Pierre Christin

  • Intelligent Artificial Neuromechanoid... Ian. It's the name of the newest recruit in Team 21 of the SRS - the `Special Rescue Section'. Ian is an android, impossible to tell from a human being with the naked eye, and his creators claim that he's controlled by a true artificial intelligence - capable of learning, adapting, and even of experiencing emotions. Not every member of the team is happy about their new partner, but their higher-ups aren't giving them a choice - and the mission comes first...

  • Transformer le « zinc » en or ? Les Aveyronnais de Paris ont découvert ce secret en investissant bars et brasseries dans les années trente, souvent au prix de luttes féroces entre clans. À travers l'histoire des Astruc, ce roman nous raconte leur saga. Surnommés « les milliardaires » au pays, les Astruc comptent parmi ces princes de la « bistrocratie » régnant en maîtres sur leur empire : dans le Rouergue, ils régentent leurs châteaux, leurs fermes, leurs somptueuses résidences secondaires ; à Paris, aucune belle affaire ne se monte sans leur appui. Par son mariage avec une héritière, Antoine Pereira appartient à cette famille dont il supporte de plus en plus mal l'âpreté et l'arrogance. Son aventure avec Laurence de Marnhac va renforcer son désir de couper les ponts. Mais c'est durant l'été, rythmé par les repas dominicaux, les fêtes paroissiales et les manifestations mondaines, qu'une affaire dans laquelle il est impliqué risque de faire éclater la famille et le scandale, de ruiner des années de dur travail... Pierre Christin, Aveyronnais de coeur, scénariste et auteur des plus grands succès de bande dessinée de ces dernières années, nous donne ici son troisième roman. Un roman de moeurs aux résonances balzaciennes, où amour, ambition et pouvoir, rivalisent. Une chronique de ces familles provinciales dont l'opiniâtreté au gain n'a d'égal qu'un sens inné des affaires.

  • This is the story of two women. One of those women is Lady Sheringham, interviewed in her manor house, the other is Emma Piggott, who has just passed away in her London apartment, alone.

    To the former, life has been kind. She's gone from Shanghai to Hong Kong to Kuala Lumpar, from governess to sultana. She lives in the lap of luxury, engaged in an endless cycle of drinks parties, outings on horseback and the delicious little scandals of the British colonial community. This is a woman destined never to know hardship, other than the loss of loved ones.

    Emma Piggott, a teacher at St. John's, has lived a gray and stagnant life, experiencing Asia only through newspaper articles that she carefully cuts out collects, but never leaving the Whitechapel neighborhood where her parents kept a grocery store.

    And yet, something unites these two women--a little detail, nothing at all really, mere chance, or perhaps just a nightmare that troubles Lady Sheringham's sleep from time to time...

  • Prolific comic book author Pierre Christin, who penned the game-changing classic sci-fi series "Valerian and Laureline," switches to autobiography here to bring us the thoughtful, enlightening tale of two vastly different lands, the American West during the civil rights movement and the counter-culture phenomenon, and the Eastern Bloc during the Cold War, as seen through the eyes of an inquisitive French artist and journalist with a love for travel, intellectual query, gypsies, and jazz. Christin and his faithful road companion and "Valerian" co-creator Jean-Claude Mézières drive across landscapes ranging from Utah to Bulgaria in a series of cars each more dilapidated than the next, encountering people and adventures of all kinds in a story that is part travel journal, part geo-political documentary, and part artistic coming-of-age.

  • Who is Lena? What is she up to? Does she even know her mission? Setting out from an East Berlin neighborhood that is home to former dignitaries, she goes about passing out small, innocent-seeming gifts from Budapest to Transylvania to Kiev. She crosses the Danube delta, the Black Sea, Anatolia, and the Aleppo bazaar. Each time, she crosses borders incognito, claiming to have nothing to declare. A journey at once timeless and inextricable from the great issues of our age, "Lena" combines the intimacy dear to André Juillard and Pierre Christin's predilection for vast geopolitical canvases.

