Le Courage

  • Plus qu'une revue, Le Courage est un essai à plusieurs auteurs, puisque tous interviennent sur le même thème. Alternant chaque année un thème esthétique («  Littérature 2015  ») et un thème politique («  Les salauds  »), 2019 est un millésime «  esthétique  ». Nous visons des temps d'injonction morale perpétuelle faite à l'art. L'art devrait en particulier représenter le «  réel  ». Quel «  réel  »  ? Qui décide de ce qu'il est  ? L'art devrait ne pas se retourner vers son passé, sa forme, son idéal, notion «  élitistes  » et donc odieuses. L'art devrait renier Orphée.
    Contre ces injonctions terroristes, les auteurs du Courage 5, qu'ils soient français, grecs, marocains, écrivains, musiciens ou chorégraphes, se retournent avec Orphée. C'est ainsi que le grand poète arabe Mohamed Bennis nous offre un «  Orphée à Tanger  », que Charles Dantzig, revenant à la fiction, nous offre deux étonnantes nouvelles sur un homme qui choisit de mourir sur l'autoroute et sur un amoureux qui se soigne par le rire à Venise, qu'Adrien Goetz, en historien d'art qu'il est aussi, nous rappelle les métamorphoses du dieu des poètes, que Loïc Prigent, avec son esprit et son humour, fait un flash-back orphéïque anglais, que Sandrine Treiner, directrice de France Culture et essayiste, se rappelle qu'Orphée aujourd'hui peut être un cinéaste ukrainien emprisonné. L'artiste Enzo Mianes, les chorégraphes Pierre Rigal, Mithkal Alzghair nous donnent «  leur  » Orphée, de même que les musiciens (l' Orfeo n'a-t-il pas été le premier opéra  ?) Gluck, Offennbach et Catastrophe... Comme tous les ans, trois jeunes écrivains débutants clôturent la revue par leur première fiction.

  • Je m'appelle Lucas Courage. Je n'ai pas choisi ce nom ni d'avoir un pouvoir extraordinaire, mais secret. Je n'ai pas choisi d'avoir un père espion, ni d'être recruté avec lui par le Président de la République pour démanteler un réseau de terroristes. Je n'ai pas choisi non plus l'aventure, les poursuites, les énigmes ... Partir au Shahistan, être pris en otage, assister à des assassinats ... ! Je n'ai pas choisi de vivre, comme dirait Manon – Ah Manon ... - Je n'ai pas choisi de vivre dans ce monde de dingues !

  • Plus qu'une revue, Le Courage est un essai à plusieurs auteurs. Le thème de 2017  : Âge d'or/Âge de fer. L'âge de fer, nous y sommes. La marée de la violence populiste déferle sur le monde. L'un est élu, l'autre menace. Qu'est-ce que cela fait  ? Comment tenir  ? De quelle façon protéger les choses de l'esprit  ? Écrivains, cinéastes, artistes, ils sont vingt-trois, dans sept langues et quatre alphabets différents, à réfléchir d'un point de vue littéraire et artistique à cette situation inédite dans nos vies. Japonaise, Égyptienne, Israélien, Pakistanais, Libanais, Allemand, Anglais, Américains, Brésilien, Français, ils réfléchissent aux temps actuels et futurs, sous forme d'essai, de fiction, de photographies, de dessins. Parmi eux, une série de tweets de Donald Trump éclate comme une bombe de vulgarité et de menaces.
    La démocratie est-elle en danger  ? Être femme à l'ère du virilisme revanchard est-il devenu plus difficile  ? Y a-t-il une jeunesse dangereuse  ? Le Brexit est-il un néopuritanisme  ? Les clowns sont-ils des monstres  ? Les inhumains s'imaginent-ils nous faire peur  ? Les âges d'or passés du romantisme et de la fête peuvent-ils revenir  ?
    Comme à chaque numéro, Le Courage donne la parole à trois jeunes écrivains jusque-là non publiés, publiant leurs premières fictions et une conversation sur l'avenir qu'ils contribueront à créer.
    Contre cet âge de fer, nous promettons un âge d'or.
     

  • Le Courage, revue internationale annuelle, en plusieurs langues, est en réalité un essai à plusieurs auteurs, en 2018, les «  Minorités supérieures ? ».
     
