Côte d'Ivoire : chronique d'une guerre annoncée

À propos

En mourant au pouvoir le 7 décembre 1993, Félix Houphouët-Boigny laisse derrière lui une Côte d'Ivoire divisée par les luttes de clans, les haines qui ont couvé pendant longtemps dans son propre camp, dans son propre parti politique, le PDCI-RDA. La prise du pouvoir d'Henri Konan Bédié, pourtant légalement fondée sur la Constitution, fera montrer au grand jour la profondeur de la crise qui oppose les héritiers du Président Houphouët-Boigny. De l'ivoirité à la chute de Henri Konan Bédié le 23 décembre 1999, d' un coup d'état perpétré par le Général Robert Gueï; du voeu du général putschiste de « balayer la maison » à sa volonté de s'y installer en s'autoproclamant vainqueur de l'élection présidentielle d'octobre 2000 face à Laurent Gbagbo ; de la prise du pouvoir par le socialiste de la lagune ébrié à la rébellion et à la guerre déclenchée en septembre 2002, Maurice Bandaman témoigne, avec une rare force de vision et de prédiction. Un livre témoin pour comprendre la crise ivoirienne.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique dans le monde > Afrique noire

  • EAN

    9791029002311

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    306 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    655 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Demarque

  • Entrepôt

    Entrepot Numérique

  • Support principal

    ebook (ePub)

Maurice Bandaman

Ecrivain et homme politique ivoirien (il est l'actuel Ministre de la Culture et de la Francophonie de Côte d'Ivoire), Maurice Bandaman écrit depuis son adolescence, au lycée. Il publie son premier livre, un recueil de nouvelles, alors qu'il était encore étudiant. Distingué par le Grand Prix Littéraire de l'Afrique Noire en 1993, il est aussi Docteur Honoris Causa de l'Académie des Sciences, Arts et Lettres J.-S. BACH de Garbutt, en Australie.

empty