  • Ever calm, classy, and resourceful, Edith Hardy is on the case again. When pharmaceutical magnate Le Cauchois asks her to wangle an invitation to the Red Baroness's exclusive gatherings of Soviet sympathizers, Edith isn't sure she should say yes-until an invitation falls right in her lap. Next thing, she's off to the Baroness's château in the snowy Ardennes, where she runs smack dab into a triangle of intrigue. Le Cauchois is working for French intelligence, the Baroness with the Russians, and a handsome acquaintance for the CIA-a convenient fellow to have around when a lady lands herself in hot water!

  • A meeting of elite diplomats. A snowy resort in an undisclosed location. A secure communications room staffed by private security. Lena's latest adventure finds her ostensibly heading a small hospitality staff that caters to the needs of VIPs attending a top-secret summit. What better way to suss out secrets than by blending into the woodwork? In this locked-room atmosphere, egos clash and history outs its old grudges. For the issue at stake is none other than the fate of the Middle East, again to be divided by meddling powers. And these days of routine, ennui, luxury, and leisure may hide a more insidious threat...

  • Unsolved cases come home to roost in Edith Hardy's latest caper, rounding off the first trilogy of the detective's adventures. When secret services in France and America start pulling strings-not to mention the machinations of a certain pharmaceutical industrialist-Edith winds up behind the Iron Curtain, in Moscow! But is she there to recover the legacy of state painter Alexis Limonovich... or save naive young chemist Antoine Dubreuil from being manipulated? Meanwhile, just what skullduggery is Edith's enterprising assistant Victor up to with an art forger, a carnival performer, his bear, and a midnight break-in? One thing's for sure: it all adds up to classy intrigue!

  • Les Églantiers... Un vieux petit quartier de banlieue comme tant d'autres où, dans les jardinets, on repique ses poireaux en attendant l'heure du pastis. Un coin sans histoires, en somme... Des histoires à raconter, il y en a pourtant trop pour Jean Doineau, l'écrivain sans passé ni futur, enfermé dans sa caverne à flanc de coteau. Et puis, que cherche donc le candidat Durban, éternel étudiant qui furète partout pour amasser du matériel en vue d'une hypothétique thèse de doctorat ? Et quelle action exemplaire voudrait donc mener l'ex-cinéaste engagé Dallencourt ? Et pourquoi dit-on qu'il y a un monstre enfermé dans la clinique où s'affairent médecins et psychiatres ? Et pourquoi un responsable politique de haut niveau ressort-il dans le plus grand secret un dossier que l'on croyait clos ? À travers la transformation violente des Églantiers, promus Zone d'Aménagement Concerté, c'est la grande déglingue d'un monde quotidien réduit à n'être plus qu'une informe mosaïque de ZAC, ZUP et autres ZAD, que raconte le roman de Pierre Christin. Un roman où les langages s'affrontent, où les lectures se superposent, où les vies se croisent avec passion. Un roman à suspense aussi et surtout car, sous l'humour et le mystère, le drame se prépare, énorme, stupide, définitif. À moins que tout rebondisse de façon aussi tardive qu'inattendue...

  • "Debout dans le side-car d'une énorme moto verdâtre et cabossée, un être étrange mordait pour le moment avec appétit dans le chapelet de côtelettes cuites qu'il portait autour du cou... Seules des bêtes inconnues, voraces, et belles continuèrent leur vol de mort au-dessus d'un monde presque vide..." Dans la lignée de « Tous à Zanzibar » et du « Troupeau aveugle », Pierre Christin nous propose avec « Les prédateurs enjolivés », non pas un roman, ni un recueil de nouvelles, mais une chronique en ruine, une fresque lacunaire, écologique, politique et poétique qui part d'un futur proche pour aller se perdre, dans quelques millénaires, au terme de l'aventure humaine. Le prédateur, c'est l'homme. Avec férocité, rapacité, cruauté et même avec amour et humour, détruit son environnement, il change la nature. Et il s'entête, lutte ; survit, mute, se déglingue, se refait, bref s'enjolive. Pierre Christin, dont le ton prophétique et libre en surprendra beaucoup et en choquera quelques-uns, est aussi le scénariste de la célèbre bande dessinée « Valerian ».

