Littérature générale

  • Un livre unique, une somme romanesque, un livre dicté en moins de deux mois et qui est le sommet de l'improvisation, un récit sur Bonaparte, Waterloo, l'Italie, un grand ouvrage politique, que dire encore en faveur de ce qu'Italo Calvino appelait "le plus beau roman du monde". Une comédie humaine, un itinéraire spirituel, plusieurs histoires d'amour enfermées dans une petite ville d'Italie, avec le passage du temps, le charme de la mémoire, les "paysages sublimes", le paradoxe d'un héros qui trouve son paradis en prison, toutes les vertus et toutes les lâchetés, il faudrait tout citer. Manqueraient encore la merveilleuse brièveté de la phrase, et le sens de l'humour. Toute la littérature française en un volume.

  • Xxx prepa litte 2

    Stendhal

    Amoureux de l'amour, rêvant de gloire, le jeune Fabrice del Dongo se laisse entraîner dans d'aventureuses passions qui le mèneront de Waterloo à la cour de Parme, avant de finir captif au sommet de la tour Farnèse. C'est là, auprès de Clélia, la fille du gouverneur de la forteresse, qu'il ira chercher le bonheur, loin du pouvoir et de la cour...
    Dans le sillage des romans d'analyse du XVIIIe siècle, Stendhal fait du sentiment amoureux un véritable objet d'étude dont il esquisse les mille mouvements, de la cristallisation amoureuse à l'aveu, en passant par les obstacles et les moments de plénitude heureuse. Roman de la joie et de la jeunesse, La Chartreuse de Parme est la dernière grande oeuvre de Stendhal, pour qui l'amour a toujours été «la plus grande des affaires, ou plutôt la seule».

    Dossier spécial : l'amour
    1. De la courtoisie au romantisme : les sources du roman
    2. Un roman placé sous le signe de l'amour
    3. L'estime, la déraison, la métamorphose, la jalousie : les caractéristiques de l'amour-passion.

  • De l'amour

    Stendhal

    « Ce livre, écrivait Stendhal à un ami, est une monographie de la maladie nommée Amour. C'est un traité de médecine morale. » Cette maladie, Stendhal, toute sa vie, en a fait ses délices favorites. La définir, la comprendre, en repérer les symptômes, en analyser les phénomènes déclencheurs - dont la célèbre cristallisation -, en redire les paradoxales jouissances, tel est l'objet de ce « livre d'idéologie ». Né d'un drame intime, il est à la fois la somme des expériences d'Henri Beyle, amoureux éconduit de la froide Matilde, et, par les nombreuses anecdotes et les brèves nouvelles italiennes qui l'émaillent, la préfiguration des romans à venir.
    OEuvre fétiche, luxuriante et subtile, De l'amour (1822) dresse la carte du Tendre selon Stendhal.

  • Chroniques italiennes

    Stendhal

    Chroniques italiennes est un recueil de nouvelles de Stendhal, paru sous ce titre en 1855.
    NOUVELLES
    L'Abbesse de Castro
    Vittoria Accoramboni
    Les Cenci
    La Duchesse de Palliano
    San Francesco a Ripa
    Vanina Vanini
    Trop de faveur tue
    Suora Scolastica

  • La Vie de Henry Brulard, entreprise en 1835 puis abandonnée et laissée à l'état de manuscrit inachevé, trouve son origine dans le même désir de raconter sa vie qu'attestaient ses Souvenirs d'égotisme. Et l'égotisme, qui est d'abord un mode d'observation et d'analyse de soi, se retrouve ici et oriente pour une part cette Vie du côté de l'autoportrait aussi bien que de l'autobiographie ; mais c'est également un roman puisque celui qui s'appelle Henri Beyle et s'est choisi Stendhal pour pseudonyme décide de se raconter sous un nom encore différent. L'auteur, ainsi, bouscule la tradition des mémoires : il se refuse d'ailleurs à reconstruire sa vie pour éviter de lui donner la cohérence d'un destin, et privilégie le naturel d'une écriture dénuée d'emphase. Stendhal, par cette spontanéité, veut avant tout demeurer fidèle à lui-même, et se livre au plaisir dilettante d'une création littéraire qui est un bonheur que l'on s'offre - avant de l'offrir au lecteur.Collection Classiques dirigée par Michel Zink et Michel JarretyÉdition de Fabienne Bercegol.

  • Alors que Stendhal compose L'abbesse de Castro, il délaisse le manuscrit et dicte La Chartreuse de Parme en cinquante-trois jours ; ce n'est qu'une fois le roman terminé qu'il en reprendra l'écriture. Les deux oeuvres parues en 1839 partagent aussi, pour le moins, leur décor : une Italie fantasmatique et propice au déploiement de la passion. C'est bien elle en effet qui embrase jusqu'à la mort, dans cette courte "chronique", Hélène de Campireali - jeune fille de grande famille - et Jules Branciforte - fils de brigand...