    L'infériorité numérique ne fait pas plus l'infériorité «  morale  » que la majorité ne prouve la raison. Depuis quelques années, les minorités sont honnies  ; on les accuse d'être des «  communautés  », de faire sécession, de comploter contre la majorité pour leur profit. Il en va des minorités comme de tout dans l'humain, le bien et le mal y sont partagés. Des minorités inférieures existent sans doute, comme «  le paquet de déplorables  » qui a voté pour Trump, élu avec moins de voix que son adversaire, mais y a-t-il des minorités supérieures  ? En tout cas, en tant qu'inférieures en nombre, on leur doit l'attention et le tact. C'est à quoi les auteurs du Courage 4 réfléchissent dans ce numéro.
    On y trouvera un agrégé de grammaire conversant avec un jardinier chinois  ; le grand architecte Paul Andreu (ah, les architectes) parlant avec le grand artiste abstrait Carlos Cruz Diez (ah, l'art contemporain !). Loïc Prigent parle des snobs. Sandrine Treiner, des idiots utiles ayant fait la gloire d'un roman qui prédisait l'élection d'un président islamiste en France, et Oriane Jeancourt-Galignani, des critiques littéraires aussi précieux et menacés que la mulette perlière d'eau douce. Clémentine Mélois propose des images inquiétantes et cocasses, Philippe Corbé écrit sa première fiction, où il est question d'un homme devenant femme. Charles Dantzig étudie les idées majoritaires qui peuvent faire tant de mal aux écrivains, comme celle de la beauté. Romila Thapar, une des plus grandes historiennes de l'Inde, co-fondatrice de l'Université Nehru à New Delhi, explique ce que c'est que de tenter d'enseigner sous la terreur nationaliste indoue. Justin Trudeau, Premier ministre du Canada, fait dans un discours crucial les premières excuses officielles d'un pays à une minorité, la LGBTIQ. La grande généticienne Evelyne Heyer explique le destin des minorités supérieures, et on lira l'étonnant récit de vie de Dorothée, Pygmée persécutée chez les Tutsis et les Hutus, car on est toujours la minorité d'une minorité.  
    Comme à chaque numéro, trois écrivains débutants ont une conversation atour du thème de l'année et publient leur première fiction ou leurs premiers poèmes.
    Ecrits en français, italien, anglais.

  • A pleasant, chatty book on afascinating subject. Kirkus ReviewsOctopuses have been captivating humans foras long as we have been catching them. Yetfor all of our ancient fascination and modernresearch, we still have not been able to get afirm grasp on these enigmatic creatures.Katherine Harmon Courage dives into themystifying underwater world of the octopusand reports on her research around the world.She reveals, for instance, that the oldest knownoctopus lived before the first dinosaurs; thattwo thirds of an octopuss brain capacity isspread throughout its arms, meaning eachliterally has a mind of its own; and that itcan change colors within milliseconds tocamouflage itself, yet appears to be colorblind.

  • L'image mystérieuse imprimée en « négatif » sur le linceul de Turin n'a pas fini de soulever les controverses. Son extraordinaire conformité aux récits de la mort de Jésus, les caractéristiques du tissu, l'analyse des traces de sang, la nature des poussières, des pollens, et de multiples études médicales et anatomiques tendent à prouver l'authenticité du « Saint Suaire ». Seule la datation au carbone 14 est venue contredire cette interprétation, mais les conditions dans lesquelles elle s'est déroulée ont été sérieusement remises en cause. Aussi les recherches scientifiques se poursuivent-elles pour percer cette énigme... Après avoir exposé de la façon la plus objective l'histoire du linceul et l'état actuel de ce dossier brûlant, André Marion et Anne-Laure Courage rendent compte de leurs propres découvertes. Ingénieurs à l'Institut d'optique d'Orsay, dont l'expertise en matière de traitement numérique des images est utilisée notamment dans le domaine criminel, ils ont mis en évidence des traces de lettres latines et grecques autour du visage de l'homme du Suaire. La découverte de ces « fantômes d'écritures », révélés au public pour la première fois, soulève de nombreuses interrogations auxquelles les auteurs tentent de répondre de façon rationnelle et approfondie. Leurs conclusions amènent à poser de nouveau la question de l'authenticité du Suaire...

  • Shoulder Arthroscopy

    Olivier Courage

    • Springer
    • 3 Novembre 2015

    This book has been designed to lead you through the first steps of the shoulder arthroscopy. Offering a companion guide, its numerous illustrations and videos support the text and aid in comprehension.The most common mistake in shoulder arthroscopy is to focus on the screen, whereas an external perspective is needed, though not always easy to achieve in practice. We recommend following the chronological order for the first techniques, which are then detailed one by one and can be read separately depending on the problem encountered. These techniques, all of which were developed by the author in the course of 20 years of arthroscopic surgeries, are characterized by their simplicity. After having mastered these techniques, the reader will have the basis needed to evolve on his or her own.

  • This book offers an introduction to remotely sensed image processing and classification in R using machine learning algorithms. It also provides a concise and practical reference tutorial, which equips readers to immediately start using the software platform and R packages for image processing and classification.

    This book is divided into five chapters. Chapter 1 introduces remote sensing digital image processing in R, while chapter 2 covers pre-processing. Chapter 3 focuses on image transformation, and chapter 4 addresses image classification. Lastly, chapter 5 deals with improving image classification.

    R is advantageous in that it is open source software, available free of charge and includes several useful features that are not available in commercial software packages. This book benefits all undergraduate and graduate students, researchers, university teachers and other remote- sensing practitioners interested in the practical implementation of remote sensing in R.

  • This book examines the urban growth trends and patterns of various rapidly growing metropolitan regions in developing Asian and African nations from the perspective of geography. State-of-the-art geospatial tools and techniques, including geographic information system/science and remote sensing, were used to facilitate the analysis. In addition to the empirical results, the methodological approaches employed and discussed in this book showcase the potential of geospatial analysis, e.g. land-change modeling for improving our understanding of the trends and patterns of urban growth in Asia and Africa. Furthermore, given the complexity of the urban growth process across the world, issues raised in this book will contribute to the improvement of future geospatial analysis of urban growth in the developing regions. This book is written for researchers, academicians, practitioners, and graduate students. The inclusion of the origin and brief history of each of the selected metropolitan regions, including the analysis of their urban primacy, spatiotemporal patterns of urban land-use changes, driving forces of urban development, and implications for future sustainable development, makes the book an important reference for various related studies.

empty