  • Orwell est passé à la postérité grâce à 1984, qu'il a écrit en 1948, et à son invention prophétique de Big Brother, préfigurant, il y a soixante-dix ans, le contrôle des médias, Internet et la manipulation des données personnelles. Mais sa vie fut tout aussi passionnante que ses livres : elle montre un homme toujours en avance sur son temps, étudiant à Eton et flic en Birmanie, combattant de la guerre d'Espagne, antistalinien et journaliste - ses enquêtes firent d'ailleurs grand bruit. Pierre Christin se plonge avec délectation dans cette vie hors norme.

  • Dans une région perdue du nord de l'Amérique, une importante conférence se déroule dans le plus grand secret, réunissant des représentants de différents pays (Iran, Turquie, États-Unis, Russie, France, Turquie, etc.) afin d'évoquer la crise qui secoue le Moyen-Orient, dont la Syrie, qui est l'objet d'enjeux géo-politiques. Les diplomates confrontent leur point de vue offrant parfois un spectacle consternant dans un monde menacé, prêt à exploser... Léna assiste à cette conférence qu'elle doit superviser, non sans mal... Dix ans après le tome 2, Pierre Christin et André Juillard se retrouvent grâce à leur personnage, Léna, qui est au coeur d'un récit d'une rare intelligence où les enjeux géopolitiques sont plus présents que jamais.

  • Elle s'appelle Léna. C'est une jeune femme brune, élégante et mystérieuse. On ignore d'où elle vient et où elle va. Son voyage commence à Berlin-Est, dans le quartier où vivent les anciens dignitaires d'un régime effacé par le vent de l'Histoire. Léna rend visite à un homme qui lui remet une liste de noms et de numéros de téléphone, qu'elle apprendra par coeur avant de la détruire. Après Berlin, il y aura Budapest et un autre rendez-vous. Et après Budapest, Kiev, Odessa, la Turquie et la Syrie. À chaque fois, une rencontre. Peu de mots prononcés, juste un objet étrange remis par Léna à son destinataire ? une boîte de pâtes d'amandes, un flacon de parfum, un nécessaire pour diabétiques. Avec "Le long voyage de Léna", Pierre Christin et André Juillard entraînent le lecteur à travers une Europe qui entremêle aujourd'hui et hier. Une Europe où les soubresauts d'une Histoire pas si lointaine semblent se prolonger dans d'étranges projets partagés par ces femmes et ces hommes dont Léna croise la route. Mais elle, quel rôle joue-t-elle? Christin et Juillard laissent planer le doute sur ses intentions. En toile de fond, on devine les ombres du terrorisme international nourri par la frustration d'un passé qui semblait enterré, celui de l'idéal communiste. Récit d'un parcours pas comme les autre baigné de nostalgie et de mélancolie, Le long voyage de Léna permet à Pierre Christin de laisser libre cours à son intérêt pour l'Histoire et pour le destin contrarié des pays de l'Est. Pour leur première collaboration, Pierre Christin et André Juillard signent mieux qu'un album réussi : Le long voyage de Léna est d'ores et déjà un classique.

  • Réfugiée en Australie, Léna tente de reconstruire sa vie loin de la violence aveugle des attentats. Les services secrets, cependant, ne l'ont pas oubliée. Elle doit bientôt replonger dans la folie humaine, passant par une Géorgie très trouble et un camp d'entraînement sub-saharien, avant de finir dans une planque parisienne en compagnie de trois femmes vouées au martyr. Pierre Christin et André Juillard reforment le tandem qui nous avait tant bouleversé avec Le Long voyage de Léna, et signent une oeuvre rare, à la fois politique et contemplative, qui donne à décrypter notre monde torturé.

  • La série culte de la bande dessinée de science-fiction va enfin être adaptée sur grand écran par Luc Besson ! Un film qui réunira le plus gros budget de l'histoire du cinéma français. Afin de précéder et d'accompagner sa sortie dans les salles, au mois de juillet 2017, Dargaud met en place un programme éditorial autour de la série, à commencer par la réédition, à partir du mois de septembre 2016, des sept intégrales. Images du film, interview des auteurs et du réalisateur... ces albums n'auront rien à voir avec les premières éditions !

  • À l'occasion des 50 ans de la création de cette bande dessinée culte et de son adaptation au cinéma par Luc Besson (sortie en juillet 2017), les éditions Dargaud rééditent la collection complète des intégrales. Sous de nouvelles couvertures et avec une nouvelle maquette, ces deux intégrales proposent chacune trois épisodes de Valérian (dont L'Ambassadeur des ombres, l'histoire qui a inspiré Besson) ainsi que la suite et la fin de l'entretien entre le réalisateur et les deux créateurs.