  • Mina de Vanghel

    Stendhal

    Tombée amoureuse d'un homme marié, Mina de Vanghel, jeune Allemande éduquée et fortunée installée en France, s'entremet pour perdre l'épouse aux yeux du mari - en poussant un homme à la séduire et à se faire passer pour son amant. Mais le jeu amoureux se transforme en une véritable obsession, qui conduira l'héroïne au bord de la folie.
    Jusqu'où irait-on par amour ? Ni la raison, ni la morale, ni l'amour-propre ne sont ici des barrières contre l'amour absolu, qui cherche toutes les voies pour triompher. Autour d'une héroïne incarnation des "grandes âmes", Stendhal offre une méditation incisive et profonde sur les beautés et les horreurs de l'amour, ses espoirs et ses illusions.

  • Armance

    Stendhal

    Sous la Restauration et le règne de Charles X, Octave est un bon parti : à vingt ans, le jeune aristocrate sort de l'École polytechnique. S'il a un bel esprit, de belles manières et une belle stature, il n'en est pas moins tourmenté et profondément mélancolique. En lui grandit une passion exaltée pour sa cousine Armance, avec laquelle il partage une haute idée de l'amour. Mais ce qu'il ne partagera jamais, c'est son «fatal secret», impossible aveu et cause de son malheur... et de celui d'Armance.
    Premier roman de Stendhal, Armance (1827) est un chef-d'oeuvre discret et subtil, qui ouvre au lecteur le coeur même du Tendre stendhalien.

  • Devenue orpheline, Mina, jeune, belle et riche héritière ne veut pas être épousée pour son argent. Elle décide alors de partir pour Paris « dans une sorte d'incognito » ; mais ce séjour lui réservera bien des déconvenues...

    Lycée 2de et 1re : Le roman et le récit
    Lycée 1re pro : Itinéraires romanesques

  • Vanina vanini

    Stendhal

    Un bal, en Italie. La beauté de Vanina Vanini, fi lle du prince don Asdrubale, éblouit les convives et fait chavirer les curs des hauts dignitaires. Pourtant, quand Livio Savelli, le plus brillant dentre eux, tente de la conquérir, elle sexaspère.
    Seul un jeune carbonaro, audacieusement échappé de prison et recherché par la police, la laisse rêveuse. Lorsque, quelques jours plus tard, elle découvre quil est protégé par son père, Vanina Vanini lui propose son aide. Amoureuse, la jeune femme est désormais prête à tout pour protéger son amant.
    Le Coffre et le Revenant, Le Philtre et Mina de Vanghel mettent en scène des femmes « fatales » : déguisements, tromperies, machinations Il nest pire stratège, dit-on, que la femme amoureuse !

  • Romans inachevés

    Stendhal

    • Grasset
    • 29 Mars 2017

    Dix romans inachevés de Stendhal : dix plaisirs achevés. Ces textes, allant d'une à plusieurs dizaines de pages, sont du pur Beyle ; on y retrouve l'enchantement de son écriture aussi bien que ses héros typiques. Voici le chevalier de Saint Ismier, pour qui seul compte l'honneur, dans la France du xviie siècle, l'ambitieux Féder, qui devient un des plus célèbres peintres de Paris grâce à sa femme, le touchant Roizand, dont la maladresse n'a d'égal que le charme, ou encore la duchesse de Vaussay, dont tous les diplomates romains tombent amoureux. Ces écrits sont présentés par une conversation entre trois membres du Stendhal Club, fondé par Charles Dantzig en 2011 : Charles Dantzig, Dominique Fernandez et le jeune éditeur Arthur Chevallier, représentant trois générations d'amoureux de Stendhal.

  • En 1832, parce qu'il s'ennuie à Civita- Vecchia où il occupe le poste de consul de France, Stendhal entreprend d'écrire l'histoire de son dernier séjour à Paris, onze ans plus tôt : la belle et indifférente Métilde venait alors de lui infliger un échec sentimental cuisant. Chronique d'une convalescence, les Souvenirs d'égotisme brossent ainsi le portrait d'un être dévasté, qui se laisse lentement reprendre par la vague de la vie.
    Rédigés à bride abattue, inachevés et publiés à titre posthume en 1892, ces souvenirs drôles et touchants constituent un document irremplaçable sur un grand homme en devenir, qui fréquente les salons, scandalise par son esprit caustique, multiplie les « fiascos par excès d'amour » et se demande s'il a bien un « esprit remarquable »... Galop d'essai pour la célèbre Vie de Henry Brulard, ils offrent le modèle d'une écriture autobiographique sans esbroufe, conjuguant avec brio introspection et improvisation.

