Le duel

À propos

Pendant l'été 1972, Reykjavík est envahi par les touristes venus assister au championnat du monde d'échecs qui oppose l'Américain Fischer et le Russe Spassky. L'Américain se conduit comme un enfant capricieux et a de multiples exigences, le Russe est sympathique. Il a seulement préféré loger à l'hôtel plutôt qu'à la maison des syndicats, où voulait l'accueillir le Parti communiste islandais. Pourquoi ? Au même moment, dans une salle de cinéma, un jeune homme sans histoires est poignardé sans raison apparente. Le commissaire Marion Briem est chargé de l'enquête au cours de laquelle certains éléments vont faire ressurgir son enfance douloureuse. Et bien d'autres souvenirs... Encore un roman d'Indridason qu'on ne quitte pas, tant l'ambiance, la densité des personnages, la qualité de l'écriture et l'intrigue sont prenantes. Une interprétation toute en nuances par un fin connaisseur de la noirceur des thrillers scandinaves.
© et (P) Audiolib, 2014
Einvígið © Arnaldur Indridason, 2011 Published by agreement with Forlagið, www.forgalid.is Traduction française © Éditions Métailié, Paris, 2014
© Design VPC - photo © kokouu / Getty Images

Rayons : Policier & Thriller > Policier

  • EAN

    9782356417374

  • Disponibilité

    Disponible

  • Poids

    544 074 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    Numilog

  • Support principal

    livre-audio (mp3)

Arnaldur Indridason

Arnaldur Indridason est né à Reykjavík en 1961. Diplômé en histoire, il est d'abord journaliste et critique de films puis il se consacre à l'écriture à partir de 1997. Il est l'un des écrivains de romans noirs les plus connus en Islande et dans les 37 pays où ses livres sont traduits.
Il a reçu le prix Clef de verre du Skandinavia Kriminalselskapet à deux reprises : en 2002, pour La Cité des jarres, et en 2003, pour La Femme en vert.
Son roman L'Homme du Lac a reçu le Prix du Polar européen Le Point 2008 et La Femme en vert le Grand Prix des lectrices de Elle Policier 2007 ainsi que le Prix du livre Insulaire Fiction 2006.
Arnaldur Indridason a également reçu le Prix d'honneur du festival les Boréales en 2011 et le prix espagnol RBA du roman noir en 2013.

empty