Gérald Sfez

  • Grande figure de la philosophie française de la deuxième partie du XXème siècle, Jean-François Lyoard (1924-1998) a beaucoup réfléchi autour de la condition post-moderne (terme qui acquiert avec son livre éponyme une notoriété internationale) et de la notion de différend. Lyotard est l'un des fondateurs du Collège international de philosophie avec Jacques Derrida, avec lequel il partage une grande notoriété aux Etats-Unis.

  • La langue cherchée

    Gérald Sfez

    • Hermann
    • 23 Février 2011

    Un écrivain est à la recherche d´une langue. L´hypothèse contemporaine est d´avoir associé cette « langue cherchée » à un geste de résistance. Quelles relations un tel geste, accentué chaque fois autour d´un vocable majeur, entretient-il avec la langue ?

  • Raisons d'Etat

    Gérald Sfez

    L'expression de « raison d'État » fait scandale : elle paraît signifier un régime d'exception à l'égard de la raison universelle ou commune, qui se recommande pourtant du titre de raison. Elle est l'allégation du droit d'échapper au droit.

    Le présent ouvrage explore les différentes formes de son énonciation et ses titres de légitimité, d'Italie en France et de France en Allemagne. Il découvre autant les dérives que les rationalités qui ont oeuvré à la constitution raisonnable de l'État. Celles-ci ont contribué à l'élaboration du droit public et mis en débat les formes d'exception légitimes auxquelles le pouvoir d'État est contraint d'avoir recours, en politique intérieure et extérieure, dans les situations extrêmes en vue de l'intérêt public.

    /> Ces rationalités ont suivi différents chemins depuis la ratio status médiévale à la mise en place de l'espace machiavélien (Machiavel et Guichardin), à leur bifurcation entre la voie de l'exception juridico-politique (Lipse et Charron) et celle de la maîtrise des ressources de l'État (Botero), leurs relations avec l'absolutisme et la naissance de l'État de bienfaisance. L'ouvrage expose la façon dont ces raisons d'État, multiples et divergentes, tant par leurs problématisations que par les réponses aigues qu'elles apportent, oeuvrent à la formation d'une pensée instruite de l'exception, affrontée aux dilemmes contemporains de la sécurité et de la liberté. Elles nous permettent, encore aujourd'hui, de prendre la mesure d'une zone incompressible de difficultés inhérentes à l'art de gouverner.

    Gérald Sfez est spécialiste de philosophie politique. Il a notamment rédigé plusieurs ouvrages autour de Machiavel et de plusieurs courants de la philosophie politique contemporaine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • De l'aède déclamant Homère à l'éloquence de l'Âge classique, en passant par les orateurs romains et les disputes médiévales, la parole trouve les conditions propices à son épanouissement public. Cet ouvrage aborde successivement les arts et les techniques qui visent dans des contextes variés à la maîtrise de la parole publique, les formes d'autorité associées à cette prise de parole et ses effets de séduction.
    Un cours approfondi, élaboré par des professeurs expérimentés de lettres et de philosophie, ouvre chaque partie composée d'une anthologie d'oeuvres majeures de l'Antiquité, du Moyen Âge, de la Renaissance et de l'Âge classique. Une série de parcours permet la fréquentation suivie des textes, d'Homère à Pascal. Le riche apparat critique, les focus et grands-angles, encadrés de culture générale, en délivrent les clés de compréhension. Les questions guident le lecteur dans le repérage et la mise en oeuvre des procédés de l'art de la parole, pour une expression écrite et orale maîtrisée, tandis que s'élargissent sa conscience historique et son jugement critique. Les arrêts sur image éclairent les liens entre les arts, le langage et la pensée.
    La méthodologie de l'épreuve de spécialité est suivie de sujets « type bac » corrigés et commentés afin de s'entraîner et réviser en toute autonomie.
    Les Pouvoirs de la parole (semestre 1) permettra au lycéen d'exceller au baccalauréat :
    - dans la spécialité Humanités, littérature et philosophie, tant à l'épreuve de fin de première (coeff. 5) qu'à celle de terminale (coeff. 16),
    - et aux épreuves de Français (coeff. 10) en première et de Philosophie en terminale (coeff. 8). Chacun y aiguisera ses compétences orales par la pratique de l'argumentation, fondamentale pour la nouvelle épreuve du baccalauréat, le Grand Oral (coeff. 10).
    Conçu pour offrir au lycéen une véritable culture humaniste, cet ouvrage servira pour candidater avec succès sur PARCOURSUP dans tous les cursus universitaires exigeants : classes préparatoires littéraires, commerciales et scientifiques, Instituts d'études politiques, écoles de commerce et d'ingénieurs, écoles d'art et d'architecture, écoles de journalisme...
    Il accompagnera avec succès l'étudiant tout au long de ses études supérieures (1er et 2e cycle).

empty