    Texte intégral. Illustration : Virginie Berthemet © Flammarion

  • Une même héroïne, l'inoubliable Mina, hante deux récits posthumes de Stendhal, une nouvelle, Mina de Vanghel, et un roman, Le Rose et le Vert. Dans le premier texte, contemporain du Rouge et le Noir, elle recherche, après la mort de son père, un incognito propre à éloigner les chasseurs de dot. La destinée de la jeune Allemande se noue au bord d'un lac savoyard et s'accomplit tragiquement.
    Dans le Rose et le Vert, roman inachevé écrit en 1837, Stendhal improvise en pleine liberté, un an avant La Chartreuse de Parme, revenant au versant germanique de son écriture et à ses années de jeunesse à Brunswick où il rencontra Mina, découvrit Mozart et apprit sérieusement...l'anglais.
    Entre ces deux récits, un texte bref demeuré inédit, Tamira Wanghen, esquisse le destin analogue d'une Mina/Tamira juive et montre décidément la fascination de Stendhal pour cette héroïne qu'il « chérissait sans doute un peu plus que les autres, comme nous faisons aussi » (André Pieyre de Mandiargues).

  • M. de Rênal is the mayor of a provincial town named Verrières, who hires Julien Sorel as a private teacher for his child. Sorel desires to become a real man and follow the steps of his hero - Napoleon. The young man thinks that it is his duty to seduce the mayor's wife and they become lovers. However, their little secret will soon be revealed. Who will find out about the love affair? What is going to happen with the two lovers? Will mayor M. de Rênal also find out or the truth will be hidden from him? Find all the answers in Stendhal's novel "The Red and the Black" from 1830.

  • Les Cenci

    Stendhal

    • L'herne
    • 16 Mai 2012

    Stendhal a tiré une nouvelle remarquable d'un épisode tragique de la vie des Cenci, grande famille patricienne romaine qui disait compter dans sa parentèle le consul romain Crescentius et qui donna à la papauté un certain nombre de grands serviteurs.
    La figure la plus connue de la famille fut Francesco (ou François), qui défraya la chronique judiciaire de la fin du XVIe siècle, sous le pontificat de Clément VIII. Un véritable tyran, corrompu et cruel.

  • Lucien Leuwen t.2

    Stendhal

    « Un avancement merveilleux pour mon âge, mes talents, la position de mon père dans le monde, m'a-t-il jamais donné d'autre sentiment que cet étonnement sans plaisir : " N'est-ce que ça ? "
    Il est temps de se réveiller. Qu'ai-je besoin de fortune ? Un dîner de cinq francs et un cheval ne suffisent-ils pas, et au-delà ? Tout le reste est bien plus souvent corvée que plaisir, à présent surtout que je pourrai dire : " Je ne méprise pas ce que je ne connais point, comme un sot philosophe à la Jean-Jacques. Succès du monde, sourires, serrements de mains des députés campagnards ou des sous-préfets en congé, bienveillance grossière dans tous les regards d'un salon, je vous ai goûtés !... " »

  • Headstrong and naive, the young Italian aristocrat Fabrizio del Dongo is determined to defy the wrath of his right-wing father and go to war to fight for Napoleon. He stumbles on the Battle of Waterloo, ill-prepared, yet filled with enthusiasm for war and glory. This work blends the intrigues of the Italian court with the excitement of youth.

  • A Major New Translation The Red and the Black, Stendhal';s masterpiece, is the story of Julien Sorel, a young dreamer from the provinces, fueled by Napoleonic ideals, whose desire to make his fortune sets in motion events both mesmerizing and tragic. Sorel';s quest to find himself, and the doomed love he encounters along the way, are delineated with an unprecedented psychological depth and realism. At the same time, Stendhal weaves together the social life and fraught political intrigues of post-Napoleonic France, bringing that world to unforgettable, full-color life. His portrait of Julien and early-nineteenth-century France remains an unsurpassed creation, one that brilliantly anticipates modern literature.
    Neglected during its time, The Red and the Black has assumed its rightful place as one of the world';s great books, and Burton Raffel';s extraordinary new translation, coupled with an enlightening Introduction by Diane Johnson, helps it shine more brightly than ever before.
    From the Hardcover edition.

