Nicole Fouché

  • Le mouvement perpetuel

    Fouche Nicole

    • Eres
    • 24 Octobre 2018

    De 1906, date de sa création - par des Américains -, à 1989, année de l'inauguration, par Barbara Bush, de sa toute nouvelle aile sud, symbole d'ambition et de puissance, l'Hôpital américain de Paris (H.A.P.) s'est développé de manière originale, cultivant à dessein ses particularismes et ses différences vis-à-vis des institutions hospitalières et sanitaires françaises.

    A travers les vicissitudes historiques et économiques (guerre de 14-18, crise de 1929, Front populaire, Deuxième Guerre mondiale, sortie de la France de l'O.T.A.N., chocs
    pétroliers...), à travers son histoire intérieure, jalonnée d'incertitudes et de crises, l'Hôpital américain a toujours réussi à s'adapter, à vaincre ses hésitations, à se renouveler et, dans les dix dernières années, à opérer un redressement nécessaire, une percée spectaculaire et durable qui le classe, en France, parmi les plus prestigieux des établissements privés.

    Au cours du temps, cette institution s'est forgé une forte personnalité, au carrefour de deux identités nationales, la française et l'américaine, dans un domaine infiniment sensible, celui des services de santé.

  • Sans Europe, pas d´États-Unis ni de Canada..., sans ces derniers, plus d´Europe très vraisemblablement, et depuis longtemps. Car si le Vieux Continent et l´Amérique du Nord ne constituent pas une communauté transatlantique, ils sont néanmoins depuis plus de cinq siècles intimement et pour ainsi dire existentiellement liés.  Au-delà du rappel des faits marquants dans l´ordre militaire et diplomatique, les auteurs décrivent les mouvements migratoires, les flux commerciaux et financiers, les transferts culturels et les représentations mutuelles des deux espaces. Ils mettent en lumière le mouvement de balancier qui, depuis toujours, voit ces espaces s´attirer ou se rejeter, et se construire l´un par rapport à l´autre.  Cet ouvrage qui conjugue histoire et étude des civilisations aborde un pan fondamental de l´étude des relations internationales et apporte un éclairage nouveau sur le couple Amérique du Nord/Europe.  Jacques Portes est professeur d´histoire nord-américaine à Paris 8. Nicole Fouché est chargée de recherches du CNRS à l´EHESS-CENA. Marie-Jeanne Rossignol est professeur de civilisation américaine à Paris VII. Cécile Vidal est maître de conférences à l´EHESS-CENA.

empty