  • À l'occasion des 50 ans de la création de cette bande dessinée culte et de son adaptation au cinéma par Luc Besson (sortie en juillet 2017), les éditions Dargaud rééditent la collection complète des intégrales. Sous de nouvelles couvertures et avec une nouvelle maquette, ces deux intégrales proposent chacune trois épisodes de Valérian (dont L'Ambassadeur des ombres, l'histoire qui a inspiré Besson) ainsi que la suite et la fin de l'entretien entre le réalisateur et les deux créateurs.

  • Suite et fin du programme de réédition de l'intégrale de Valérian, lancé à l'occasion de la sortie du film événement, prévue en juillet 2017, tiré de la bande dessinée culte de Jean-Claude Mézières et Pierre Christin. Toutes ces intégrales ont été entièrement remaquettées et portent, en couverture, le logo directement inspiré du film. 2017, l'année Valérian !

  • Mézières et Christin revisitent en compagnie de Valérian et Laureline certains épisodes mythiques de la plus célèbre des séries de SF française. Commentées avec une pointe de nostalgie et d'humour par ceux qui en ont été les acteurs, ces histoires courtes et illustrations racontent l'histoire de la série et les différentes interprétations possibles, témoignant de la richesse de cette oeuvre majeure. Indispensable à tous les fans de la série (et aux autres...) !

  • Suite et fin du programme de réédition de l'intégrale de Valérian, lancé à l'occasion de la sortie du film événement, prévue en juillet 2017, tiré de la bande dessinée culte de Jean-Claude Mézières et Pierre Christin. Toutes ces intégrales ont été entièrement remaquettées et portent, en couverture, le logo directement inspiré du film. 2017, l'année Valérian !

  • Dans ce deuxième tome du hors-série "L'Avenir est avancé", Mézières et Christin revisitent en compagnie de Valérian et Laureline certains épisodes mythiques de la plus célèbre des séries de SF française. Commentées avec une pointe de nostalgie et d'humour par ceux qui en ont été les acteurs, ces histoires courtes et illustrations racontent l'histoire de la série et les différentes interprétations possibles, témoignant de la richesse de cette oeuvre majeure. Indispensable à tous les fans de la série (et aux autres...) !

  • Suite et fin du programme de réédition de l'intégrale de Valérian, lancé à l'occasion de la sortie du film événement, prévue en juillet 2017, tiré de la bande dessinée culte de Jean-Claude Mézières et Pierre Christin. Toutes ces intégrales ont été entièrement remaquettées et portent, en couverture, le logo directement inspiré du film. 2017, l'année Valérian !

  • Armure du Jakolass (L')Avec L'OuvreTemps, nous avions quitté Valerian redevenu enfant dans les rues de Paris. On le retrouve accoudé au comptoir, le clope au bec, dégarni, hirsute et bedonnant. Entre les deux, un cataclysme, un accident majeur dans le continuum espace temps. Mézières et Christin, après quarante ans et vingt-deux albums, ont décidé de clore la série. Mais les vrais héros ne mourant jamais, certains auteurs, triés sur le volet, pourront, avec la bénédiction des deux créateurs, écrire leur propre aventure de Valérian et Laureline.
    Une seule condition : que
    l'album ne soit pas une simple déclinaison, comme il y en a beaucoup, mais une « revisitation » originale dans le style propre de l'auteur. Et même un album exceptionnel dans tous les sens du terme. C'est le cas avec ce premier opus signé par Manu Larcenet, croisement improbable et hautement jubilatoire entre Les Oiseaux du maître et Bill Baroud, un sommet d'humour décalé pour un album indispensable.

  • Suite et fin du programme de réédition de l'intégrale de Valérian, lancé à l'occasion de la sortie du film événement, prévue en juillet 2017, tiré de la bande dessinée culte de Jean-Claude Mézières et Pierre Christin. Toutes ces intégrales ont été entièrement remaquettées et portent, en couverture, le logo directement inspiré du film. 2017, l'année Valérian !

empty