  • Ce livre numérique présente les oeuvres de Stendhal, éditées en textes intégraux, ainsi que la biographie de l'écrivain et les analyses littéraires des romans Le Rouge et le Noir et La Chartreuse de Parme.
    Un sommaire dynamique permet d'accéder directement aux différentes oeuvres.
    Notre travail éditorial permet un confort de lecture spécialement développé pour la lecture numérique.
    Ce livre numérique contient :
    - La biographie de Stendhal - L'étude du mouvement littéraire - Le Rouge et le Noir - Les raison du succès - Les thèmes principaux - La Chartreuse de Parme - Les raisons du succès - Les thèmes principaux - Armance - Lucien Leuwen - Vanina Vanini - Le Coffre et le Revenant - L'Abbesse de Castro - Vittoria Accoramboni - Les Cenci - La Duchesse de Palliano - San Francisco a Ripa - Trop de faveur tue - Suora Scolastica

  • Racine et Shakespeare (1823, 1825) - Un temps, celui du romantisme ou " romanticisme ", deux mouvements : 1823 et 1825. Entre les deux le réquisitoire de l'académicien Auger contre le romantisme, auquel répond Racine et Shakespeare II. Mais il s'agit moins, dans ce manifeste en forme de pamphlet de Racine et de Shakespeare, ou de théâtre, que de l'invention par Stendhal, sous couvert de " romanticisme ", de la notion de " modernité ", pour donner aux " contemporains ", la littérature dont ils ont besoin. Ce texte se rapporte à une édition épuisée ou indisponible de ce titre.

  • André Gide considérait ce premier roman comme le véritable chef-d'oeuvre de Stendhal.

    Armance a été publié en 1827 en pleine période romantique. L'intrigue se situe à l'époque de la Restauration. Octave de Malivert, jeune homme plein de talent mais taciturne aime Armance de Zohiloff, qui partage ses sentiments. Mais Octave cache un lourd secret :

    « Oui chère amie, lui dit-il en la regardant enfin, je t'adore, tu ne doutes pas de mon amour ; mais quel est l'homme qui t'adore ? c'est un monstre. » Quel lourd secret cache Octave ? Pour quelle raison souffre-t-il d'un profond désarroi intérieur ?

    Autant de questions qui permettent de dresser le portrait d'un jeune homme en proie au mal du siècle...



    Cet eBook enrichi, spécialement édité pour la lecture numérique, contient :

    - une table des matières dynamique - la biographie de Stendhal - le texte complet Armance ou Quelques scènes d'un salon de Paris en 1827

  • Le rouge et le noir

    ,

    Celles qui restent est une histoire de soeurs. De femmes. De liens si puissants que les rompre bouleverse tout.
    Celles qui restent est une histoire de soeurs. De femmes. De liens si puissants que les rompre bouleverse tout.
    Clara est l'aînée, la sage, l'exemple à suivre. Celle qui fait tout comme il se doit, quitte à grincer des dents en se forçant à sourire.
    Constance est la cadette. Si discrète, qu'on en oublie qu'elle existe... jusqu'à ce qu'elle décide de cesser d'exister en se jetant du haut d'un pont.
    Lucy est la benjamine. Celle qui rit trop fort, parle trop fort, vit trop fort. Parce qu'elle a peur qu'on l'oublie.
    Mais il y a aussi Marielle, qui elle, n'a ni soeur, ni frère, ni enfant, tout juste un vieux chien obèse. Celle qui a consacré sa vie aux autres pensait arriver au bout de son chemin dans l'indifférence,jusqu'à ce qu'un ange vêtu d'un manteau rouge se jette d'un pont, juste devant
    elle, et remette tout en question.

  • Texte établi et annoté par Henri Debray. Introduction et notes historiques par Michel Crouzet.  
    "Quand enfin Lucien fut délivré des compliments des officiers, du service à la caserne, des trente-six trompettes, etc., etc., il se trouva horriblement triste. Une seule pensée surnageait dans son âme : "Tout cela est assez plat ; ils parlent de guerre, d'ennemi, d'héroïsme, d'honneur, et il n'y a plus d'ennemis depuis vingt ans ! Et mon père prétend que jamais des Chambres avares ne se détermineront à payer la guerre au-delà d'une campagne. À quoi sommes-nous donc bons ? À faire du zèle en style de député vendu." [...]
    N'eût-il pas mieux valu être fou de bonheur, comme l'eût été, dans la position de Lucien, un jeune homme de province dont l'éducation n'eût pas coûté cent mille francs ? Il y a donc une fausse civilisation ! Nous ne sommes donc pas arrivés précisément à la perfection de la civilisation ! Et nous faisons de l'esprit toute la journée sur les désagréments infinis qui accompagnent cette perfection !"

  • Féder

    ,

    • Ligaran
    • 30 Janvier 2015

    Extrait :
    "A dix-sept ans, Féder, un des jeunes gens les mieux faits de Marseille, fut chassé de la maison paternelle ; il venait de commettre une faute majeure : il avait épousé une actrice du Grand-Théâtre. Son père, Allemand fort moral et de plus riche négociant depuis longtemps établi à Marseille, maudissait vingt fois par jour Voltaire et l'ironie française ; (...)"

empty