Argan » d'Agadir (un hammam pour touristes) est simplement d'inscrire les marchandises qu'ils commercialisent et les services qu'ils offrent dans une histoire pluriséculaire à laquelle est sensé renvoyer le musée dont ils ne portent que le nom. Ceux-là ne sont pas pris en considération dans les études présentées ici.
    Dans un contexte de reconfiguration profonde des musées au Maghreb, l'Institut de Recherche sur le Maghreb contemporain a porté son intérêt sur les musées, souhaitant dresser un état des lieux des musées et esquisser la place des publics dans ces institutions, en abordant la manière dont le public est perçu dans les projets muséaux, en amont et en aval. Les travaux présentés ici sont le fruit d'une rencontre pluridisciplinaire, née de cette initiative, qui s'est tenue à Sidi Bou Saïd en octobre 2010 et qui a réuni des chercheurs et des professionnels (historiens, sociologues, muséologues, muséographes, directeurs d'institutions, etc.). Des contributeurs qui se sont heurtés à un premier écueil lié à la notion même de musée.

  • Établir la courbe de la fréquentation, connaître et comprendre les visiteurs, satisfaire les usagers : trois approches reflétant des enjeux, des savoirs et des systèmes d'actions différents qui, ensemble, déterminent la politique des publics du musée contemporain. Politique qui n'est plus seulement l'expression d'un projet scientifique et culturel, mais aussi celle d'une logique économique et sociale. Faut-il y voir la cause d'une demande croissante de données de tous ordres sur la visite des expositions et des lieux du patrimoine ? Faisant suite au colloque organisé les 1er et 2 juin 2006 à l'École du Louvre à l'initiative du département des publics de la Direction des Musées de France, ce livre présente une sélection d'études parmi les plus novatrices. Leur point de départ peut être une interrogation sur l'économie de l'offre culturelle d'un territoire, les motifs d'une carrière de visiteur, le rôle des médiations dans l'interprétation des oeuvres, les muséologies participatives et les nouveaux publics, les bonheurs (ou les déconvenues) du musée... Souvent rédigées conjointement par un professionnel du musée et un professionnel de la recherche, ces contributions éclairent les logiques de la commande, depuis la conception des enquêtes jusqu'à leur réception, c'est-à-dire, aussi, leurs usages par les établissements. Elles témoignent de la créativité d'une coopération qui intègre également décideurs et élus... Elles posent la question du partage des résultats et des méthodes, de leur diffusion et de leur capitalisation : concluant l'ouvrage, la bibliographie 2000-2005 des études et recherches sur les publics des musées et monuments constitue l'une des réponses.

empty