Offrir cet ebook
La rançon de la gloire ; les surnoms de nos politiques
La rançon de la gloire ; les surnoms de nos politiques

Les mots clés

Société

La rançon de la gloire ; les surnoms de nos politiques

À propos

« Chichi », « Petit Papa Lionel », « Zapatera », « Le Che », « Tonton », « Calamity MAM », « La Porsche tranquille », « Bayroudoudou », « Courage Fillon », « Copé-collé » Vous les aurez reconnus. Les politiques sont aujourdhui aux premières loges quand il sagit de se faire épingler dun surnom.
Attribués à ceux qui pèsent ou ont pesé sur notre destin, ces surnoms, des plus aimables aux plus féroces, reflètent des courants de sympathie ou cristallisent des conflits dopinion, des querelles intestines, voire des haines.
Aussi fantaisiste soit-il, le surnom ne doit rien au hasard. Il peut être inspiré par une particularité physique, un trait de caractère, ou imaginé en mémoire de tel ou tel événement marquant dune carrière une simple anecdote peut parfois suffire à sceller un sobriquet.
Pour Marie Treps, la réjouissante pratique du surnom révèle le besoin, humain trop humain, de ramener ceux que nous avons placés sur le piédestal de la célébrité dans notre petite sphère, celle des gens comme tout le monde.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique française > Hommes / Femmes politiques

  • EAN

    9782021075816

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    156 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    194 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Média Diffusion

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Marie Treps

Marie Treps est linguiste et sémiologue, chercheur au CNRS (Institut national
de la langue française) où elle participe à la rédaction du Trésor de la langue française, jusqu'à son achèvement, puis au Laboratoire d'anthropologie urbaine où elle investit le domaine des études tsiganes. Elle s'intéresse de longue date à certains territoires ludiques de la langue française, négligés des linguistes et des lexicographes, mais si bien cultivés par tous que l'on y voit prospérer notre imaginaire linguistique. Elle est notamment l'auteur de Les mots voyageurs. Petite histoire du français venu d'ailleurs, Les mots migrateurs. Les tribulations du français en Europe, La rançon de la gloire (Seuil).

empty