FeniXX réédition numérique (Istra)

  • La poésie noire américaine constitue, ainsi qu'on l'a reconnu de longue date, un élément majeur de l'expression lyrique aux États-Unis. Cette importance, elle la doit à sa vitalité et à sa valeur littéraire intrinsèque, comme à sa signification profonde, en tant qu'expression du sentiment religieux et racial du Noir américain. Pourtant, ce n'est que récemment, avec l'imposant ouvrage de Jean Wagner - dont "Les poètes noirs des États-Unis" est une version abrégée - qu'une étude d'ensemble sur les poètes noirs américains a vu le jour. "Les poètes noirs des États-Unis" s'ouvre sur une brillante introduction, dans laquelle sont esquissées l'histoire et la psychologie sociologique du Noir en Amérique, ainsi que les origines de l'expression lyrique noire, telle qu'elle se traduit dans les spirituals et les blues. Le texte comporte des analyses détaillées, et solidement documentées, de la vie et des oeuvres des poètes noirs américains de premier plan : Paul Laurence Dunbar, Claude McKay, Jean Toomer, Countee Cullen, James Weldon Johnson, Langston Hughes et Sterling Brown. D'autre part, les analyses sont illustrées, pour chacun de ces poètes, d'une sélection riche et variée de textes, dans leur traduction française. Pour le lecteur qu'intéressent la littérature et l'histoire américaines en général, et la littérature noire en particulier, "Les poètes noirs des États-Unis" constitue un indispensable ouvrage de base.

  • La poésie noire américaine constitue, ainsi qu'on l'a reconnu de longue date, un élément majeur de l'expression lyrique aux États-Unis. Cette importance, elle la doit à sa vitalité et à sa valeur littéraire intrinsèque, comme à sa signification profonde, en tant qu'expression du sentiment religieux et racial du Noir américain. Pourtant, ce n'est que récemment, avec l'imposant ouvrage de Jean Wagner - dont "Les poètes noirs des États-Unis" est une version abrégée - qu'une étude d'ensemble sur les poètes noirs américains a vu le jour. "Les poètes noirs des États-Unis" s'ouvre sur une brillante introduction, dans laquelle sont esquissées l'histoire et la psychologie sociologique du Noir en Amérique, ainsi que les origines de l'expression lyrique noire, telle qu'elle se traduit dans les spirituals et les blues. Le texte comporte des analyses détaillées, et solidement documentées, de la vie et des oeuvres des poètes noirs américains de premier plan : Paul Laurence Dunbar, Claude McKay, Jean Toomer, Countee Cullen, James Weldon Johnson, Langston Hughes et Sterling Brown. D'autre part, les analyses sont illustrées, pour chacun de ces poètes, d'une sélection riche et variée de textes, dans leur traduction française. Pour le lecteur qu'intéressent la littérature et l'histoire américaines en général, et la littérature noire en particulier, "Les poètes noirs des États-Unis" constitue un indispensable ouvrage de base.

empty